jeudi 17 avril 2014

L'abbé Nély a déjeuné avec François


Addendum fait à 16h 52 : Suite à un message que nous venons de recevoir et qui donne de nouvelles informations contradictoires, l'information selon laquelle l'abbé Nély aurait pris un repas avec le pape récemment au Vatican est en cours de vérification auprès du prêtre qui nous l'a fournie. Nous vous tiendrons informés dès que possible. Merci de votre compréhension. InDominoSperavi. 
Depuis cet article, une mise à jour a été publiée : cf. ce lien

Un prêtre de la résistance vient de nous écrire pour nous informer que l'abbé Nély a déjeuné récemment avec le pape François. On peut donc constater que par en-dessous, les autorités de la Fraternité Saint Pie X continuent de s'activer en vue de la reconnaissance canonique. 

Mgr Fellay a dit récemment à un groupe de fidèles que cette reconnaissance canonique serait "sans aucune contrepartie". Avait-il une date précise en tête quand il a prononcé ces paroles ou bien a-t-il formulé ce souhait uniquement en l'air, comme un vœu pieux ? Nous ne le savons pas pour l'instant.

Tout ce que nous savons, c'est qu'une reconnaissance canonique "sans aucune contrepartie" est impossible, par définition :
- En effet, une reconnaissance canonique implique par définition de se mettre sous l'autorité du pape François. 
- Or, le pape François n'a pas la vraie doctrine de Notre-Seigneur : il s'apprête à canoniser le 27 avril le pape Jean-Paul II, qui est un blasphémateur, puisqu'il a par exemple embrassé le Coran et demandé que Saint Jean-Baptiste protège l'Islam.  (Sur Jean-Paul II on peut lire cet article et celui-ci
François peut être à juste titre considéré comme un hérétique, par ses affirmations doctrinales erronées, répétées avec pertinacité (cf. articles sur lui que l'on peut consulter à la rubrique Pape François, dans la colonne de droite du blog...) 
- Nous savons que Saint Paul et Saint Jean ont recommandé de fuir ceux qui n'ont pas la doctrine de Jésus-Christ. (cf. textes ici). 
Ex:  II Jean 10 : « Si quelqu’un vient à vous qui ait une doctrine différente, ne le recevez pas chez vous et ne le saluez même pas. Car celui qui le salue participe à ses œuvres mauvaises. » 
- Saint Paul et Saint Jean condamnaient les relations amicales avec les personnes hérétiques...  Mais dans le cas de la reconnaissance canonique, c'est encore plus grave car il ne s'agit pas de relations amicales. Il s'agit d'une relation de dépendance et de soumission. Il s'agit de reconnaître pour guide et pour chef un hérétique. Il s'agit de mettre le troupeau fidèle et inconscient du danger, sous l'autorité de véritables loups. Il s'agit donc non seulement d'un acte suicidaire, mais d'un crime qui appelle la vengeance du ciel.