lundi 30 septembre 2013

Lettre de l'abbé Chazal : l'Asie se développe bien

Lettre de l'abbé Chazal : l'Asie se
 développe bien

De gauche à droite : les abbés Suelo, Valan, Chazal et le père Elijah ofm.



Cher abbé Pfeiffer,

Nous ne pouvons pas nous effondrer, étant déjà en miettes, mais nous pouvons être écrasés, si les appels en augmentation continuent à se déverser sur notre petit nombre de prêtres, à présent de six et demi seulement pour l’Asie et l’Australie : les Pères Nariai (qui m’a diverti très gentiment récemment), Pancras, Suelo, Hartley, Elie, Valan Rajkumar et votre serviteur. Les perspectives, plus encourageantes depuis un an, méritent une visite de votre part sans trop de retard.


MICRO-SÉMINAIRE

Le 17 septembre, trois prêtres, deux séminaristes et un bon cuisinier ont enfin emménagé à la Maison Notre-Dame de Lourdes à Tanauam. Il s'agit d'une ferme, mais à 50 minutes de l'aéroport ... si nous avions une voiture !

Je suis très heureux que nous ayons un endroit où l’abbé Suelo puisse vraiment se reposer, loin de l'air de Manille. D’abord, cet endroit semble être sans moustiques, et maintenant avec la saison des pluies, vous pouvez dormir avec la fenêtre ouverte et éteindre le ventilateur.... donc pas besoin d'acheter une climatisation. Voilà de bonnes nouvelles parce que nous sommes tellement à sec. Ainsi, par exemple, le déjeuner d'aujourd'hui a été cuit au feu de bois, un peu brûlé, et nous avons eu les bananes de la propriété pour le dessert. Les dames de Manille sont venues à la rescousse, et la nourriture est maintenant conforme aux normes de la résistance... mais comme le sont aussi les moustiques.

Plus d'un an après la crise de la FSSPX, j'ai enfin un endroit que je peux appeler ma maison, je peux aussi suivre l’emploi du temps du séminaire. Nos adversaires devraient être heureux d'apprendre que nous n'avons que deux séminaristes, pour commencer, mais nous creusons notre sillon courageusement à travers les questions de la Somme. J'ai prêché ma première retraite mariale la semaine suivante. Nous avons acheté une cloche de cuivre de 6 pouces pour la régularité de la maison. Elle est petite mais la tonalité assez bonne, elle sonne 14 fois par jour ; son nom est Petite Marie ! Cela s’accorde bien, n'est-ce pas, avec un micro-séminaire...

AUSTRALIE

À mon grand étonnement, tous les Australiens n’aiment pas la Vegemite [La vegemite est une pâte à tartiner australienne relativement salée brun foncée à base de levure de bière, essentiellement utilisée en Australie], et je vois que la même chose s'applique à la FSSPX décaféinée. On avait affirmé que l’Australie était une zone libre de toute résistance… comme l’Afrique.
J'ai commencé à Sydney avec une trentaine de personnes qui s'intéressent à la résistance et plusieurs groupes éparpillés à proximité. Brisbane et Melbourne-Tynong sont les plus grands groupes bien que, ne comptant que cinquante personnes chacun, avec une réaction différente de la FSSPX, conduisant essentiellement au même résultat . La réaction du père Taouk à Brisbane est proche de l’hystérie, étant donné le ton qu'il a au téléphone portable, menaçant les fidèles, refusant l'absolution et même claquant la porte du confessionnal. Un autre prêtre de Brisbane a fait un commentaire intéressant lorsque les fidèles se sont présentés avec des plaintes concernant le Préambule Doctrinal du 15 avril (DQA) de Mgr Fellay : "Et alors ? il y a de bonnes choses dans le concile Vatican II !". J'espère que l’abbé Hartley va commencer à faire quelque chose pour Brisbane, il a 25 fidèles à lui seul, il ne veut pas être Novus Ordo, s'est fait réordonner sous condition par un évêque de la lignée Thuc, mais ne veut pas être sédévacantiste non plus, ni rejoindre la FSSPX réconciliatrice. L’Australie a besoin d'un autre abbé Cummins.

