dimanche 2 février 2014

21 avril 1988 : Lettre de Mgr Lefebvre à Dom Gérard

Dom Gérard

Bien cher Dom Gérard,

C’est avec joie que je vois votre œuvre grandir dans tous les domaines et j’espère bien que d’ici peu, votre monastère sera reconnu tel qu’il est et avec tous les avantages qui seront reconnus à la Fraternité, à la différence de Fontgombault et de Flavigny. Les choses semblent prendre une bonne orientation. On reconnaît comme valable ce que nous avons toujours affirmé vis-à-vis du Concile, de la liturgie et du nouveau droit, c.à.d. des points sont « inconciliables » avec la Tradition. Chose qui nous a toujours été refusé.

Juridiquement nous n’avons pas tout ce que nous aurions souhaité, mais l’essentiel : une commission à Rome, la consécration d’un évêque de la Tradition. Nous insistons pour trois ou au moins deux !…. Mais la porte est désormais ouverte pour assurer ma succession épiscopale.
Quant à l’exemption des évêques, la formule n’est pas arrêtée définitivement. Mais je dois encore me rendre à Rome pour signer les accords. Ils ont reculé sur toute la ligne, nous donnant ainsi les moyens de continuer nos œuvres sans aucun changement de doctrine et de discipline. La Vierge de Fatima est là ! Enfin, agréés après 20 ans de combat !…
Ne diffusez pas trop ces nouvelles avant leur publication officielle à cause de la réaction probable des évêques qui pourraient intervenir massivement et empêcher la signature. Continuons de prier. Toujours unis dans la lutte et l’action de grâces.
Merci de votre aimable carte et de votre bulletin.
Bien cordialement votre en Jésus et Marie