dimanche 19 janvier 2014

Le papa de Gabrielle nous remercie

Gabrielle était comme un beau lys que Dieu a cueilli. 
Qu'elle nous protège et nous guide dans notre combat.

Chers Frères et Sœurs en Dieu,


            En ce jour où l’Eglise nous donne en modèle la Sainte Famille, je voulais vous témoigner ma gratitude pour la fraternité dont vous avez tous fait preuve durant cette épreuve d’une vie qu’a été la maladie de notre petite Gabrielle.

            Oui, l’épreuve est finie, sur cette terre rien ne dure ; ni les joies ni les peines.
Gabrielle est retournée à Dieu quelques heures après Noël, dans la nuit, entre ses parents, la main dans celle de son père.

            Elle était un messager et les messagers ne sont pas faits pour rester parmi nous. Ce départ le jour de Saint Etienne, 1er martyr est plein de symbole d’autant que son enterrement s’est fait après une messe en ornements rouges et non noirs pour la fête des Saints Innocents. Ces enfants purs baptisés dans le sang de leur martyre, de cette mort due à la haine des hommes pour l’Enfant Jésus qu’on ne voulait pas voir régner sur le monde à la place du prince de la terre.

            Ceux qui n’ont pas la Foi, ce don de Dieu, Lui feront reproche de ce mal frappant un être pur mais nous, nous savons bien que ces 25 jours ont donné à Gabrielle une couronne de gloire au ciel et que Dieu, plutôt que nous donner un bien périssable -- une guérison miraculeuse pour quelques années terrestres --  a préféré, dans sa grande Sagesse nous donner la guérison d’une valeur éternelle de toutes les âmes qui se sont converties et rapprochées de Dieu grâce à elle durant cet Avent.

Vous qui vous êtes consacrés au Sacré Cœur pour Gabrielle, qu’Il vous protège durant cette année
et que la Sainte Vierge Marie et Gabrielle intercèdent pour nous auprès de Dieu, que nous désirons comme souverain de nos vies et de nos cœurs. Que la Paix du Christ soit avec vous !
                                                          

                                        Un père en paix