samedi 12 septembre 2015

12 septembre : Fête du Saint Nom de Marie



Extraits des gloires de Marie, chapitre X :

" Tous les démons tremblent devant mon nom. Dès qu'ils l'entendent, ils relâchent aussitôt l'âme qu'ils retenaient captive en leurs griffes. "
" Dès qu'ils entendent les âmes justes prononcer mon nom, les bons anges se pressent autour d'elles."(Rev. Sainte Brigitte Livre 1 ch. 9, citées par Saint Alphonse de Liguori.)

Saint Alphonse ajoute : "L'admirable nom de Marie est comme une tour inexpugnable, c'est le mot de Richard de Saint Laurent, laquelle met à l'abri de la mort les pécheurs qui s'y réfugient. Les plus désespérés y trouvent une défense et le salut (...) "Elle défend tous les pécheurs quels qu'ils soient et de quelques péchés qu'ils soient chargés." (Richard de Saint Laurent, De laudibus B. M. V. livre I ch. II)

"Dans le doute [de savoir] si l'on est exempt de péché après une tentation impure, celui qui a conscience d'avoir invoqué le nom de Marie a la preuve certaine de ne pas avoir blessé la vertu." Saint Alphonse de L. chapitre 10

Rev. de sainte Brigitte livre I, ch. 50 : Jésus parle à Marie : "Maintenant donc, demandez tout ce que vous voudrez, et il vous sera donné, car vous tirez puissamment ma miséricorde infinie, par les douces paroles de votre bouche.

Sa Mère lui répondit, disant : Mon Fils, d’autant que j’ai acquis et obtenu de vous miséricorde, j’ose vous demander miséricorde et secours pour les pauvres misérables.  Certes, il y a quatre lieux : le premier est le ciel, où sont les anges et les âmes des saints, qui n’ont besoin de personne, sinon de vous, qu’ils possèdent d’une manière ineffable, car en vous, ils jouissent à souhait de tout bien.  Le deuxième lieu, c’est  l’enfer effroyable, dont les habitants sont remplis de malice et de désespoir, et sont exclus de toute miséricorde : c’est pourquoi éternellement rien de bien ne peut entrer en eux.  

Le troisième lieu est le purgatoire ; ceux qui y sont détenus ont besoin d’une triple miséricorde, parce qu’ils sont affligés triplement : 1° ils sont troublés en l’ouïe, parce qu’ils n’entendent que cris, douleurs, peines et misères ; 2° ils sont affligés par la vue, attendu qu’ils ne voient rien que leur misère ; 3° ils sont affligés par l’attouchement, d’autant qu’ils sentent la chaleur intolérable du feu et la gravité des peines.  Mon Fils et mon Seigneur, donnez-leur miséricorde à raison de mes prières.


Son Fils lui répondit : Je leur donnerai librement, par considération pour vous, une triple miséricorde : 1° leur ouïe sera allégée, leur vue sera adoucie, leur peine sera plus douce et plus agréable.  De plus, tous ceux qui maintenant sont en la plus grande peine du purgatoire, viendront au milieu, et ceux qui sont au milieu viendront en une peine légère ; mais ceux qui sont en une peine légère, s’en iront dans le repos éternel.

Sa Mère lui répondit : Mon Seigneur, louange et honneur vous soient donnés !

Et incontinent après, elle ajouta et dit à son cher Fils : Le quatrième lieu, c’est le monde, dont les habitants ont besoin de trois choses : 1° de contrition pour leurs péchés ; 2° de satisfaction ; 3° de force pour le bien.


Son Fils lui répondit : Quiconque invoquera votre nom et aura espérance en vos prières, avec la résolution de corriger et d’amender ce qu’il aura fait, ces trois choses lui seront données, et après, le royaume céleste, car je sens tant de douceur en vos paroles que je ne puis refuser ce que vous me demandez ; car aussi vous ne voulez que ce que je veux.