vendredi 3 avril 2015

Les neuf offices du Sacré-Coeur




La dévotion des neuf offices du Sacré-Cœur a été enseignée par Jésus lui-même à Sainte Marguerite Marie. Elle est source de grandes grâces et est considérée comme l'un des moyens les plus efficaces pour apprendre à aimer le Sacré-Cœur. Des promesses de Jésus sont attachées à certains offices. Ces promesses nous ont été transmises par Sainte Marguerite-Marie. Les personnes qui voudront plus tard retrouver cet article facilement pourront cliquer sur l'onglet "Prières", où il est mis en lien.

Jésus a demandé que ceux qui voulaient faire cet office le tirent au sort chaque premier vendredi du mois. Ces offices sont : médiateur, réparateur, adorateur, aimant, disciple, victime, esclave, suppliant, zélateur. 

Aucune prière ou pratique de piété n'est obligatoire pour remplir les offices. Il faut faire de notre mieux ce vers quoi nous nous sentons portés. Cette dévotion laisse donc à l'âme une grande liberté. Elle est avant tout un état d'esprit à avoir pendant tout le mois. 

Pour nous imprégner de l'esprit de chaque office et avoir des idées de ce qui plairait au Sacré-Cœur, on peut télécharger le livre ancien ci-dessous et lire les méditations attachées à chaque office. Ces méditations comportent des paroles de Jésus et de Sainte Marguerite-Marie, concernant ces offices ou la dévotion au Sacré-Cœur.

Voici les pages du document pdf qui correspondent à chaque office :

Adorateur: p. 41 du doc. pdf/ p. 35 du livre
Réparateur : p.48 du doc. pdf / p. 42 du livre (correspond à la méditation appelée vie de propitiation)
Suppliant : p. 55 du doc. pdf/ p. 49 du livre (correspond à la méditation appelée vie de prière)
Aimant : p. 62 du doc. pdf / p. 56 du livre (correspond à la méditation appelée vie de reconnaissance)
Médiateur : p. 69 du doc. pdf/ p. 63 du livre
Disciple : p. 76 du doc. pdf/ p. 70 du livre
Esclave : p. 82 du doc. pdf/ p. 76 du livre 
Victime : p. 88 du doc. pdf / p. 82 du livre 
Zélateur : p. 95 du doc. pdf / p.89 du livre 

Voici également ci-dessous les neuf offices du sacré-Cœur, tels qu'ils ont été agencés par le Père Vallet. Encore une fois, toutes ces prières ne sont données qu'à titre indicatif, pour mieux comprendre l'esprit des offices. Elles sont entièrement facultatives et ne doivent pas décourager de faire ces offices. 
Dieu le Père explique à Sainte Catherine de Sienne dans le Dialogue que les prières vocales ne sont là que pour mener à la prière mentale. Il affirme que, mises à part les prières obligatoires à réciter pour les prêtres et les religieux, ce serait une erreur de vouloir à tout prix faire ou finir une prière vocale si l'on se sent porté par la grâce à faire autre chose de plus intérieur ou de plus simple. Il dit que les personnes qui se forcent alors à faire ou à finir quand même leurs prières vocales, alors qu'elles se sentent portées à autre chose, bloquent l'effet de sa grâce et l'empêchent de les sanctifier. Il faut donc se sentir libre et ne pas se sentir tenu par les heures, les formules et tout ce qui est indiqué. Il n'est pas nécessaire non plus d'avoir une chapelle à côté de chez soi pour faire ces offices.
On peut se procurer le texte ci-dessous en écrivant au Pointet pour commander des livrets des neuf offices du Sacré-Cœur.

Prieuré Notre-Dame du Pointet
Oeuvre des retraites
BP 4 Broût-Vernet
03110 Escurolles

LES NEUF OFFICES DU SACRÉ COEUR DE JÉSUS

Chaque mois, en groupe ou en famille, tirez au sort votre office. Vous vous appliquerez à vous en acquitter du 1er Vendredi du mois jusqu'au 1er Vendredi du mois suivant, jour où commencent les offices.
Remplissez-le sous l'auguste patronage de la Très Sainte Vierge Marie qui fut la plus parfaite imitatrice de son divin Jésus et qui est toujours chargée de nous introduire dans son coeur.
Chaque office est accompli en union avec un Choeur des Anges. Suivant la recommandation de sainte Marguerite-Marie, vous regarderez les Saints Anges «comme vos divins associés pour honorer, louer et aimer ce divin Coeur au Saint-Sacrement ; afin que ces laborieux esprits Le supplient et L'aiment pour nous et pour tous ceux qui ne l'aiment pas».
Un moyen de pratiquer parfaitement la dévotion au Sacré-Coeur de Jésus et de se pénétrer de cette dévotion, est certainement l'usage des différents offices envers le Divin Coeur.
Cette pieuse pratique remonte à Sainte Marguerite. Plusieurs paroles de la Sainte semblent indiquer que Notre-Seigneur lui-même en est l'auteur principal.
Elle écrit le 8 juin 1686, à une religieuse, que le Sacré-Coeur lui a donné SON OFFICE la faisant sa MÉDIATRICE (office de Promoteur ou Médiateur) « pour demander au Père Eternel de faire connaître ce Sacré-Cœur. 
De plus Notre-Seigneur veut encore une RÉPARATRICE qui demandera très humblement pardon à Dieu de toutes les injures qui lui sont faites au Très-Saint-Sacrement... » (c'est le 2e office).
... « Pour vous, votre office sera d'offrir à cet aimable Coeur tout ce qui se fera de bien en son honneur et selon ses desseins ». C'est l'office appelé depuis ZELATEUR.
Il est très facile de trouver dans les écrits de la Sainte l'indication des autres offices.
« Le Sacré Cœur, écrit-elle encore, désire que ces offices soient tirés au sort ».
Ailleurs la Sainte nous dit : « Je ne sache pas qu'il y ait une dévotion qui soit plus propre à élever en peu de temps une âme à la plus haute perfection ».
L'expérience montre la vérité de cette affirmation, et combien ceux qui s'adonnent, de tout coeur, à la pratique de ces offices, avancent dans la ferveur.
Depuis Sainte Marguerite-Marie, cette pratique s'est propagée dans de nombreuses congrégations religieuses et parmi de nombreuses personnes pieuses vivant dans le monde.
Le Père Vallet a rédigé à leur usage le formulaire ci-dessous très propre à faire comprendre l'esprit et l'essence de chaque office et à en faciliter la pratique. Il s'agit d'un rôle à jouer auprès de Jésus. Les formules ne sont pas obligatoires, elles sont un adjuvant.

De 12 à 15 heures - En union avec le Chœur des Trônes 

LE PROMOTEUR (MÉDIATEUR)
Vive Jésus dans tous les coeurs !