Durant quelques jours libres, j'ai fait une petite incursion dans la région de Cairns, et j'ai trouvé cinq âmes, mais j’ai eu le mal du pays dans l’Atherton, un endroit qui ressemble aux hauts plateaux du centre de la France.

Alors je me suis dirigé vers Adelaïde où la résistance est tombée à dix âmes courageuses. Elle ne devrait pas diminuer davantage à cause de la pure bravoure de ces gens qui acceptent totalement les réprimandes, chantages et renvois pour l'amour de la vérité. Ils m'ont dit comme les gens Ecclesia Dei [les ralliés] ont été enchantés par la visite de Mgr Fellay et sa fameuse conférence d’Adelaïde l'an dernier, conférence qui ne diffère pas beaucoup de celle de Lille le 7 mai de cette année (où, notamment, Mgr Fellay a maintenu son Préambule doctrinal (DQA), un texte soi-disant subtil incompris, qui ne doit pas être utilisé seulement parce qu'il divise, non pas parce qu'il est faux).

Tout comme nous ne devons pas abandonner les gens d’Adelaïde, nous devons prendre bien soin des gens de la baie de Streaky, parce que là, l'utilisation du bâton a solidement uni l'ensemble du groupe des familles de la résistance, à l'exception de deux ou trois personnes. Là encore, les dirigeants du groupe confirment qu'ils ne reçoivent pas de réponses appropriées des prêtres de la FSSPX, il n’est question que d’obéissance et de paroles telles que «ces prêtres ne vont pas revenir, vous n'aurez plus la messe dorénavant ... etc. ». Donc, tout le groupe est jeté hors de la chapelle et nous avons eu la messe dans un hangar de tonte, un cadre liturgique assez beau pour deux premières communions. Dirigés par John Trésorerie, ils tiendront fermement.

Au Tynong, la résistance à la résistance est minime, conduisant aux mêmes résultats que les techniques de l’abbé Taouk. Là, les confrères sont plus polis, l’abbé Delsorte était gentil, avenant, et l’abbé Belisle a accepté de me voir, arguant que l'opposition de la Fraternité à Vatican II n'a jamais été aussi noir et blanc qu'on veut le faire croire, pointant l’Institutio Generalis qui est mentionnée dans notre Constitution. Ici apparaît, encore une fois, la nouvelle ligne de la Fraternité, à savoir que nous pouvons nous accrocher à ce qui est acceptable dans la doctrine conciliaire et dans le nouveau "magistère" pour nous rapprocher de l'Église officielle. À son avis, nous exagérons, et les slogans libéraux de la présentation en ligne de l'école [de ce lieu] sont là seulement pour des raisons juridiques. Ma question est : "Pourquoi ne pas le dire ?" Prenez l'argent du gouvernement si vous voulez, mais ne prenez pas les idées du gouvernement, ou au moins dites que le gouvernement vous oblige à publier ces erreurs ... Mais est-ce permis par Dieu? Je ne le pense pas.

Ainsi, un point subsiste, depuis la lettre du Supérieur Général du 15 avril 2012 : Vatican II n'est pas une super-hérésie, il faut garder ce qui est bon en lui, interpréter ce qui est ambigu à la "lumière de la Tradition", et rejeter ce qui est mauvais. Le traité De Malo de saint Thomas d'Aquin est oublié ainsi que la façon dont l'hérésie a toujours rampé tout au long de l'Histoire. L'ambiguïté n'est pas l’hérésie, c’est un lieu de discussion et d'interprétation. Cette nouvelle ligne a triomphé, elle a corrompu les plus éminents, comme l’abbé Belisle. Il m'a renvoyé poliment.

Il y a deux espèces de libéraux, le méchant et le gentil. Le second est plus difficile à traiter, même si le premier tente de faire souffrir.

Mais alors que les abbés refusent de voir le changement doctrinal, que dis-je, y prennent part, il y a toujours, partout, un petit groupe de fidèles qui a gardé les yeux ouverts, et nous nous attendons à peut-être soixante-dix personnes pour la visite de l'évêque, en décembre. Nous avons même utilisé la salle où la Fraternité a démarré pour la messe du dimanche. C'est une grande bénédiction d'avoir la visite de l’abbé Ortiz dans l'intervalle. Nous souhaitons que l’abbé Hartley ne soit pas le seul prêtre permanent pour ces braves gens, de sorte que la mèche qui fume ne meure pas, mais grandisse.

