samedi 22 août 2015

22 août Fête du Coeur immaculé de Marie - humilité de Marie par Saint Alphonse de de Liguori (Les gloires de Marie)






Extrait des gloires de Marie - humilité de Marie.

Saint François de Sales écrivait à la bienheureuse Françoise de Chantal, que Dieu aime tant l'humilité, qu'il accourt aussitôt où il l'aperçoit (...) Le premier acte de l'humilité de cœur, c'est d'avoir une basse opinion de soi-même ; or, la sainte Vierge eut toujours une si basse opinion d'elle-même que jamais elle ne se préféra à personne.

"Dès mon enfance, disait-elle à sainte Mechtilde, je fus d'une telle humilité que jamais je ne me suis préférée à aucune créature". (...)

Ce n'est pas que la sainte Vierge se crût pécheresse, car l'humilité est la vérité, dit sainte Thérèse, et Marie avait la conscience de n'avoir jamais offensé Dieu ; ce n'est pas non plus qu'elle ignorât qu'elle avait reçu du Seigneur des grâces plus grandes que toutes les autres créatures, car un cœur humble considère ces faveurs spéciales pour s'humilier davantage, mais la même lumière qui lui permettait de mieux connaître l'infinie grandeur et la bonté de son Dieu, lui faisait aussi apercevoir plus clairement sa propre bassesse et c'est pourquoi elle s'humiliait plus que tout autre. (...)

Imaginez une mendiante qui paraît devant son bienfaiteur revêtue d'une robe magnifique que celui-ci lui a donné en aumône. Bien loin d'en tirer vanité, elle s'en humilie d'autant plus que cette robe lui rappelle sa pauvreté ; ainsi plus Marie se voyait enrichie de grâces, plus elle s'humiliait, en se souvenant que tout cela était un don de Dieu. 

"Sois certaine, disait-elle à Sainte Elisabeth, que je me regardais comme la plus vile des créatures et comme la plus indigne des bontés de Dieu. "