But spécial : Promouvoir la dévotion au Sacré-Coeur de Jésus et s'efforcer de devenir, en union avec le Coeur Immaculé de Marie, comme promoteur entre Dieu et les hommes, en vue de l'établissement du Règne universel du Coeur du Christ-Roi.
Promesse particulière faite, comme nous pouvons pieusement le croire, à Sainte Marguerite-Marie pour ceux qui accompliraient cet office : que Jésus serait Lui-même leur Médiateur (d'une manière toute particulière) auprès de son Père Eternel.
Vertu spéciale : Prier et se sacrifier pour implorer les grâces célestes qui feront régner le Sacré-Cœur dans la société humaine. Et s'efforcer de gagner les hommes à son amour et imitation.
Maxime : Si entraîner les autres au mal est un grave péché, se dévouer à les amener au bien est d'un grand mérite.

Nota. — Rappelez-vous l'état actuel de la société
humaine.

PRATIQUE DE L'OFFICE

1. (1" Vendredi du mois) - Offrande de la pratique de
l'office pendant tout le mois :
O Seigneur Jésus-Christ, j'offre à votre Divin Cœur, par le Cœur Immaculé de Marie, et associé au Chœur des Trônes, toutes mes prières, activités et souffrances de ce mois, en union avec les intentions pour lesquelles vous vous immolez sans cesse sur les Autels. Je les offre plus particulièrement en suppliant le Père Céleste qu'il illumine les pauvres hommes pour qu'ils connaissent enfin les aspirations, les idéaux, les affections, les délicatesses, et toutes les excellentes et éminentes vertus de votre Coeur, afin de les amener tous à les prendre comme règle de leur conduite vis-à-vis les uns des autres et de toutes leurs relations sociales, politiques et religieuses. Ainsi votre règne arrivera et s'établira pleinement sur la terre.
Je les offre pour que le Saint Esprit enflamme les hommes dans l'amour de votre Divin Cœur et le désir de voir le monde embrasé du feu que vous étiez venu y mettre. Je les offre, enfin, pour que la Très Sainte Vierge interpose sa puissante médiation afin que le monde entier, surtout ceux qui se confient à votre bonté, éprouvent les puissants et salutaires effets du Règne de votre «Cœur à la Majesté infinie». Ainsi soit-il.

2. (Tous les jours) - Adoration en esprit (de 12 h à 15 h)
- A 12 h se transportant en esprit devant le Saint Tabernacle, on dira : Jésus, Roi au Cœur Divin, en union avec le Cœur Immaculé de Marie et le Chœur des Trônes pour suppléer à mon insuffisance, je vous adore en esprit pendant toute la journée et plus particulièrement pendant ces trois heures, dans les Saintes Hosties où Vous demeurez réellement par amour pour moi, et me réfugie avec une ardente affection au plus intime de votre Cœur Sacré. Que tous les hommes, connaissant ses trésors inépuisables et répudiant les plaisirs et satisfactions mondaines, viennent goûter les délices ineffables que vous réservez dans ce Cœur pour ceux qui vous aiment.

Jaculatoire : Cœur Sacré de Jésus, que votre règne arrive.
Vive Jésus dans tous les cœurs !

3. Visite au Saint Sacrement. - Après un acte de Foi profonde et révérente adoration à Jésus dans le Saint Sacrement, tout en vous efforçant de vous unir aux sentiments de Médiateur qui palpitent dans son Coeur, vous Lui direz :
O Cœur Sacré de Jésus, je vous prie avec de vives instances, m'unissant au Cœur Immaculé de la Très Sainte Vierge et aux esprits célestes du Chœur des Trônes, pour que, par les mérites infinis de votre Cœur, vous daignez
régner comme Maître Suprême en notre Institution et dans le coeur de chacun de ses enfants, dans toutes les Institutions Religieuses, dans la Sainte Eglise Hiérarchique, dans toute la Société humaine, surtout chez tant de millions d'âmes qui ont coûté votre sang, mais ne vous adorent pas, parce qu'elles ne vous connaissent pas. Je vous prie encore de nous accorder la grâce d'accomplir fidèlement l'adoration en esprit et la vertu de l'Office. (Rappelez-vous la par une simple pensée).

4. Pratique de la vertu particulière : Au moins cinq fois .par jour, se rappelant par exemple les Cinq Plaies de Jésus crucifié, faire quelques actes comme ceux qui suivent : 
a) S'exercer à reproduire en nous les aspirations et les vertus de notre Roi.
b) Profiter des occasions pour promouvoir la dévotion au Cœur de Jésus.
c) Répéter la prière ou la Jaculatoire de l'office, ou dire simplement : Cœur Sacré de Jésus, je désire ardemment que tous les hommes vous connaissent et vous adorent de mieux en mieux.
d) Offrir en esprit les Messes qui se célèbrent dans le monde pour que la Vérité, la Justice et la Miséricorde du Cœur de Jésus règnent sur la terre.

On peut aussi réciter la prière pour le Règne Social.

PRIERE POUR LE REGNE SOCIAL
DU COEUR DE JÉSUS
Par le P. VALLET
O Dieu d'amour, Roi de l'Eternelle Gloire, qui avez établi le Cœur de Votre Fils Jésus-Christ «Roi et Centre de tous les cœurs», faites, nous vous en supplions, que ce divin Cœur règne effectivement et efficacement sur toute la société humaine, afin que par Lui votre Règne céleste, «Règne de Vérité et de Vie, de Sainteté et de Grâce, de Justice, d'Amour et de Paix», s'étende sur le monde entier, l'informe et le sanctifie.
R. Ainsi soit-il.
Faites donc, ô Père Céleste, que les idéaux, les aspirations, les préoccupations, les désirs, affections, délicatesses, tendresses, amours, les miséricordes du Cœur immensément généreux et patient de Votre Fils Jésus inspirent et animent les intentions, les sentiments, les activités, la vie toute entière :
Du Saint-Père envers toute la chrétienté et de toute la chrétienté envers le Saint-Père.
R. Ainsi soit-il.
De toute la Hiérarchie ecclésiastique envers ses  subordonnées et de ceux-ci envers ceux qui la composent.
R. Ainsi soit-il.
De tout le clergé paroissial et de tous les prêtres envers les fidèles dont ils ont la charge, et de tous ceux-ci envers eux.
R. Ainsi soit-il.
De toutes les congrégations religieuses entre elles ; de leurs supérieurs envers leurs inférieurs, et de ceux-ci envers leurs supérieurs et entre eux-mêmes.
R. Ainsi soit-il.
De tous les chefs souverains et gouvernants, de tous les peuples, nations et états envers les autres états et nations et envers leurs sujets ; et de ceux-ci vis-à-vis des autres peuples.
R. Ainsi soit-il.
De tous les patrons, chefs et directeurs de toutes les entreprises économiques en faveur de leurs employés et ouvriers et de tous ceux-ci envers leurs chefs et patrons. 
R. Ainsi soit-il.
De tous les pères de famille pour leur épouse, enfants et domestiques et de ceux-ci pour eux et entre eux-mêmes.
R. Ainsi soit-il.
De tous les riches et puissants ; de tous ceux qui disposent de moyens quelconques pour pouvoir soutenir les nécessiteux, soulager ceux qui souffrent, délivrer les affligés ; et de tous les malheureux envers les bienfaiteurs.
R. Ainsi soit-il.
Que tous ceux qui ont été offensés ou maltraités apprennent du Cœur de Votre Fils à rendre le bien pour le mal, à pardonner à leurs persécuteurs et à prier pour leurs ennemis.
R. Ainsi soit-il.
Que toute la société humaine, rachetée par le Sang du Verbe Incarné, soit enfin enflammée des mêmes ardents désirs qui brûlaient dans la «Fournaise de Charité» du Cœur de votre Fils Jésus-Christ, Roi et Seigneur du Monde.
R. Ainsi soit-il.


