jeudi 27 février 2014

Des nouvelles de l'abbé Matthieu Salenave






Cher Monsieur l'abbé, Avec l'Immaculée vous remercie d'avoir fait le pas et de la résolution que vous avez de faire quelque chose pour nous. Nous partageons vos inquiétudes pour tous ceux qui restent à l'intérieur de la Fraternité et qui tout en pensant bien, n'arrivent plus à exprimer tout haut ce qu'ils pensent. Nous craignons que ces 25 prêtres qui devaient sortir ne sortent finalement pas. Nous remercions les parrains et marraines qui se sont enrôlés et qui sont à présent 105. Ces prêtres ont absolument besoin de leurs prières pour être éclairés et fortifiés. Nous devons redoubler de prières.

Je suis actuellement réfugié dans ma famille et je tiens à dire que je n'ai plus reçu aucune nouvelles des supérieurs de la fsspx depuis des semaines : en fins politiques , ils ont peut être réalisé qu'ils avaient cogné trop brutalement sur des prêtres résistants et ainsi choqué les fidèles ; mais les sanctions tomberont quand les fidèles ne penseront plus à cette histoire, pensent-ils. 

Cette situation, au calme, me permet de reprendre des forces spirituelles après les traumatismes du procès et de mon expulsion de la Suisse faite dans des conditions dignes du petit père des peuples. 

Tous ces événements, injustices et calomnies qui m'ont profondément bouleversés ainsi que ma famille et tous les fidèles qui m'ont connus ont achevé de me convaincre que l'actuelle "fraternité " n'est plus vraiment la fraternité de notre vénéré fondateur. J'espérais naïvement, comme beaucoup de confrères que les choses reviendraient à la normale mais la Providence nous montre la pertinacité des supérieurs dans la brèche ouverte par la Déclaration doctrinale du 15 avril 2012; brèche élargie par les lamentables décisions du chapitre qui a suivi. Le paquebot est désormais orienté dans la voie du ralliement et malheur à l'officier qui voudrait lui faire changer de cap. L'accord ne se fera peut être pas tout de suite mais les principes étant posés, il se fera. 

Des fidèles me sollicitent régulièrement pour mieux comprendre et réagir efficacement dans cette crise à laquelle ils ne s'attendaient pas même s'ils la pressentaient en raison d'un amoindrissement de la charité sacerdotale depuis quelques années , d'un langage de plus en plus flou de la part des supérieurs sur nos rapports avec Rome et sur beaucoup d'autres sujets (silences sur la question du judaïsme et de la maçonnerie ; silence sur la question de la modestie etc ...) mais de là à voir que les supérieurs sont désormais capables de parler sans état d'âmes d'un accord pratique avec une Rome non convertie : Quelle chute ! Quel traumatisme pour nous tous et pour tous ces bons fidèles qui avaient une confiance presque sans bornes pour la Fsspx . 

Désormais, Je réponds à ces fidèles et amis avec les armes spirituelles que j'ai reçu après ma conversion .. par le MJCF et le séminaire . 
Je m'inquiète surtout pour tous ces prêtres, ces religieux et ces fidèles pris en otage dans cette nouvelle direction de la fsspx : puissent leur fierté catholique les amener à résister courageusement à ces assauts diaboliques. 
En attendant, avec la grâce de Dieu et avec les forces que le ciel me donnera, je continuerai à exercer mon ministère sacerdotal pour la gloire de Dieu et le salut des âmes.

Abbé Matthieu Salenave