samedi 26 avril 2014

Prière de réparation pour les canonisations factices de Jean-Paul II et Jean XXIII




Que faire pour réparer l'affront fait à Dieu par ces canonisations factices et maçonniques qui vont avoir lieu demain ? Tout péché réclame réparation et celui-ci est grave. Il nous semble que la meilleure façon de réparer est de nous humilier nous-mêmes, à l'exemple du publicain, afin que notre prière soit agréable au Saint des saints. 

Luc, XVIII, 9-14 :
"Il dit encore cette parabole à l'adresse de certains qui avaient en eux-mêmes la conviction d'être justes et qui méprisaient les autres:
" Deux homme montèrent au temple pour prier, l'un Pharisien et l'autre publicain.
Le Pharisien, s'étant arrêté, priait ainsi en lui-même: " O Dieu, je vous rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont rapaces, injustes, adultères, ni encore comme ce publicain.
Je jeûne deux fois la semaine; je paie la dîme de tout ce que j'acquiers. "
Le publicain, se tenant à distance, n'osait pas même lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine en disant: " O Dieu, ayez pitié de moi, pécheur! "
Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que celui-là ; car quiconque s'élève sera abaissé, et qui s'abaisse sera élevé. "

Sainte  Catherine de Sienne, quand elle voyait les fautes des hommes d'Eglise, se prosternait devant Dieu en gémissant sur ses péchés personnels qui étaient, selon elle, la cause de ce que ces personnes ne se convertissaient pas. Dieu le Père considérait ses actes de contrition avec amour. Il l'a bénie et lui a parlé à maintes reprises. Ses paroles magnifiques peuvent être lues dans le Dialogue. Essayons d'imiter Sainte Catherine et attirons ainsi des grâces sur  l'Eglise, sur nous et sur la Résistance. 

Nous proposons donc à ceux qui le souhaitent de réciter par exemple le psaume Miserere du roi David.


Psaume 51, texte latin :
Miserere mei Deus secundum magnam misericordiam tuam et secundum multitudinem miserationum tuarum dele iniquitatem meam
Amplius lava me ab iniquitate mea et a peccato meo munda me
Quoniam iniquitatem meam ego cognosco et peccatum meum contra me est semper
Tibi soli peccavi et malum coram te feci ut iustificeris in sermonibus tuis et vincas cum iudicaris
Ecce enim in iniquitatibus conceptus sum et in peccatis concepit me mater mea
Ecce enim veritatem dilexisti, incerta et occulta sapientiae tuae manifestasti mihi
Asperges me hysopo et mundabor, lavabis me et super nivem dealbabor
Auditui meo dabis gaudium et laetitiam exultabunt ossa humiliata
Averte faciem tuam a peccatis meis et omnes iniquitates meas dele
Cor mundum crea in me Deus et spiritum rectum innova in visceribus meis
Ne proicias me a facie tua et spiritum sanctum tuum ne auferas a me
Redde mihi laetitiam salutaris tui et spiritu principali confirma me
Docebo iniquos vias tuas et impii ad te convertentur
Libera me de sanguinibus Deus Deus salutis meae et exultabit lingua mea iustitiam tuam
Domine labia mea aperies et os meum adnuntiabit laudem tuam
Quoniam si voluisses sacrificium dedissem utique holocaustis non delectaberis
Sacrificium Deo spiritus contribulatus cor contritum et humiliatum Deus non despicies
Benigne fac Domine in bona voluntate tua Sion et aedificentur muri Hierusalem
Tunc acceptabis sacrificium iustitiae oblationes et holocausta tunc inponent super altare tuum vitulos


Bible Crampon, traduction française :

Nous laissons le tutoiement comme il est dans le texte de la Bible de 1923.


Aie pitié de moi, ô Dieu, selon ta bonté ; selon ta grande miséricorde efface mes transgressions.
Lave-moi complètement de mon iniquité, et purifie-moi de mon péché.
Car je reconnais mes transgressions, et mon péché est constamment devant moi.
C'est contre toi seul que j'ai péché, j'ai fait ce qui est mal à tes yeux, afin que tu sois trouvé juste dans ta sentence, sans reproche dans ton jugement. 
Voici que je suis né dans l'iniquité et ma mère m'a conçu dans le péché. 
Voici que tu veux que la sincérité soit dans le coeur au dedans de moi fais-moi connaître la sagesse. 
Purifie-moi avec l'hysope, et je serai pur; lave-moi, et je serai plus blanc que la neige 
Annonce-moi la joie et l'allégresse, et les os que tu as brisés se réjouiront. 
Détourne ta face de mes péchés, efface toutes mes iniquités. 
O Dieu, crée en moi un coeur pur ; et renouvelle au dedans de moi un esprit ferme. 
Ne me rejette pas loin de ta face, ne me retire pas ton esprit saint. 
Rends-moi la joie de ton salut, et soutiens-moi par un esprit de bonne volonté. 
J'enseignerai tes voies à ceux qui les transgressent, et les pécheurs reviendront à toi.
O Dieu, Dieu de mon salut, délivre-moi du sang versé, et ma langue célébrera ta justice 
Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche publiera ta louange:
Car tu ne désires pas de sacrifices, - je t'en offrirais, - tu ne prends pas plaisir aux holocaustes.
Les sacrifices de Dieu, c'est un esprit brisé ; ô Dieu, tu ne dédaignes pas un coeur brisé et contrit.
Dans ta bonté, répands tes bienfaits sur Sion, bâtis les murs de Jérusalem !
Alors tu agréeras les sacrifices de justice, l'holocauste et le don parfait ; alors on offrira des taureaux sur ton autel.