De 15 à 18 heures - 
En union avec le Choeur des Puissances
LE RÉPARATEUR
J'ai cherché un consolateur et ne l'ai pas trouvé

But spécial : Il est particulièrement chargé de demander pardon des outrages et des offenses des hommes envers la divine Majesté, surtout dans le Sacrement de son Amour.
Promesse particulière : «Celui qui s'emploie à réparer les péchés des autres est si agréable à Notre Seigneur, que, selon sa promesse, il peut humblement avoir confiance qu'il obtiendra lui-même pardon et miséricorde».
Vertu spéciale : L'exacte observance des règles et autres devoirs d'état ou charges, en vainquant tous les obstacles et tout respect humain qui pourraient nous arrêter. 
Maxime : Celui qui s'efforce de dédommager la Divine Majesté des outrages dont Elle est l'objet peut avec raison espérer que le Seigneur lui pardonnera la peine due à ses propres péchés, et qu'il usera envers lui d'une particulière miséricorde.

PRATIQUE DE L'OFFICE
1. (1" Vendredi du mois) - Offrande de la pratique de l'office pendant tout le mois :
Adorable Jésus, par le Cœur Immaculé de Marie et associé au chœur des Puissances, je vous offre toutes mes prières, œuvres et souffrances de ce mois à toutes les intentions pour lesquelles vous vous immolez sur les autels. Je vous les offre plus spécialement afin de vous donner une satisfaction, vous offrir une réparation et obtenir de votre miséricorde le pardon pour les outrages et offenses des
hommes, surtout pour les fautes envers le Très Saint Sacrement de l'Eucharistie. Ainsi soit-il.

2. (Tous les jours) - Adoration en esprit (de 15 h à 18 h).
- A 15 h, se transportant en esprit devant le Très Saint Sacrement présent au Tabernacle, on dira : Jésus, Roi au Coeur Divin, m'unissant au Cœur Immaculé de Marie et au Choeur des Puissances pour suppléer à mon insuffisance, je vous adore pendant toute la journée, mais plus particulièrement pendant ces trois heures dans le Saint Sacrement de l'Autel, m'enfermant dans votre Coeur Sacré comme dans une prison d'amour et offrant vos mérites infinis à la Majesté divine offensée et outragée en ce Sacrement adorable.

Jaculatoire : « Mon Dieu, je vous offre les mérites infinis de votre Sacré-Coeur en dédommagement surtout des injures que vous recevez dans le Très Saint Sacrement». ou : «Mon Jésus, miséricorde .».

3. Visite au Saint Sacrement : Après un acte de vive foi et de profonde adoration à Jésus dans les Saintes Hosties au Tabernacle, vous lui direz de tout coeur :
O Cœur Divin de Jésus, en union avec le Cœur Immaculé de la Très Sainte Vierge et les esprits célestes du Chœur des Puissances, je désire vous faire amende honorable et vous dédommager des Messes mal célébrées, des Communions faites avec tiédeur, surtout par des âmes qui vous sont spécialement consacrées, et des fautes commises dans la Communauté qui ont pu le plus déplaire à votre Divin Cœur. Je vous prie encore de nous accorder la grâce d'accomplir fidèlement l'adoration en esprit et la vertu de l'office. (Se la rappeler d'une simple pensée ACTE DE RÉPARATION (à lire durant la Visite) :
Je vous adore Jésus, Roi très aimant, pour tous ceux qui ne vous adorent pas, je vous aime pour tous ceux qui ne vous aiment pas, je désire réparer toute l'ingratitude que votre Coeur reçoit des hommes, et, pour vous montrer mon amour, je vous donne mon coeur et me consacre entièrement à Vous, maintenant et pour toute l'éternité.
Ainsi soit-il.
Dire, après avoir baisé la terre : «Divin coeur de Jésus, si indignement outragé dans le Très Saint Sacrement de l'Autel, je Vous demande pardon, je Vous adore, et je Vous aime !» (en privé seulement).

4. Pratique de la vertu particulière : (au moins cinq fois par jour faire quelques uns des actes proposés ci-dessous en l'honneur des cinq Plaies de Notre-Seigneur) :
a) Observer la plus affectueuse et profonde révérence envers le Très Saint Sacrement.
b) Vaincre tout respect humain dans l'accomplissement de quelque devoir.
c) Demander pardon des défaillances et prendre la résolution de les réparer aussitôt.
d) Offrir en esprit de réparation les Saintes Messes qui se célèbrent à chaque moment sur le globe.



De 18 à 21 heures -
En union avec le Chœur des Dominations
L'ADORATEUR
Sanctus, Sanctus, Sanctus !

But spécial : En unissant ses humbles louanges à celles que continuellement le Sacré-Coeur rend à la Très Sainte Trinité, l'Adorateur s'efforcera de suppléer par de fréquentes adorations le regrettable et général oubli de Dieu
qu'il y a dans le monde.
Promesse particulière : «Le Père cherche de pareils adorateurs qui adorent Dieu en esprit et en Vérité:. (Paroles de N.S. à la Samaritaine).
Vertu spéciale : Garder la plus profonde révérence dans les églises et chapelles, s'y tenir en vrai recueillement et respectueux silence, surtout parce que Jésus-Christ y habite.
Maxime : On ne pourra vraiment adorer si l'on n'imite ce que l'on adore.
Nota. - Se rappeler principalement les malheureux indifférents et mondains.

