vendredi 25 septembre 2015

Pleure, afin que la prière triomphe des pécheurs




N’est-ce pas une cruauté du pécheur envers tout le monde que de savoir lui ou les autres créatures en danger de mort et de damnation, par la privation de la grâce, et d’être assez insensible pour ne pas secourir les autres ou lui-même par l’amour de la vertu et la haine du vice ?
(...)
O très chère fille, afflige-toi de l’offense qui m’est faite et pleure sur ces morts, afin que la prière triomphe de leur mort.