samedi 6 juin 2015

Nouvelles de Vincent Lambert


La justice européenne a validé hier l'arrêt de l'alimentation artificielle de Vincent Lambert mais ses parents ont annoncé qu'ils allaient poursuivre leur combat pour son maintien en vie. L'arrêt de la Cour valide aussi la loi Leonetti et donne un cadre à la justice européenne.
[...] La Cour européenne des Droits de l'Homme vient d'estimer qu'en l'occurrence, le Conseil d'État français n'a pas violé la convention européenne des Droits de l'Homme. Et que donc, il est désormais possible de débrancher le jeune homme et le laisser aller vers la fin de vie.
Mais l'affaire n'est sans doute pas complètement terminée : la mère du tétraplégique [...] annonce qu'elle se battra «nuit et jour s'il le faut» pour qu'on le maintienne en vie. Car pour la mère, ce fils n'est pas en fin de vie, mais handicapé. «Nous ne laisserons pas quelques robes noires et blouses blanches mettre à mort Vincent Lambert», a clamé avec véhémence son avocat Me Jérôme Triomphe, l'un de ses avocats, sur les parvis de la Cour. Désormais en Europe «il est licite de supprimer les personnes handicapées qui seraient considérées comme devenues inutiles» s'emporte un autre avocat.
Les avocats soulignent par exemple que la décision médicale de cesser les soins, validée par le conseil d'État a été prise par un médecin qui n'est plus en service actuellement. Ils exigent donc qu'une nouvelle décision médicale soit prise… pour pouvoir l'attaquer à nouveau devant les juges.