PRATIQUE DE L'OFFICE
1. (1er Vendredi du mois) - Offrande de la pratique de l'office pendant tout le mois.
Divin Cœur de Jésus, par le Cœur Immaculé de Marie et associé au Chœur des Dominations, je vous offre les prières, les œuvres et les souffrances de ce mois à toutes les
intentions pour lesquelles vous vous immolez sur les autels. Je vous les offre en particulier pour réparer l'oubli de Dieu dans le monde, unissant mes louanges à celles que vous consacre et dédie, pour votre plus grande gloire, le bien
qui se fait sur toute l'étendue de la terre. Ainsi soit-il.

2. (Tous les jours) - Adoration en esprit (de 18 h à 21 h).
- A 18 h se transportant en esprit devant le Très Saint Sacrement on dira :
Divin Cœur de Jésus, je vous adore dans le Très Saint Sacrement, durant tout le jour et spécialement durant ces trois heures, par le Cœur Immaculé de Marie et en union avec le Chœur des Dominations, pour suppléer à mon insuffisance, me délectant intérieurement du cantique qu 'entonnent dans le ciel les Bienheureux à la Très Sainte Trinité : «Saint, Saint, Saint est le Seigneur, le Dieu Tout Puissant».

Jaculatoire : «Jésus, mon Dieu, je vous adore (ici) présent dans le sacrement de votre amour».
Adoremus in aeternum, sanctissimum Sacramentum !
Adoré ! Loué ! et Béni ! soit à jamais N.S.J.C. dans le
Très Saint Sacrement de l'Autel !
Et bénie soit la Sainte et Immaculée Conception de la
Bienheureuse Vierge Marie, Mère de Dieu !

3. Visite au Saint Sacrement : Divin Cœur de Jésus, je vous adore de toute mon âme par le Cœur Immaculé de Marie. Par son intercession et en union avec le Chœur des Dominations, je vous supplie d'accorder à chaque membre de cette Communauté au nom de laquelle je fais cette visite, à tous les membres de cette Institution, aux religieux des autres ordres et à tous les prêtres séculiers, l'esprit de ferveur et de zèle pour accomplir les obligations de leur état.
Je vous offre aussi, ô Cœur sacré, vos mérites infinis en réparation du déplorable et général oubli de Dieu dans le monde, Vous suppliant en outre de nous accorder la grâce de garder fidèlement l'adoration en esprit et de remplir la vertu de l'office (se rappeler par une simple pensée).
O Cœur divin, vrai adorateur et très parfait amant de la Divinité, faites-moi miséricorde. (Trois fois en l'honneur de la T. S. Trinité).

PRIERE DE L'OFFICE : O mon Jésus, digne adorateur de la Majesté divine, je m'unis de toute mon âme aux continuelles adorations que vous rendez à votre Père Céleste dans le secret de votre Divin Cœur, et je voudrais que de mon âme s'échappent tous les sentiments d'amour que vous communiquez à la Très Sainte Vierge et à vos Saints pour vous honorer et glorifier dignement durant toute l'éternité.

4. Pratique de la vertu particulière : (au moins cinq fois par jour, en l'honneur des cinq Plaies de Notre-Seigneur) :
a) Demander que le plus profond respect soit observé dans les églises et chapelles où habite Jésus-Christ dans le Saint-Sacrement.
b) Durant ce mois se tenir toujours dans l'attitude la plus recueillie à la chapelle ou dans les églises.
c) En allant faire une visite au Saint-Sacrement, faire l'équivalent de la 2e addition de la 2e semaine (1), se souvenant de Celui qui attend nos adorations.
d) En sortie, en apercevant un clocher ou une église, saluer le Dieu qui s'y est constitué prisonnier, doux compagnon de notre exil.
e) Et réciter le Sanctus avec les Anges.
(1) «Me représenter, où je vais et devant qui je dois paraître», cf. Remarque de la 2' Semaine.



De 21 h à 6 h (nuit) - 
En union avec le Choeur des Séraphins
L'AIMANT
Ne rien faire passer avant l'Amour du Christ (Saint Benoît)

But spécial : Réparer l'indifférence et la froideur des cœurs consacrés à Dieu.
Promesse particulière : «Si vous bannissez toute réflexion d'amour propre, tout respect humain, vous goûterez la douceur de ses doux entretiens» (Sainte Marguerite Marie).
Vertu spéciale : La fidélité de l'épouse qui ravit le coeur de son époux par ses pures et ardentes tendresses. L'exactitude dans les petites choses. Mais tout par amour, et en toutes choses.
Maxime : «Personne ne peut obtenir la possession du ciel, où l'on jouit de la plénitude de l'amour, si ce même amour ne l'accompagne en route».

PRATIQUE DE L'OFFICE

1. (1" Vendredi du mois) - Offrande de la pratique de l'office pendant tout le mois :
Adorable Jésus, par le Cœur Immaculé de Marie et associé au chœur des Séraphins, je vous offre toutes mes prières, œuvres et souffrances de ce mois, à toutes les intentions pour lesquelles vous vous immolez sur les autels. Je vous les offre en particulier pour réparer l'indifférence des cœurs qui vous sont consacrés.

2. (Tous les jours) - Adoration en esprit (de 21 h à 6 h - toute la nuit).
A 21 h, en se transportant en esprit devant le Très Saint Sacrement présent au Tabernacle, on dira :
O Cœur Divin de Jésus, présent dans les Saintes Hosties consacrées du Tabernacle, je Vous adore par le Cœur Immaculé de Marie et en union avec le chœur des Séraphins pour suppléer à mon insuffisance, renfermant mon coeur en votre Tabernacle, en votre douce compagnie.
Avant de s'endormir : «Je dormirai, mais mon coeur restera en veille dans celui de mon Bien-Aimé».
«Doux Cœur de Jésus, faites que je vous aime de plus en plus».
Avant la prière du matin : «Je vous adore, Cœur Divin de mon adorable Rédempteur, par le Cœur Immaculé de Marie et rendant de ferventes actions de grâces aux esprits célestes qui ont daigné suppléer mon absence devant vous avec leurs ardentes prières, je vous renouvelle, ô Cœur
très doux, mes protestations d'amour. Et par le même Cœur très pur de votre Mère et l'intercession du Choeur des Séraphins, je vous supplie de daigner enflammer du feu de votre amour divin les cœurs tièdes et languissants, pour que maintenant et éternellement nous vivions embrasés de vos célestes flammes. De même je vous supplie de nous accorder la grâce de garder fidèlement l'adoration en esprit et de mettre en pratique la vertu de l'office. (Se la rappeler).

Jaculatoire : O Cœur très aimable, que notre coeur s'embrase dans le feu du vôtre dans le temps et dans l'éternité.
Cœur Sacré de Jésus, je crois à votre amour pour moi.
Doux Cœur de Jésus, faites que je Vous aime de plus en plus !

