samedi 19 octobre 2013

Le questionnaire de l'abbé Wuilloud à l'abbé Salenave

Le questionnaire de l'abbé Wuilloud à l'abbé Salenave


La Sapinière vient de publier ce questionnaire apporté à Nice par l'abbé Salenave lors de sa fuite d'Albano. Monsieur l'abbé Wuilloud joue au grand Inquisiteur. La nature même du questionnaire révèle l'état d'esprit de Menzingen et de ses collaborateurs. Ce n'est pas un esprit spécialement sympathique. On encourage nettement le prêtre à la délation. On ne laisse aucune zone de sa conscience dans l'ombre. Tout doit être exposé à nu. Pour un prêtre obéissant et sensible, l'effet doit être terrible. L'abbé Pinaud a décidé de subir aujourd'hui une mascarade semblable pour des raisons que nous comprendrons plus tard. Nos prières l'accompagnent... En espérant que cela va être fini à présent. Être depuis plusieurs mois dans cette atmosphère est à la limite du lavage de cerveau. 
Quand on pense que ceux qui sont  ainsi pourchassés sont coupables du crime de vouloir rester fidèles à l'esprit du Chapitre de 2006, lequel n'était que l'esprit de Mgr Lefebvre au moment de sa mort :"C’est donc un devoir strict pour tout prêtre voulant demeurer catholique, de se séparer de cette Église conciliaire tant qu’elle ne retrouvera pas la Tradition du Magistère de l’Église et de la foi catholique."Itinéraire spirituel, ch. III, p. 31
Dans la Fraternité, on fait souffrir des prêtres à présent, parce qu'ils veulent rester fidèles au devoir strict que leur a donné Mgr Lefebvre. L'esprit de ce devoir strict s'oppose directement aux six conditions du Chapitre de 2012 qui institutionnalisent le principe opposé, à savoir que l'on peut faire un accord pratique avec la Rome moderniste. Nous espérons que nos prêtres comprendront bientôt ce qui leur reste à faire afin de pouvoir continuer à défendre librement cet esprit que leur a légué leur fondateur au moment de sa mort. Cet esprit n'a absolument pas été restauré lors de la conférence de Kansas city du 12 octobre 2013 car la DQA et les six conditions sont toujours bonnes, pour Mgr Fellay.  

Le questionnaire de M. l’abbé Wuilloud à M. l’abbé Salenave

Antimodernisme.info

1. Pouvez-vous nous expliquer quelles sont les causes exactes qui vous ont poussé à créer le site antimodernisme ? Veuillez préciser les détails (dates – soutiens, soyez exhaustif, autant que possible)
2. Qui en était le responsable ?
3. Avez-vous reçu les autorisations pour l’ouvrir ?
4. Avez-vous eu des aides ? Qui et de quelles sortes ?
5. Qu’avez-vous vous-même publié ? Anonyme ? Pseudonyme ? Par d’autres ?
6. Avez-vous reçu des soutiens ? De qui ?
7. Avez-vous été poussé pour le faire ? Par qui ?
8. Mlle […], institutrice à […].
9. M. […]. (jeune homme célibataire)
10. Mde […]. (femme mariée)
11. Votre attitude avant et après le Chapitre Général est-elle restée la même ?
12. Votre avis sur le Chapitre ?
13. Vos rapports avec le site la Sapinière ?

Les lettres aux confrères

1. Avez-vous eu connaissance du projet de lettre aux confrères ?
2. Avez-vous participé à leur rédaction ?
3. Avez-vous participé à leur diffusion par une publication sur le site antimodemisme.info ?
4. Avez-vous participé à leur diffusion en d’autres langues ?
5. Dans la mesure où vous auriez collaboré d’une quelconque manière à ces lettres, quelles étaient vos intentions ?
6. Avez-vous fait appel à l’aide de fidèles pour diffuser ces lettres ? Si oui, êtes vous disposé à indiquer leur nom ?

Le site lasapiniere.info

1. Le site Antimodemisme.info a été fermé le 6 février, le 9 février naissait le site lasapinière.info qui reprenait les textes d’Antimodemisme.info. Avez-vous collaboré d’une manière quelconque à la fondation de lasapiniere.info par des conseils, la fourniture de contacts, de textes, des conseils à des fidèles participant à votre premier site ?
2. Avez-vous collaboré d’une quelconque manière au site lasapiniere.info ? Par des traductions, des rédactions, des conseils, des encouragements ?
3. Avez-vous conseillé à vos éventuels collaborateurs du site Antimodemisme.info de poursuivre une activité subversive ? Au contraire, les avez vous découragé ?
4. Dans un article du 16 avril, votre nom est mentionné avec de vos nouvelles ? Avez-vous quelques choses à voir avec cet article ? Avez-vous réagi et si oui comment ? Sinon pourquoi ?

Abbé Rioult

1. Avez-vous eu des contacts avec lui ?
2. Qui a contacté l’autre ?
3. Depuis quand ? Intermédiaires ? Email et téléphones ? (Dates si possible)
4. Avez-vous encore des traces de ces échanges ? Rapports de téléphones – emails – lettres…
5. Depuis quand avez-vous adhéré à sa manière d’agir ?

Les Abbés Pinaud – Bakhmeteff – Chazal et son équipe – Mgr Williamson – Père Jean des capucins – P. Innocent-Marie – Autre… (Refaire le questionnaire avec chaque nom)

1. Avez-vous eu des contacts avec lui ?
2 Qui a contacté l’autre ?
3. Depuis quand ? Intermédiaires ? Email et téléphones ? (Dates si possible)
4. Avez-vous encore des traces de ces échanges ? Rapports de téléphones – emails – lettres…
5. Depuis quand avez-vous adhéré à sa manière d’agir ?
6. Avec d’autres encore ? P. Trincado – Abbé Gleize – M. [xxx]? [Père de famille à qui l’abbé Wuilloud avait écrit : « notre enquête ne vous concerne en rien » !]

Autres

1. Avez-vous connaissance d’une lettre collective ? (cf email M. [xxx]) [Père de famille à qui l’abbé Wuilloud avait écrit : « notre enquête ne vous concerne en rien » !]
2. Aviez-vous d’autres projets avant votre mise à pied, que vous auriez transmis à d’autres personnes ?

Responsabilités

1. Avez-vous conscience de la portée de vos actes ?
2. Effets contre l’autorité – contre Menzingen – contre la FSSPX – contre les fidèles.
3. Quels sont vos regrets ?
4. Pouvez imaginer rattraper d’une quelconque manière le mal causé ?
5. Qu’est-ce qui peut changer la valeur de vos regrets du 5 février 2013 avec ceux du 9 mars de la même année ? Sincérité ? Votre confiance est émoussée… laquelle pouvez-vous invoquer pour vos supérieurs envers vous-même ?
6. Est-ce que vous nous avez transmis tous les documents que vous avez répandus ou que vous avez reçus concernant les injures, les suspicions, les calomnies, les tentatives de subversions à l’encontre de l’autorité, de ses décisions ?

Les personnes qui désirent écrire à M. le Juge peuvent le faire à l’adresse suivante :
Pater Henry WUILLOUD
Priorat St.Niklaus Von Flüe
Solothurmerstrasse, 11
4613 RICHENBACH bei OLTEN – Suisse