INDE

Au Chennai proprement dit, la FSSPX a été si bien nettoyée qu'on a l’impression que la crise de 2012 n'a jamais eu lieu, messes régulières, naissances nombreuses, quelques personnes du novus ordo en plus.
Puis l’abbé Valan et moi avons profité de la modicité du transport public indien, équivalent à quelque chose comme 15 dollars de New York à Minneapolis, pour visiter une série de familles, en disant la messe chez eux. Au Sud Tamil Nadu, il y a des personnes qui ont besoin de notre aide, mais au-delà, vous allez voir de minuscules groupes dans le sud.
Je pense qu'il est très important de les voir, et bien sûr nous avons eu la joie supplémentaire de voir nos gentils prêtres à Tuticorin. Il y a un candidat à la prêtrise, et les vieux prêtres sont vraiment utiles pour l’abbé Valan.
Ensuite, j'ai pris l'avion à destination de Goa où j'ai vu 50 personnes en deux groupes, Goa où je n'avais jamais vu cela auparavant (cela a toujours stagné au cours des dix dernières années). J'ai donné une mini retraite ignacienne de 2 jours, organisée par Joseph Vaz, confessions, sacrements, messe du dimanche, budget serré ; nous en ferons d’autres. La plupart de ces gens sont hors de portée de tout chantage de l’abbé Brucciani, parce qu'ils viennent directement du novus ordo, et comprennent une condamnation complète de celui-ci, mais ils ont besoin de visites régulières, de sorte que l’abbé Valan suppléera entre mes deux visites annuelles.
La plupart des bonnes gens sont à Goa, et c'est la même chose à Bombay, où mes liens sont restés très forts. Vous ne pouvez pas effacer 7 ans d'apostolat là-bas, alors je me demande pourquoi l’abbé Brucciani devait menacer les gens, pour généralement le même résultat que dans le Chennai. Non seulement cela, mais les Sœurs Pratnala m'ont permis d'utiliser leur église, et je ne rappelle pas avoir jamais dit la messe dans une église de Bombay.
A noter, nous avons un cas évident d'annulation de mariage à Bombay, une première dans la résistance, si cela est prononcé. Le novus ordo hésite, parce que l'un des conjoints a exclu la procréation des enfants, et que ce n'est pas un motif suffisant pour eux. C'est typique du nouveau Code.
Alors je suis retourné à Chennai pendant quelques jours. Comme la FSSPX réclame le village de RN Kandigai, nous avons décidé de dégainer l'une de nos armes les plus terrifiantes mais encore non divulguée : un pique-nique ! J'ai chanté la messe dans l’église, rien n'a changé, sauf la couleur safran de l'église.