3. Visite au Saint Sacrement - PRIÈRE DE L'OFFICE :
O Coeur très aimant de Jésus, fournaise divine où brûle ce feu d'amour que vous êtes venu apporter sur la terre et dont vous voudriez voir enflammés tous nos cœurs, qu'ils s'embrasent tous jusqu'à se consumer dans cette flamme délicieuse. Anges de la Cour céleste, je vous prie, dites à l'Auteur de ma vie que je voudrais l'aimer jusqu 'à défaillir de son très doux amour.
La dernière fois qu'on va à la chapelle, le soir, avant le repos). Dire après un acte de la plus affectueuse adoration : O Cœur adorable de Jésus, je supplie le Cœur Immaculé de Marie et les esprits célestes du chœur des Séraphins de vous aimer et de vous adorer, à ma place, en mon nom, tout le temps que durera mon repos.
Répéter trois fois la Jaculatoire : O Cœur très aimable que notre coeur s'embrase au feu du vôtre, dans le temps et dans l'éternité.

4. Pratique de la vertu particulière : (au moins cinq fois par jour en l'honneur des cinq plaies).
a) Faire place au divin amour en notre coeur en luttant contre l'amour propre, en bannissant toute affection purement naturelle, tout respect humain, toute ambition terrestre, tout désir de consolation humaine.
b) Dans les allées et venues, aimez à réciter le petit Chapelet
d'Amour de Dieu (livre bleu p. 199 - aux éditions Clovis).
c) Dans toutes nos actions et souffrances avoir à coeur de prouver notre amour à Jésus, d'être «du petit nombre de ses amis» (Sainte Thérèse).
d) Se souvenir que l'Oraison et la Communion sont les deux foyers de l'amour divin. Multiplier, durant la journée, les communions spirituelles.

Jésus, Marie, Joseph, je vous donne mon coeur, mon esprit et ma vie.
Jésus, Marie, Joseph, assistez-moi dans ma dernière agonie.
Jésus, Marie, Joseph, faites que je meure paisiblement en votre sainte compagnie.




De 6 h à 9 h 
En union avec le Chœur des Chérubins
LE DISCIPLE
Apprenez de Moi que je suis doux et humble de coeur

But spécial : L'humilité du coeur, la docilité à ne rien vouloir, savoir n'apprendre aux autres que ce que Jésus nous a appris et s'y conformer totalement, en particulier pour la douceur. Travailler à devenir plus fidèle aux divines inspirations, surtout à l'oraison, lecture et communion. Prier pour que ceux qui ont charge d'enseigner se servent de
la doctrine du Maître, et ne Lui opposent jamais la moindre résistance.
Maxime : «Si vous voulez vous rendre disciple du Sacré-Coeur de Jésus vous devez vous conformer à ses saintes maximes et vous rendre doux et humble comme Lui...».
Vertu spéciale : Recueillement et silence, pour être attentif aux inspirations divines.
Promesse : «Plus il sera silencieux, mieux il sera enseigné et gravera en son coeur l'importante leçon de son adorable Maître : sa douceur et son humilité».
Nota. - Pensons à prier pour les professeurs et les écrivains, et plus particulièrement les professeurs des universités, facultés, écoles et séminaires catholiques. N'oublions pas les malheureux protestants, modernistes, athées, etc..

PRATIQUE DE L'OFFICE
1. (1er Vendredi du mois) - Offrande de la pratique de l'office pendant tout le mois :
Adorable Jésus par le Cœur Immaculé de Marie et associé au Chœur des Chérubins, je vous offre toutes mes intentions pour lesquelles vous vous immolez sur les autels. Je Vous les offre en particulier pour obtenir la grâce d'être docile à vos enseignements et à vos inspirations, surtout dans l'oraison et la Communion, et pour que ceux qui ont charge d'enseigner soient fidèles à votre doctrine et ne s'en écartent jamais. Ainsi soit-il.

2. (Tous les jours) Adoration en esprit (de 6 h à 9 h) -
Le disciple s'efforcera d'entrer souvent dans le Cœur de Jésus comme dans une école divine, où l'on apprend la science du chaste amour de Dieu qui fait oublier la vaine science du monde. Il s'unira au Chœur des Chérubins afin d'avoir part avec eux aux splendeurs et lumières que le Cœur de Jésus répand autour de Lui.
«Jésus Roi au Cœur divin, m'unissant au Cœur Immaculé de Marie et au Chœur des Chérubins pour suppléer à mon insuffisance, je Vous adore pendant toute la journée, mais plus particulièrement pendant ces trois heures dans le Saint Sacrement de l'Autel, entrant dans votre Cœur Sacré comme en une école divine, où s'apprend la science du chaste amour qui fait oublier les vanités du monde, et désirant mettre en pratique vos leçons pour ma perfection».
Jaculatoire : «Jésus doux et humble de Cœur, rendez mon
coeur semblable au vôtre».

3. Visite au Saint Sacrement : O Divin Cœur de Jésus dans
lequel sont tous les trésors de la sagesse et de la Science. Oh ! combien ils apprennent et qu 'ils apprennent vite, ceux qui parviennent à Vous avoir pour Maître ! Enseignez-moi, ô Coeur très aimable et très condescendant, puisque Vous avez décidé de me recevoir pour votre élève. Rendez mon coeur docile à vos leçons divines. Guidez ceux
qui ont charge d'instruire, et attirez à Vous ceux qui résistent
à la Vérité.
VENI CREATOR, (livre bleu p. 291).

4. Pratique de la vertu particulière : (au moins cinq fois par jour, en se rappelant par exemple les Cinq Plaies de Jésus).
a) Tenir compte d'une façon particulière pendant ce mois de toutes les règles du silence et du recueillement.
b) Se mettre à l'école du Sacré-Cœur. Quand on a une décision à prendre Lui dire : «Que voulez-vous que je fasse ?»
c) Durant la prière et les occupations Le voir par la Foi, nous enseignant : «Apprends de moi que je suis doux et humble de coeur».
d) Exciter en nous un vif désir de connaître davantage le Verbe Incarné pour Le suivre de plus près et Le servir avec plus de fidélité (Exercices n° 130).



De 9 à 12 h 
En union avec le Choeur des Vertus 
VICTIME
«Una Tecum Hostia» 
(Devise des Victimes du Sacré Coeur)

But particulier : S'offrir en Victime pour Jésus en union avec son Cœur Sacré pour que ses divins desseins d'apaiser la divine Justice s'accomplissent. Lui offrir notre coeur pour qu'il y fasse reposer son amour souffrant.
Promesse spéciale : A ceux qui accomplissent l'office de Victime pour Lui : Qu'ils ne craignent pas. Il sera leur force.
Vertu particulière : Abnégation soumise et résignée.
Maxime : Quand celui qui sacrifie une victime est l'Amour divin, quelque douloureux que soient les coups, il semblent suaves.

