vendredi 15 mai 2015

Avis spécial pour les 125 parrains et marraines -- Neuvaine à Marie auxiliatrice prescrite par Don Bosco -- il promet que nous obtiendrons une grâce



Tableau qui se trouve à Turin, dans la basilique de Marie Auxiliatrice construite par Saint Jean Bosco.

Cette année, la fête de Marie Auxiliatrice, dimanche 24 mai, coïncide avec la fête de la Pentecôte. Si les 125 parrains et marraines se sentent inspirés de le faire, ce serait bien qu'ils fassent cette neuvaine pour le prêtre qui leur est confié, afin de lui obtenir une belle grâce de la Sainte Vierge, celle qu'elle voudra. Indépendamment de l'opinion que les parrains ou marraines ont à présent d'Avec l'Immaculée, il serait bon que le prêtre qu'ils ont pris en charge reçoive toujours régulièrement des prières de leur part. Voici une petite citation de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus pour se stimuler : " Céline, si tu veux, convertissons les âmes, il faut que cette année nous lui fassions beaucoup de prêtres qui sachent aimer Jésus !... qui le touchent avec la même délicatesse que Marie le touchait dans son berceau !..." (Lettre 101)


Voici la neuvaine conseillée par Don Bosco (à faire du 16 au 24 mai). Il promet que toute personne qui fera cette neuvaine sera exaucée ou bien obtiendra une grâce différente, plus importante pour elle : "Elle vous accordera la grâce que vous implorez, ou bien une grâce plus importante et plus utile pour vous". 

La Basilique de Marie Auxiliatrice a été élevée par saint Jean Bosco en reconnaissance à la Vierge Marie, comme Eglise-mère et Centre spirituel de l'œuvre salésienne. Le titre de Notre Dame Auxiliatrice est ancien dans l'église, et a été donné à Marie dans trois circonstances particulières qui sont évoquées dans la mosaïque de Mauméjean qui entoure l'autel de la Vierge à St Jean Bosco de Paris : 

- La bataille de Lépante en 1571 où la flotte de Philippe II d'Espagne et du doge de Venise décime les galères ottomanes de Ali Muezzin pendant que le pape Pie V prie Marie Auxiliatrice. 

- La victoire de Jean Sobieski contre les turcs qui assiègent Vienne en 1683, pendant que l'Allemagne prie Marie Auxiliatrice, en particulier à Munich où naîtra une confrérie. 


- En 1814, le 24 mai, le pape Pie VII en exil à Gaëte peut revenir au Vatican, et fixe la fête de Notre Dame Auxiliatrice au 24 mai pour toute l'Église. 

En 1862, la découverte d'une image miraculeuse de Marie Auxiliatrice à Spolete incite Don Bosco à utiliser ce vocable. Diverses confréries et associations ont choisi ce titre pour invoquer Marie, et l'ont représenté également de façons très différentes. Don Bosco a fixé un certain nombre de caractéristiques qui se retrouvent sur le tableau de la basilique Notre Dame Auxiliatrice de Turin.

Neuvaine à Marie Auxiliatrice
telle que Don Bosco la prescrivait.

1° Réciter chaque jour durant neuf jours consécutifs 3 Pater, Ave et Gloria au Très Saint Sacrement avec l’oraison jaculatoire : Loué et remercié soit à chaque instant Jésus au Très Saint Sacrement, et 3 Salve Regina à la Sainte Vierge avec l’invocation : Marie Secours des chrétiens, priez pour nous. 
[ndlr : Si nous n'avons pas une chapelle de la Résistance à proximité de chez nous, nous pouvons nous mettre en esprit auprès du Saint Sacrement et réciter ces prières en l'honneur de celui-ci. La Sainte Vierge verra notre bonne intention.]

2° S’approcher des sacrements de Pénitence et d’Eucharistie.

3° Faire, selon ses moyens, une offrande pour les Œuvres Salésiennes 
[ndlr : Les œuvres Salésiennes étant malheureusement devenues modernistes, on peut remplacer cette offrande par un don à l'un des prêtres de la Résistance.]

Don Bosco disait encore : Ayez une confiance illimitée en Jésus Hostie et en Marie Auxiliatrice, et soyez assuré que la Sainte Vierge vous obtiendra tout ce que vous désirez . Elle vous accordera la grâce que vous implorez, ou bien une grâce plus importante et plus utile pour vous.