RESTE DE L'ASIE - GLISSADE LIBÉRALE

Notre plus grande faiblesse dans le reste de l’Asie, c'est que nous sommes toujours débordés, de sorte que les éléments les plus faibles de la mission peuvent être récupérés alors que nous sommes loin, par le courant général de la Fraternité, en utilisant le poids de l'autorité sacerdotale et le poids de l'institution. Avec notre rythme de mission actuel, je ne pense pas que la santé du père Suelo va tenir indéfiniment. Ainsi, la Providence nous envoie un autre volontaire pour assurer la marche des missions, l’abbé Elijah, ofm. Il est venu à la retraite et va rester avec nous une fois obtenu son congé de sa communauté franciscaine. Il abandonne le novus ordo tout à fait, et la maison de Batangas a joué un grand rôle dans sa décision.
Je n'ai aucun progrès numérique à signaler, sauf au Japon. L’abbé Nariai exprime son amitié renouvelée. Je vais lui rendre visite quand je pourrai. Les gens de base des divers centres d'Asie tiennent fort, surtout à Singapour, où, avant même que j'aie abordé le sujet, les gens m'ont dit que la FSSPX refuse constamment d'informer les fidèles sur le comportement horrible de Pape François, démontrant par le fait même une glissade évidente. Quand on pose aux prêtres du district des questions précises, ils prennent des mesures d'évitement ou ne mentionnent jamais la question de la nouvelle Rome dans leurs sermons. Un véritable changement de doctrine est en cours. Le prieuré de Manille imprime et diffuse la conférence de l’abbé Themann qui défend le Protocole Doctrinal de Mgr Fellay et le changement de doctrine, et les Philippins qui utilisent leur intelligence se demandent comment cela peut-il se faire, car ils sont informés en même temps que le protocole a été rejeté officiellement. Les signes d’une glissade libérale font maintenant leur apparition en Asie, le plus remarquable étant le nouveau bulletin indien de la FSSPX, appelé "L'écureuil volant" (?) qui arbore un sermon du pape François à la page deux et trois. Dans cet article, le Pape fait une mauvaise exégèse du chapitre 9 de Saint Luc, il fait l'éloge du Père Arrupe s.j. communiste virulent qui a même donné des nuits blanches à Paul VI. Dans le passé, nous n'avons jamais publié les homélies de Jean-Paul II, même pas une qui aurait été soi-disant bonne. La rubrique des nouvelles loue la Journée Mondiale de la Jeunesse, les bénévoles de l'Opus Dei enseignant la bonne nouvelle du football, le centre jésuite pour les droits de l'homme, un pasteur pentecôtiste arrêté pour sa foi pentecôtiste, l'évêque de Cochin pour l'ouverture d'une radio Novus Ordo... j'ai donc demandé de numériser ce bulletin pour le mettre sur Internet.
Mais, encore une fois, alors que le monde entier parle du Pape François, la paralysie de la FSSPX, ou le refus délibéré de traiter cette question en dit long, avant même que je parle à ces gens.
L'ouverture de la Maison de Batangas, Notre-Dame de Lourdes a été une charge énorme pour mes finances et celles de Julie Cordova, mais c'est une nécessité, surtout pour la santé de l’abbé Suelo, qui est venu pour nous sauver de notre situation financière... avec achat d'un détecteur d’or. L’abbé recherche spécifiquement l'or abandonné précipitamment par les Japonais pendant la deuxième guerre mondiale. Lors de la première tentative, il a trouvé la pompe à eau souterraine, puis plus tard dans la journée, l'appareil a pointé directement vers la statue de Notre-Dame ... il ne pouvait pas en être autrement, car elle a un cœur d'or.
Dans l'espoir qu'il trouve quelque chose de suffisant pour nous soutenir tous jusqu'au Jour du Jugement, je vous assure de toutes mes prières et dévotion.


Dans les cœurs d'or de Jésus et de Marie,


François Chazal, FSSPX- Compagnie de Marie

Original anglais pour info. 

Dear Fr Pfeiffer,

We cannot crumble, being crumbs already, but we can be crushed, as more calls keep on pouring on our little number of priests, six and a half only so far for the Austrasian region, Fathers Nariai (who entertained me very kindly recently), Pancras, Suelo, Hartley, Elijah, Valan Rajkumar and yours truly. The outlook, much improved from a year ago deserves a visit from you without too much delay.
MICROSEMINARY
On September 17th, we moved at last to the House of Our Lady of Lourdes in Tanauam, three priests, two seminarians, one famous cook.
It is a farm, yet 50 minutes away from the airport... if we had a car!
I am very glad that we have a place where Fr Suelo can truly rest, far from the fawl air of Manila. This place seemed to be at first without mosquitoes, and now in the rainy season, you can sleep with open window and switch off the fan.... therefore no need of buying air conditioning. That is good news because we are so broke, so for instance, todays lunch was cooked on firewood, a little burned, and we had the bananas of the property for desert. The Manila ladies came to the rescue, and the food is now up to resistance standards.
... but so are the mosquitoes.
More than a year after the sspx crisis, at last, i do have a place i can call home, following the seminary schedule as well. Our opponents should be glad to learn that we have only two seminarians to begin with, but we are plying our way bravely through the Questions of the Summa. I preached my first marian retreat the week after. We bought a 6 inch brass bell for the regularity of the house. It is small but the range is good enough; it rings 14 times a day; its name is Little Mary! Fitting, isn't it, for a microseminary...
AUSTRALIA
Not all Australians like vegemite, to my great astonishment, and i reckon the same thing applies to the SSPX decaf. It was claimed to be a Resistance free zone... like Africa.
I began with Sydney having around thirty people interested in the resistance and several scattered groups nearby. Brisbane and Melbourne-Tynong are the biggest groups though, numbering kind of fifty people each, with a distinct reaction from the XSPX, leading basically to the same result. The  reaction of Fr Taouk in Brisbane is near hysterical, given the tune on his cell phones, the threats to the faithful, the refusal of absolution and even the slamming of the confessionnal door. Another Brisbane priest made an interesting comment when presented with complaints about the AFD of Bishop Fellay: "and so what? there are good things in Vatican II!". I hope for Brisbane that Fr Hartley will start to do something, he has 25 faithful on his own, doesn't want to be Novus Ordo, got convalidated by a Thuc line bishop, but doesn't want to be a sedevacantist either, nor does he want to join the reconciliar XSPX. Australia needs another Fr Cummins.