PRATIQUE DE L'OFFICE
1. (1er Vendredi du mois) - Offrande de la pratique de l'office pendant tout le mois :
«O Seigneur Jésus-Christ, j'offre à votre Divin Coeur par le Coeur Immaculé de Marie, et associé au choeur des Vertus, toutes mes prières, mes activités et souffrances de ce mois, en union avec les intentions pour lesquelles Vous Vous immolez sur les autels. Je Vous les offre en particulier, m'unissant à votre état de Victime dans le Saint Sacrifice et le Saint Sacrement, désireux, avec votre secours, de participer à votre immolation en réparation des péchés du monde et pour apaiser la colère divine indignée contre les pécheurs et leur obtenir miséricorde».

2. (Tous les jours) Adoration en esprit (de 9 h à 12 h).
- A 9 h, se transportant en esprit devant le Saint Tabernacle
:
Jésus, Roi au Cœur Divin, je vous adore pendant toute la journée, mais plus particulièrement durant ces trois heures, m'unissant au Cœur Immaculé de Marie et, pour suppléer mon insuffisance, aux esprits célestes du chœur des Vertus, m'offrant à votre Cœur Divin afin de participer à votre état de VICTIME dans la Sainte Messe et dans le Saint Sacrement de l'Autel.
Me voici, Seigneur, soumis totalement à votre volonté pour devenir hostie immolée dans les flammes de votre amour pour la plus grande gloire de votre Père et le salut des pécheurs.
O Père Eternel, puisque Vous avez daigné me choisir pour victime, recevez avec bienveillance mon sacrifice en union avec celui de votre Fils adorable. Ainsi soit-il.

Jaculatoire : (par laquelle on peut renouveler les actes d'adoration en esprit plus brièvement) : «Cœur de Jésus, Victime d'amour, faites que je sois pour vous une hostie vivante, sainte et agréable à Dieu».

3. Visite au Saint Sacrement : Cœur Divin de Jésus, m'unissant au Coeur Immaculé de Marie et au Choeur des Vertus, j'adore, prosterné en esprit la Justice divine, remplie de sainte indignation contre la malheureuse humanité stupidement révoltée contre votre Majesté, sa sainte Loi et son Eglise. Je désire m'unir aux sentiments d'ardente charité et de profonde soumission de votre Coeur envers votre Père Eternel, et Le supplier avec les plus affectueuses instances de bien vouloir s'apaiser par vos mérites infinis et d'user de miséricorde envers le monde
entier.

AMENDE  HONORABLE
(que l'on devrait ajouter si on a le temps)

Prosterné à vos pieds et soucieux de vous prouver mon amour, ô Cœur de Jésus «brisé de douleurs à cause de nos péchés», je vous consacre mon corps et mon âme, toutes mes pensées, désirs, intentions, paroles et actions, je vous offre tous les battements de mon coeur pendant ma vie et à l'heure de ma mort, j'accepte des mains de votre Père toutes les souffrances, en esprit d'immolation avec toutes ses angoisses, peines et douleurs. Je désire par là vous faire amende honorable pour vous dédommager de toute notre tiédeur et ingratitude pour vous donner satisfaction de toutes nos offenses, surtout de celles qui ont blessé le plus l'amour que vous avez montré en instituant
la sainte Messe et en restant nuit et jour dans le Saint Sacrement ; pour réparer enfin toutes les mauvaises ou
scandaleuses impressions par lesquelles, moi ou le pauvre prochain, nous aurions pu nuire à la croyance en votre Présence réelle, empêcher la révérence due à votre Majesté Eucharistique et refroidir l'ardeur à se confier à votre tendresse miséricordieuse.
O Jésus Fils de Dieu, faites par votre Coeur «en qui le Père a mis ses complaisances» que je puisse coopérer, au prix de n 'importe quel sacrifice, à vous faire connaître, aimer et glorifier dans le temps et pour toute l'éternité.
Ainsi soit-il.
NOTA. - Que les Prêtres tandis qu'ils célèbrent la Sainte Messe, et tous, dans les saintes communions, renouvellent cette union au Coeur de Jésus en esprit d'immolation.

4. Pratique de la vertu particulière : (au moins cinq fois par jour, se rappelant par exemple les Cinq Plaies de Jésus-Christ, faire quelques uns des actes ci-dessous proposés :
a)"S'unir spirituellement en esprit de Victime à Jésus, offert à chaque instant du jour et de la nuit comme Victime expiatoire et de propitiation.
b) Accepter d'être traité comme Notre-Seigneur l'a été, surtout au Calvaire et dans le Saint-Sacrement.
c) Remercier humblement Dieu de nos peines et nos souffrances, nous rappelant les paroles de Jésus dans son
agonie, ou celles du psalmiste : Fiat ! Fiat !... Amen !
d) Faire des actes de mortification extérieure intérieure.

"Devant le spectacle de tant de maux qui, aujourd'hui plus que jamais, atteignent si vivement les individus, les familles, les nations et le monde entier, où devons-nous chercher le remède ? Peut-on trouver une forme de piété supérieure au culte du Coeur de Jésus, qui répond mieux au caractère propre de la foi catholique, qui subvienne mieux aux besoins actuels de l'Eglise et du genre humain ? Quel culte est plus noble, plus doux, plus salutaire que celui-là, tout entier dirigé vers l'amour même de Dieu ? Enfin, quel stimulant plus efficace que l'amour du Christ — avivé et augmenté sans cesse par la dévotion au Coeur très sacré de Jésus — pour amener les fidèles à mettre en pratique, dans leur vie, la loi évangélique, sans laquelle — comme nous en avertissent les paroles du Saint-Esprit : «l'oeuvre de la justice sera la paix» — il ne peut y avoir entre les hommes de paix digne de ce nom?" S.S. Pie XII, Haurietis aquas


Chaque heure du jour 
En union avec le Chœur des Archanges
ESCLAVE
(SERVITEUR)
Voici votre esclave et le fils de votre servante (Ps 115)

But spécial : Honorer l'anéantissement du Cœur de Jésus au Très Saint Sacrement en travaillant avec ferveur à son service en qualité de serviteur fidèle, Servus Christi (I Cor. VII 21). Placer toute notre gloire et notre bonheur à porter les chaînes du tendre et généreux amour qui tiennent le Rédempteur captif dans les saintes Hosties.
Promesse particulière : Jésus récompensera vos actions dans son service à la mesure de votre amour.
Vertu spéciale : Chercher à obéir aux préceptes et conseils de Jésus-Christ et aux divines inspirations avec la plus grande promptitude et fidélité.
Maxime : Servir le Coeur de Jésus, c'est régner. Vivre en Lui, c'est un Paradis de douceur. Mourir en Lui, c'est le désir des âmes fidèles et aimantes. «Jugum meum suave est et onus meum levé». (Mon joug est suave et mon fardeau léger).
Nota. — Se rappeler particulièrement les hommes, les chefs, les nations et les états qui se sont si diaboliquement révoltés contre le Maître Divin.

