jeudi 26 décembre 2013

Jean prend un somnifère

Jean prend un somnifère

par un lecteur du blog Avec l'Immaculée



La nouvelle croisade de rosaires demandée par Mgr Fellay à partir du 1er janvier 2014 a inspiré un de nos lecteurs qui s'avère être un vrai boute-en-train ! Qu'il soit remercié d'avoir écrit cet article pour notre blog. 



Jean est un petit tradi fréquentant un prieuré français. Un de ces fidèles comme on les apprécie dans nos chapelles surtout maintenant qu’il y a, paraît-il, tellement de gens compliqués, tellement d’empêcheurs de se rallier en rond ! 


Jean, pour sa part, ne faisait, jusqu’à présent, aucune complication à personne, et surtout pas à son Prieur : on lui demandait de payer, il payait; on lui demandait de prier, il priait. Etc. 

Seulement, cette fois, l’intention n° 2 de la nouvelle croisade – qui, nous l’espérons, ne pave pas les voies de l’enfer – l’intention n° 2, donc, lui a paru si nébuleuse et si contradictoire que le malheureux qui ne s’était encore jamais posé de questions, commence à s’en poser et même à s’en poser beaucoup. 

Voici donc le courrier qu’il adresse à tous ses amis.


Chers amis,

En cette période de l’année, j’avais grande envie de m’offrir un petit périple. Seulement voilà : d’après mon Prieur, faut pas pour autant rater le début de la nouvelle croisade ! Alors, puisque le Prieur l’a dit…

J’ai donc consulté les intentions sur La Porte Latine. Et ça n’a pas été tout seul ! La n° 2, j’avais vraiment du mal à la comprendre. « Pour le retour de la Tradition dans l’Église ». Mais comment fait l’Église sans la Tradition ? Et puis la Tradition, c’est nous. Alors s’il faut que la Tradition revienne dans l’Église, moi Jean, j’suis pas dans l’Église ? Diable ! (enfin non, je voulais dire « Ciel ! »).

Pourtant l’Abbé s’est donné beaucoup de mal pour nous expliquer cette intention, mais il s’est donné tellement de mal que j’ai encore moins compris… Et puis, il n’avait pas l’air content du tout quand je suis allé le voir après la messe à la sacristie. C’est drôle : d’habitude il me parle toujours aimablement, surtout quand je lui apporte mon denier du culte.

Je me suis dit finalement que l'Abbé devait avoir raison : « Mon pauvre Jean, tu réfléchis trop, cela ne vaut rien. Prépare donc tes bagages ! »

Hélas, je n’étais pas au bout de mes peines !

Quelques jours plus tard, Franc-Tireur sur Un évêque s’est levé nous a appris que l’intention n° 2 de la nouvelle croisade avait été modifiée : « Pour le retour à la Tradition dans l’Église ». 

Voilà qui n’a pas simplifié mon problème : je veux bien admettre que l’Abbé a raison et que je réfléchis trop. Mais c’est encore moins clair que la première fois ! D’abord cette façon de s’exprimer ne me paraît pas très académique. Et puis on en revient presqu’au même point : si l’Église doit revenir à la Tradition, c’est qu’elle n’a plus sa Tradition. Alors comment fait-elle sans sa Tradition ? Et puisque je suis dans la Tradition, l’Église sans sa Tradition va revenir à moi ; donc je ne suis toujours pas dans l’Église ? Mais je suis dans la Tradition, alors qu’est-ce que je vais en faire, moi, de cette Église sans Tradition qui va revenir à la Tradition ? 

A ce moment-là, j’ai pris un somnifère…

Au petit matin, j’étais vidé, épuisé, résigné, prêt à toutes les concessions, résolu à lever le drapeau blanc face à cette Église sans Tradition qui va revenir à la Tradition. 

Mais comme si ça ne suffisait pas, voilà qu’il m’est tombé une nouvelle tuile sur la tête !

Cette affaire étant bien compliquée, et puisque je prévoyais de partir en voyage, il m’a paru prudent de m’assurer que la nouvelle intention n° 2 était bien la même sous toutes les latitudes. On ne sait jamais.

En Angleterre, aux USA et en Inde, pas de problème : l’intention n° 2, ça marchait comme sur la Porte Latine, c’est-à-dire : pour "le retour à la Tradition dans l'Eglise". 

Site Fsspx d’Angleterre www.sspx.co.uk/
2) For the return to Tradition within the Church = pour le retour à la Tradition dans l’Église.

Fsspx USA http://sspx.org/
2) For the return to Tradition within the Church = pour le retour à la Tradition dans l’Église.

Fsspx Indes www.sspxasia.com
2) For the return to Tradition within the Church = pour le retour à la Tradition dans l’Église.

Mais où l’affaire s’est corsée, c’est quand j’ai envisagé de faire un crochet par l’Allemagne, l’Italie et l’Amérique du Sud !…
Site Fsspx d’Allemagne http://pius.info/.
2) Für die Rückkehr der Tradition in der Kirche = pour le retour de la Tradition dans l’Église.

Site Fsspx d’Italie www.sanpiox.it/
2) Per il ritorno della Tradizione nella Chiesa = pour le retour de la Tradition dans l’Église.

Fsspx Amérique du Sud www.fsspx-sudamerica.org
Espagnol : Por el retorno de la Tradición en la Iglesia = pour le retour de la Tradition dans l’Église.
Portugais : Pelo retorno da Tradiçáo na Igreja = pour le retour de la Tradition dans l’Église.

Je ne comprenais plus… Ça finissait par faire vraiment désordre ! Il y avait donc de par le monde la première intention n° 2 et la deuxième intention n° 2 ? Est-ce que Menzingen, vu la délicatesse de la situation, avait fini par adopter la politique commerciale de mon voyagiste : “Cher client, vous avez le choix entre différentes options selon votre destination. N’oubliez pas de vous renseigner auprès de nos agences (pardon : dans nos prieurés).”

Pauvre de moi ! Il faudrait donc que je m’adapte à chaque escale – une intention dans chaque port ! – que j’aille me renseigner au prieuré le plus proche dès que j’aurais mis pied à terre, et puis aussi - maudite Tour de Babel !- que j’emporte tous mes dictionnaires. Je sentais que j’allais y perdre mon peu de latin…

Cette lettre est inachevée parce qu’à ce moment-là, Jean a craqué. Que nos lecteurs se rassurent : aux dernières nouvelles, il reprend ses esprits mais il aura encore besoin de quelques jours de repos. 

Ses amis voudront bien l’excuser : ils n’auront pas, cette année, de carte postale : Jean va rester sagement dans l’Hexagone. 

D’après nos dernières informations, il a décidé de prier (en français) pour le retour des supérieurs de la Fraternité St Pie X au bon sens … et à la Tradition.