samedi 20 juin 2015

Phrase pour le 20 juin 2015

Céline Martin

Je [Céline] lui disais - « Le bon Dieu ne pourra me prendre aussitôt après votre mort, car je n'aurai pas eu le temps d'être bonne ». 

Elle reprit :
« Cela ne fait rien, rappelez-vous St. Joseph de Cupertino, son intelligence était médiocre, il était ignorant et ne connaissait à fond que cet Evangile : Beatus venter qui te portavit. Interrogé juste sur ce sujet, il répondit si bien que tous furent dans l'admiration et il fût reçu avec grands hon­neurs pour la prêtrise, avec ses trois compagnons, sans aucun autre examen. - Car on jugea d'après ses sublimes réponses que ses compagnons devaient en savoir aussi long que lui. -
Ainsi, je répondrai pour vous et le bon Dieu vous donnera gratis tout ce qu'il m'aura donné. »