dimanche 14 septembre 2014

Syllogismes pour savoir s'il faut oui ou non envisager un accord pratique avec Rome




Syllogismes pour savoir s'il faut oui ou non envisager un accord pratique avec la Rome maçonnique et moderniste :

1. Saint Paul aux Galates (I, 8-9) a dit : 
"Mais quand nous-mêmes, quand un ange venu du ciel vous annoncerait un autre évangile que celui que nous vous avons annoncé, qu'il soit anathème!
Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure, si quelqu'un vous annonce un autre évangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème!"

2. Or ceux qui occupent l'Eglise enseignent un autre évangile que saint Paul et sont donc anathèmes (NB : "anathème" signifie "séparation", dit le concile de Constantinople cf. citation complète dans l'onglet du nullam partem).

3. Donc il faut se séparer des autorités qui occupent l'Eglise jusqu'à ce qu'elles enseignent en tous points un évangile identique à celui de saint Paul. Si nous ne nous séparons pas d'elles, alors nous n'appliquons pas l'anathème et donc nous désobéissons à la parole de Dieu révélée qui nous est donnée par Saint Paul.

Autre syllogisme :

1. St Paul à Tite (III, 10) a dit : "Évite un homme hérétique après une première et une seconde admonition, sachant qu'un tel homme est perverti et qu'il pèche puisqu'il est condamné par son propre jugement."

2. Or ceux qui occupent l'Eglise enseignent des hérésies de façon répétée, malgré des discussions et des mises en garde nombreuses de notre part, depuis 50 ans.



3. Donc il faut les éviter car ils sont pervertis et étant donné qu'ils ont reçu bien plus d'avertissements que les deux admonitions demandées, il faut aussi arrêter d'aller discuter avec eux. Un accord est donc impossible avec des gens à éviter selon les conseils de Saint Paul.