PRATIQUE DE L'OFFICE
1. (1er Vendredi du mois) - Offrande de la pratique de
l'office pendant tout le mois.
O notre Roi et Maître Divin, Jésus, par le Cœur de votre Servante Immaculée et uni aux esprits célestes du Chœur des fidèles Archanges, j'offre à votre Coeur «fait obéissant jusqu'à la mort», toutes mes prières, activités et souffrances de ce mois à toutes les intentions pour lesquelles vous vous immolez sans cesse sur les Autels. — Je les offre plus particulièrement pour que vous daigniez faire comprendre aux hommes l'Amour qui vous a amené à vous rendre leur vrai serviteur, obéissant jusqu'à la mort pour
eux, et demeurant dans une incompréhensible soumission aux hommes dans le Saint-Sacrement. Veuillez vaincre, doux Jésus, par l'attrait de votre humilité eucharistique, la résistance à vous servir du monde orgueilleux.

2. (Tous les jours) Adoration en esprit (à chaque heure du jour). - La première fois le matin, aussitôt après le lever, se transportant en esprit devant le Saint-Sacrement :
O coeur de mon Maître Divin, je vous adore dans les Saintes Hosties en union avec le Coeur Immaculé de Marie et associé au Choeur des A rchanges, pour suppléer à mon insuffisance, et renouvelant de tout mon coeur mon esclavage d'amour envers Vous et ma volonté de rester fidèle à votre service jusqu'à la mort. Vous servir Vous, c'est régner !

Jaculatoire : «O Seigneur, je suis votre esclave !» ou encore : «Apprenez-moi à faire votre sainte Volonté puisque Vous êtes mon Dieu». Cœur Sacré de Jésus que votre Volonté soit faite !

3. Visite au Saint Sacrement : Après un acte de vive Foi et de profonde et soumise adoration à Jésus dans les Saintes Hosties du Tabernacle vous Lui direz humblement : O Coeur Divin de Jésus, qui, ayant pris la condition d'esclave, fait comme le dernier de tous, êtes venu en ce monde pour servir et ne faire que la volonté de votre Père, en union avec le Cœur Immaculé de la Très Sainte Vierge et les esprits célestes du Chœur des Archanges, je Vous adore ici présent et Vous supplie de m'accorder la grâce de savoir m'employer moi aussi sans réserve à votre
service.
Touché profondément de Vous voir si étrangement soumis en ce Sacrement à l'arbitre des hommes, je Vous prie
d'accepter tous mes actes de soumission de ce jour pour que, au moins, votre servitude eucharistique parvienne à produire dans le monde ses effets salutaires.
Père Céleste, faites que votre Fils Incarné soit dans ce Sacrement mieux honoré, plus fréquemment reçu et offert en sacrifice avec plus de Foi et d'amour. Permettez-moi
encore de Vous demander la grâce d'accomplir fidèlement la vertu de l'office et de garder l'adoration en esprit.

OFFRANDE TOTALE :
Prenez, Seigneur, et recevez ma liberté, ma mémoire, mon intelligence et toute ma volonté. Tout ce que j'ai, tout ce que je possède, vous me l'avez donné, je vous rends tout, disposez-en selon votre bon plaisir — Donnez-moi seulement votre amour avec votre grâce, et je suis dès lors assez riche ; je ne vous demande rien de plus.

4. Pratique de la vertu particulière : Au moins cinq fois par jour, en l'honneur des Cinq Plaies, faire quelques-uns de ces actes :
a) Faire des actes de particulière soumission aux représentants de Dieu.
b) S'exercer à la fidélité dans les moindres choses.
c) Etre fidèle et attentif aux inspirations divines.
d) Prévenir les confrères par quelque humble service.



Toute la journée 
En union avec le Chœur des Anges 
LE SUPPLIANT
Veillez et priez

But spécial : Prier, supplier sans cesse, avec le Coeur de Jésus et par ses mérites infinis, le Père Eternel, pour obtenir miséricorde en faveur des pauvres pécheurs. Demander que leurs péchés n'arrivent pas à leur comble et qu'ils se convertissent. Se rappeler particulièrement ceux qui se trouvent en danger spirituel ou corporel, surtout ceux qui sont sur le point de mourir ; enfin, les âmes du purgatoire.
Promesse particulière : «Tout ce que vous demanderez à mon Père en mon nom, Il vous l'accordera». «Demandez et vous recevrez».
Vertu spéciale : Persévérer dans la prière. Supplier sans relâche, avec tout son coeur.
Maxime : «Ce Cœur adorable a été ouvert à tous. Entrons-y en toute confiance comme en un sanctuaire de la Divinité, présentant nos prières avec celles de Jésus-Christ et elles ne pourront pas être accueillies avec moins de bonté».

PRATIQUE DE L'OFFICE
1. (1er Vendredi du mois) - Offrande de la pratique de l'office pendant tout le mois :
Adorable Jésus, par le Cœur Immaculé de Marie et associé au Chœur des Anges, particulièrement aux Anges Gardiens, je vous offre les prières, les œuvres et les souffrances de ce mois, en réparation de toutes nos offenses et à toutes les intentions pour lesquelles vous vous immolez sur l'Autel. Je les offre en particulier au Père Eternel, le suppliant de daigner répandre les immenses grâces de votre divin Cœur sur nous tous, sur ceux qui se trouvent en quelque grave péril spirituel ou temporel et spécialement sur les mourants et les âmes du Purgatoire.

2. (Tous les jours) - Adoration en esprit (à toutes les heures du jour). - Dès la première heure du jour, se transportant devant le Saint Tabernacle, on dira :
Jésus, Roi au Cœur Divin, m'unissant au Cœur Immaculé de Marie et associé au Chœur des Anges, particulièrement aux Anges Gardiens, pour suppléer à mon insuffisance, je vous adore pendant toute la journée, et vous offre les prières, les œuvres et les souffrances de ce jour, les unissant aux mérites infinis de votre Sacré-Cœur, en réparation de toutes nos offenses et à toutes les intentions pour lesquelles vous vous immolez sur l'Autel. Je supplie votre miséricorde de bien vouloir répandre d'abondantes grâces sur la Sainte Eglise, sur notre Institution, sur les retraitants. Je vous prie particulièrement pour tous ceux qui se trouvent en quelque grave danger spirituel ou temporel, pour les mourants et pour les âmes du Purgatoire.

Jaculatoires : Cœur Sacré de Jésus, ayez pitié de nous.
Divin Cœur de Jésus, convertissez les pécheurs, sauvez les moribonds, délivrez les saints âmes du Purgatoire.
Cœur agonisant de Jésus, ayez pitié des mourants.