In the spare weekdays, i did a little foray to the Cairns area, and found five souls, but got homesick in Atherton, a place resembling the central highlands of France.

So i headed down to Adelaide where the resistance is down to ten brave souls and should not shrink any further because of the sheer bravery of these people who accept totally to be reprimanded, blackmailed and put away for the sake of the truth. They told me how the Ecclesia Dei people were delighted by Bishop Fellay's visit and famed Adelaide conference last year, which does not differ that much from the Lille conference of May 07th of this year, (where, most notably, the bishop maintain his AFD as a misunderstood, subtle text, not to be used only because it divides, not because it is false).
Just as we must not abandon the Adelaide people, we must take a good care of the Streaky Bay people, because there, the use of the stick has secured the entire group of families for the resistance, to the exception of two or three people. There again the leaders are confirming that they are not getting proper answers from the XSPX priests; it is all about obedience and saying that "these priests are not going to come back, you are not going to have the mass any more... etc." So the whole group is thrown out from the Chapel and we had the Mass in a Shearing shed, quite a beautiflul liturgical surrounding for two first Holy Communions. Led by John Cash, they will hold strong.

In Tynong the resistance to the resistance is minimal, bearing the same results than the techniques of Fr Taouk. There the confreres are more polite, Fr Delsorte was kind, saluting, and Fr Belisle accepted to see me, his point being that the Society's opposition to Vatican II has never been as black and white as we wish to portray it, pointing the Institutio Generalis that is referred to in our Constitution. There appeared again, the new line of the Society, namely that we can cling to what is acceptable in the conciliar doctrine and in the new "magisterium" to draw near the official Church. In his view we are just exagerating, and the liberal slogans in the online presentation of the school are just there because of legal reasons. My question is "Why not say so?" Take the government money if you will, but don't take the goverment's ideas, or at least say that the government forces you to post these errors... but is that permitted by God? I don't think so.
So the point remains, ever since the SG letter of April 15th 2012: Vatican 2 is not a super heresy, we must keep what is good in it, interpret what is ambiguous in the LOTrad, and reject what is bad. Forget about the de Malo of St Thomas Aquinas, and the way heresy has ever crept throughout History. Ambiguity is no heresy, it is a place for discussion and interpretation. That new line has triumphed; it has corrupted leading minds, like that of Fr Belisle. He sent me off politely.
There are two species of liberals, the nasty and the kind one. The second is tougher to deal with, even if the first one tries to inflict pain, tries.
But just as those Fathers refuse to see the doctrinal change, nay, take part in it, there is always, everywhere, a tiny group of faithful that have kept their eyes opened, so we are expecting maybe seventy people for the Bishop's visit in December. We even used the hall where the Society got started for the Sunday mass. It is a great blessing to have Fr Ortiz visiting them in the meantime. Fr Hartley is not the only one in our hopes for permanent priests for these good people, so that the smoking wick does not die, but thrive (say it in Australian accent).

