vendredi 6 juin 2014

7ème JOUR NEUVAINE AU SAINT-ESPRIT AVEC INTENTION SPÉCIALE POUR MORGON



Méditation 7ème jour (facultative)

NB : Nous avons recopié en partie la traduction du Père Félix Délerue, éditions Saint Paul de L'art d'aimer Jésus-Christ, chapitre IX. Le reste vient de ce livre.

"7. En effet, prenons une âme qui aime Jésus-Christ. Elle voit son Dieu supporter soufflets et crachats en plein visage, ainsi qu'il arriva dans sa Passion : Alors ils lui crachèrent au visage, et le frappèrent avec le poing ; d'autres le souffletèrent. (Mt XXVI, 67) Comment dès lors ne pourrait-elle aimer les mépris ? 
C'est encore pour nous enseigner l'humilité que Jésus-Christ a voulu être exposé sur nos autels, non avec un extérieur de triomphe et de gloire, mais sur une croix, afin que nous eussions toujours sous les yeux ses opprobres. A cette vue, les saints sont heureux d'être à leur tour l'objet des mépris sur cette terre. "Seigneur, souffrir et être méprisé pour vous", telle fut la demande que Saint Jean de la Croix fit à Jésus-Christ qui lui apparaissait avec la Croix sur l'épaule. "Seigneur, en vous voyant ainsi méprisé pour mon amour, je ne sollicite de vous autre chose que des souffrances et des mépris à endurer pour votre amour."

Prières de la neuvaine :

- Souvenez-vous :
Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance ou réclamé votre secours, ait été abandonné. Animé d'une pareille confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, je viens à vous et, gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds.Ô Mère du Verbe incarné ne rejetez pas mes prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer. Ainsi soit-il.


- Ecce ancilla Domini, fiat mihi secundum verbum tuum (trois fois) [Voici la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon votre parole]

- Veni creator :

Veni, creator, Spiritus, 
Mentes tuorum visita, 
Imple superna gratia, 
Quae tu creasti pectora, 

Qui diceris Paraclitus, 
Altissimi donum Dei. 
Fons vivus, ignis, caritas 
Et spiritalis unctio. 

Tu septiformis munere, 
Digitus paternae dexterae. 
Tu rite promissum Patris, 
Sermone ditans guttura. 

Accende lumen sensibus 
Infunde amorem cordibus, 
Infirma nostri corporis 
Virtute firmans perpeti. 

Hostem repellas longius 
Pacemque dones protinus; 
Ductore sic te praevio 
Vitemus omne noxium. 

Per te sciamus da Patrem, 
Noscamus atque Filium; 
Teque utriusque Spiritum 
Credamus omni tempore. 

Deo Patri sit gloria, 
Et Filio, qui a mortuis 
Surrexit, ac Paraclito 
In saeculorum saecula. 

Amen.

- Pater, non mea voluntas, sed tua fiat. (trois fois)

Traduction :

O Esprit Créateur,
Venez visitez les âmes des fidèles,
Remplir de la Grâce céleste
Les coeurs que vous avez créés

Vous êtes appelé le Consolateur
Le Don du Dieu Très-Haut
La source d'eau vive, le feu, l'amour,
Et l'onction spirituelle

Versant sur nous vos sept Dons
Vous êtes le doigt de la main du Père.
Promis solennellement par lui aux hommes
Vous venez leur apporter la puissance du langage

Eclairez nos esprits de votre lumière
Versez l'amour dans nos cœurs
Soutenez la faiblesse de notre corps
Par votre incessante énergie

Repoussez l'Ennemi loin de nous,
Hâtez-vous de nous donner la paix ;
Marchez devant nous comme notre chef,
Et nous éviterons tout mal.

Faites-nous connaître connaître Dieu le Père
Faites-nous apprendre aussi le Fils
Et croire en tout temps que vous êtes
L'unique Esprit de l'un et l'autre

Gloire soit à Dieu le Père,
Gloire soit au Fils ressuscité des morts
Gloire au Paraclet
Dans les siècles des siècles.

Ainsi soit-il.

- Père, non pas ma volonté mais la vôtre (trois fois)

Uniquement pour ceux qui seraient empêchés de réciter le Veni Creator :
Prière Venez Esprit Saint :
« Venez, Esprit-Saint, remplissez les cœurs de vos fidèles, et allumez en eux le feu de votre amour.»
V/. Envoyez votre Esprit, Seigneur, et il se fera une création nouvelle.
R/. Et vous renouvellerez la face de la terre.
Ô Dieu, qui avez instruit les cœurs de vos fidèles par la lumière du Saint-Esprit, donnez-nous par ce même Esprit de comprendre et d'aimer ce qui est bien, et de jouir toujours de ses divines consolations. Par Jésus-Christ Notre Seigneur. Ainsi soit-il.