mardi 4 février 2014

Besoin de parrains et de marraines

Jacob luttant avec l'ange symbolise l'ardeur de la prière 
qui doit comme arracher ses grâces à Dieu. Après cette lutte Jacob fut appelé Israël, 
ce qui signifie : fort contre Dieu.

Dans sa lettre à un soldat inconnu de la Résistance interne, l'abbé Chazal dit que nous devons nous attendre à ce que bientôt environ 25 nouveaux prêtres nous rejoignent.

[Addendum ajouté le 5 février au soir pour davantage de clarté : l'abbé Chazal dénombre dans sa lettre environ 75 prêtres de la Résistance à présent et dit que nous allons en avoir bientôt 100. Donc 100 -75 = 25]

L'élément le plus important d'Avec l'Immaculée est le compteur de parrainage en haut de la colonne de droite. Ce compteur est plus important que tous nos articles.

Les articles sont des moyens humains d'agir. Ils sont nécessaires puisqu'il faut que les gens d'armes combattent pour que Dieu donne la victoire, nous dit Sainte Jeanne d'Arc. Mais les moyens humains ne servent à rien s'ils ne sont pas entés sur la prière : cf. le livre l'âme de tout apostolat.

Il faut donc rapidement des parrains et des marraines pour ces futurs prêtres, sinon Avec l'Immaculée craint qu'ils n'aient du mal à faire le pas et ne sortent jamais. Nous observons attentivement ce compteur depuis le début. Nous avons remarqué que pour l'instant, sa progression avance parallèlement aux prêtres qui sortent et nous rejoignent. Les deux avancent au même pas. Nous avons bien l'impression que si nous voulons 100 prêtres, il faudra 100 parrains ou marraines. Et si nous en voulons 200, il en faudra probablement 200 qui parrainent... Nous aimerions bien faire cette expérience. Le Bon Dieu se laisserait-il vaincre en générosité si 200 parrains et marraines arrivaient ? A notre avis, non.

En raison d'un concours de circonstances qui nous a retardé à plusieurs reprises pour écrire l'article de réponse à l'abbé Moulin auquel est lié le compteur, il s'est trouvé que nous avons fini par n'ouvrir ce compteur que le 11 octobre 2013. Il restera ouvert un an et fermera le 11 octobre 2014. Le 11 octobre est la fête de la maternité de la Sainte Vierge. Voici que la vierge va concevoir et enfantera un fils, auquel on donnera le nom d'Emmanuel chante  ce jour-là la liturgie. La Providence a donc voulu que tous les parrains et marraines des prêtres de la Résistance soient liés à cette fête. L'explication est claire : les parrains et marraines sont appelés à une maternité spirituelle, en union avec la Sainte Vierge. Elle a formé Jésus, et de même, les parrains et marraines de la Résistance sont appelés à aider la Sainte Vierge à former des prêtres de la Compagnie de Marie.

Il y a actuellement 72 parrains et marraines au compteur et l'abbé Chazal dans sa lettre a nommé 69 prêtres + 2 ermites = 71. Cela veut dire qu'un prêtre ne devrait pas tarder à sortir prochainement pour venir équilibrer le nombre... Mais après ? 

Chers lecteurs, c'est à vous de jouer. Nous avons besoin d'âmes généreuses qui n'ont pas peur de rentrer dans cette aventure. Merci aux 72 qui ont déjà fait le pas. Pour ceux qui sont intéressés et qui veulent savoir à quoi on s'engage en parrainant un prêtre, ils peuvent lire cet article explicatif qui a été mis en onglet