3. Visite au Très Saint-Sacrement : (Après un acte de vive Foi et de profonde adoration à Jésus présent dans les Saintes Hosties du Tabernacle, vous lui direz) :
Divin Cœur de Jésus, je Vous adore de toute l'effusion de mon âme par le Cœur Immaculé de Marie. Par son intercession et en union au Chœur des Anges, spécialement des Anges Gardiens, je supplie votre Sacré Cœur de répandre d'abondantes grâces sur nous pour notre sanctification, sur ceux qui se trouvent en quelque grave danger spirituel et corporel, sur ceux qui sont sur le point  de mourir. Je Vous supplie, enfin, de bien vouloir délivrer les pauvres âmes du Purgatoire. Pour leur rançon, je vous offre vos saintes Plaies, par le Cœur Immaculé de Marie.
O Cœur très doux, daignez nous accorder, également, de garder fidèlement l'adoration en esprit et d'accomplir la vertu de l'office.

PRIÈRE 
(que l'on peut ajouter si on a le temps) :
Père Saint, je vous offre toutes et chacune des Messes célébrées ou à célébrer aujourd'hui dans toute l'Eglise, afin que, par le sang de Jésus votre Fils, et l'intercession de la Bienheureuse Vierge Marie accablée de douleur au pied de la Croix, vous daigniez accorder aux justes le grand don de la persévérance, aux pécheurs la grâce d'une parfaite conversion, et à tous les fidèles du Christ, surtout à moi, à mes frères, au dernier temps de la vie, la réception du saint Viatique, l'onction de l'huile sainte et une mort précieuse à vos yeux. Par le même Jésus-Christ Notre Seigneur. Ainsi soit-il.

4. Pratique de la vertu particulière :
a) Cinq fois, en l'honneur des Cinq Plaies, dire avec une grande humilité : «O Divin Cœur, par la Plaie de...
daignez nous accorder à tous l'esprit de ferveur et la persévérance finale».
b) Prier pour les 159.000 mourants qui paraissent chaque jour devant Dieu : «Par le Cœur Immaculé de Marie, mon Dieu, je vous offre toutes les Messes qui se célèbrent aujourd'hui dans le monde entier pour les pécheurs qui sont en agonie ou qui doivent mourir en ce même jour. Que le sang précieux de Jésus Rédempteur leur obtienne miséricorde».
c) Aimer à réciter le petit Chapelet des Saintes Plaies.


A toute heure
En union avec les neuf Choeurs des Anges - Les Principautés
LE ZÉLATEUR
Je donnerais tout et me donnerais moi-même pour vos âmes
(Saint Paul)
But spécial : Procurer par tous les moyens en son pouvoir la gloire du Sacré-Coeur veillant attentivement au salut et à la perfection du prochain, spécialement de ses frères. Penser aux missions surtout d'Asie et d'Afrique.
Promesse particulière : «Notre-Seigneur réserve à ceux qui
exercent cet office, d'incalculables trésors de grâce et nous assure que leur nom sera gravé à jamais dans son Coeur». Sainte Marguerite-Marie.
Vertu spéciale : Profiter avec zèle et une prudence discrète de toutes les occasions pour empêcher quelque outrage au Sacré-Cœur, étendre l'amour de ce Coeur adorable et augmenter le nombre de ses adorateurs par l'exemple et la parole.
Maxime : Le Cœur de Jésus désire que nous l'imitions dans ce zèle ardent dont il est dévoré pour la gloire du Père. «Là où il n'y a pas de zèle il n'y a pas d'amour», dit Saint Augustin.

PRATIQUE DE L'OFFICE

1. (1er Vendredi du mois) - Offrande de la pratique de l'office pendant tout le mois.
Adorable Jésus, par le Cœur Immaculé de Marie et associé aux neufs chœurs des Anges et spécialement au Chœur des Principautés, je vous offre toutes mes prières, œuvres et souffrances de ce mois à toutes les intentions pour lesquelles vous vous immolez sur les autels. Je les offre en particulier pour que le Sacré-Cœur soit connu et adoré de toute la terre, et loué et glorifié par mes frères et compagnons.
2. (Tous les jours) Adoration en esprit (à chaque heure du jour). - La première fois entre 5 h et 6 h du matin, se transportant en esprit devant le Saint Tabernacle, on dira :
Divin Cœur de Jésus, je Vous adore dans le Très Saint Sacrement durant tout le jour, par le Cœur Immaculé de Marie et en union avec les neuf Chœurs des Anges et spécialement celui des Principautés, pour suppléer à mon insuffisance, et Vous offrir un culte d'amour ardent et enflammé.

Jaculatoire : «Cœur trois fois saint, daignez consumer nos
fautes avec le feu de votre saint amour». Coeur Eucharistique de Jésus donnez la paix au monde !

3. Visite au Saint Sacrement: Divin Cœur de Jésus, je vous adore de toute mon âme par le Cœur Immaculé de Marie. Par son intercession et union avec les neuf Chœurs des Anges, spécialement le Chœur des Principautés, je Vous demande avec instance que votre Cœur soit connu de toute la terre, que les idolâtres et infidèles qui ne Vous connaissent pas, que tous les chrétiens qui ne vivent pas en conformité avec leur Foi soient attirés par votre amour.
Daignez nous accorder la grâce de garder fidèlement l'adoration en esprit et d'accomplir la vertu de l'office.
(Se la rappeler et dire neuf Gloria Patri en l'honneur des neuf Choeurs des Anges, pour obtenir le règne du Sacré-Coeur).

PRIÈRE AU CHRIST-ROI.
O Christ Jésus, je vous reconnais pour Roi universel. Tout ce qui a été fait a été créé pour vous. Exercez sur moi tous vos droits. Je renouvelle mes promesses du baptême en renonçant à Satan, à ses séductions et à ses œuvres, et je promets de vivre en bon chrétien. Et tout particulièrement je m'engage à faire triompher selon mes moyens les droits de Dieu et de votre Eglise.
Divin Cœur de Jésus, je vous offre mes pauvres actions pour obtenir que tous les Cœurs reconnaissent votre Royauté sacrée, et qu'ainsi le règne de votre paix s'établisse dans l'univers entier. Ainsi soit-il.

4. Pratique de la vertu particulière :
a) S'ingénier à empêcher l'offense de Dieu dans son entourage.
b) Offrir les Saintes Plaies de Notre-Seigneur pour la conversion des pécheurs.
c) Chercher à rendre ferventes les âmes chrétiennes surtout celles de nos confrères en leur communiquant la flamme du vrai zèle.
d) Adresser des demandes au Sacré-Cœur pour qu'il empêche les offenses envers lui et envers son amour.
e) Des prières pour qu'il veuille augmenter par nos exemples et par nos paroles le nombre de ses vrais adorateurs.
NOTA : Intention spéciale pour l'Asie et l'Afrique.