dimanche 7 septembre 2014

Comment Jésus-Christ supplée à ce qui nous manque





22. COMMENT JÉSUS-CHRIST SUPPLÉE A CE QUI NOUS
MANQUE.

La servante de Dieu priait un jour pour une personne qui lui avait avoué combien son âme était triste de ne pas aimer Dieu et de le servir sans dévotion. Elle-même était tombée dans une grande tristesse et se croyait tout à fait inutile puisque, après avoir reçu de si grandes grâces, elle n'aimait pas Dieu comme elle l'aurait dû. 

Le Seigneur lui dit alors : « Eh ! ma bien-aimée, ne sois pas triste ; tout ce qui est à moi est à toi ». Elle lui dit : « Si vraiment tout ce qui est à vous est à moi, votre amour est donc mien, et il est vous-même, ainsi que dit Jean : Dieu est amour (Jean, IV, 16) ; alors je vous offre cet amour pour qu'il supplée à tout ce qui me manque. » 

Le Seigneur accepta cette parole, et répondit : « C'est bien, et quand tu voudras me louer ou m'aimer et que tu n'arriveras pas à satisfaire ton désir, tu diras : « Je vous loue, ô bon Jésus ; à tout ce qui me manque, suppléez vous-même, je vous  prie. » Et quand il te plaira de m'aimer, tu diras : « Je vous aime, ô bon Jésus ; à ce qui me manque, daignez suppléer en offrant à votre Père pour moi l'amour de votre coeur. » 

Tu diras à la personne pour laquelle tu pries de faire la même chose. Si elle y revient mille fois par jour, mille fois je m'offrirai pour elle au Père, car je ne peux ressentir ni lassitude, ni ennui. »