INDIA
Iin Chennai proper the XSPX has been so swept away that it feels that the 2012 crisis never happened, regular masses, incoming babies, a few more people from the novus ordo.
Then Fathe Valan and I took advantage of the cheapness of the Indian public transportation, something like 15 dollars from New York to Minneapolis and visited a string of families, saying masses at their places. South Tamil Nadu has  some people requiring our assistance, but down the line, you are going to see tiny clumps in the south.
I think it was very important to see them, and of course we had the extra joy to see our friendly priests in tuticorin..  There is  a candidate for the priesthood, and the old priests are really helpful for Fr Valan.
Then i flew to Goa where i saw 50 people in two groups, Goa as i never saw it before (it always stagnated in the past ten years). I gave a mini 2 days ignatian retreat, organised by Joseph Vaz, confessions, sacraments, sunday Mass, rock bottom budget. We shall do it again. Most of those people are out of reach of any bruccianic blackmail, because they come straight from the novus ordo, and understand a full condemnation of it, but they need regular visits, so fr Valan will provide in between my twice yearly visits.
Most of the good people are accounted for in Goa, and it is the same in Bombay, where my ties have stayed very strong. You can t wipe out 7 years of apostolate there, so i wonder why Fr Brucciani had to threaten people, for basically the same result as in Chennai. Not only that, but the pratnala Sisters allowed me to use their church, and i don t recall ever saying the mass in a Church in Bombay.
Interstingly, we have a clear case of marriage annulment in Bombay, a first in the resistance, if it happens. The novus ordo hesitates, because one of the spouses excluded the procreation of children, and that is not sufficient ground for them. That s typical of the new Code.
Then i headed back to Chennai for a few days. As the XSPX is claiming the village of RN Kandigai, we decided to unleash one of our most terrifying but yet undisclosed weapon: a picnic! I sang the mass in the Church, nothing has changed, except the saffronized color of the church.
REST OF ASIA - LIBERAL SLIDE
Our biggest weakness in the rest of Asia is that we are still overextended, so that the weaker elements of the mission can get picked up while we are away, by the mainstream society, using the full weight of their priestly authority and the full weight of the institution. With our mission rythm of today, i don t think the health of Fr Suelo is going to hold indefinitely. so Providence is sending us another volunteer to man the stations, Fr Elijah ofm. he came at the retreat and is going to stay with us once he obtains his leave of absence for his franciscan community. he is abandonning the novus ordo altogether, and the house of Batangas had a big role to play into his decision. 
I have no numerical progress to report except in Japan. Fr Nariai is expressing renewed friendship, after some time. I will pay him visits when I can. The core people of the diverse centers of Asia are holding strong, especially in Singapore where, even before I broached on the subject, people told me that the XSPX is persistently refusing to inform the faithful about the horrendous behaviour of Pope Francis, demonstrating hereby a clear slide. When the priests of the district are asked specific question, they take evasive action or never mention the issue of the new Rome in their sermons any more. A real doctrinal shift is in progress. The priory of Manila is printing and distributing the conference of Fr Themann that defends the AFD and the doctrinal shift, and those Filipinos that use their minds wonder how can it be, since they are told at the same time that the AFD has been rejected officially. Signs of a liberal slide are now appearing in Asia, the most notorious one being the new indian bulletin of the xspx, called "The flying squirrel"(?) that sports a sermon of pope Francis on page two and three. In it the Pope makes a bad exegesis of Luke chapter nine, praises the arch communist Fr Arrupe sj. who even gave sleepless night to Paul VI. In the past we never published the homilies of John Paul II, even a so called good one. The news section praises the World Youth Day, the Opus Dei volunteers teaching the good news of football, the Jesuit center for human rights, a Pentecostal minister arrested for his Pentecostal faith, the bishop of Cochin for opening a novus ordo radio... so I asked it to be scanned and put on the internet.
But, again, while the whole world speaks about Pope Francis, the paralysis of the xspx, or the deliberate refusal to address this issue speaks volumes, ahead of me even speaking to these people.
The opening of the  Batangas House of Our Lady of Lourdes has been a big drain on my finances and that of Julie Cordova, but it is a necessity, especially for the health of Fr Suelo, who has come to rescue us from our financial plight by.... buying a gold detector. Father is specifically looking for the gold left behind precipitously by the Japanese during ww2. In the first attempt he found the underground water pump, then later in the day the instrument pointed straight to the statue of Our Lady... it could not be otherwise, because she has a Heart of gold.
in the hope that he find something sufficient to prop us all up until Judgement Day, I assure you of all my prayers and devotion.
In the golden Hearts of Jesus and Mary,
Francois Chazal, SSPX-MC