dimanche 8 septembre 2013

Le secret (suite)


Le secret (suite)



Un prêtre nous a fait parvenir ces textes. Nous l'en remercions vivement. Cela vient compléter l'article publié précédemment.


Compendio Moral Salmaticense según la mente del Angélico Doctor Imprenta de José de Rada, Pamplona, 1805

Texte original p. 640
(...)"La tercera causa es la utilidad espiritual o temporal del que lo encargó, o el bien público, o el privado del inocente; porque no obliga el guardar el secreto con grave daño del prójimo, y menos con detrimento del común. Esto es verdad, aun cuando uno haya jurado guardarlo, o se le haya encargado fuera de la confesión, como si fuese en ella; porque ni el juramento puede ser vínculo de iniquidad, ni fuera del sacramento se da sigilo sacramental."
Traduction :
La troisième cause [qui justifie de révéler un secret] est l'utilité spirituelle ou temporelle de celui qui l'a demandé, ou le bien public, ou le bien privé de l'innocent, car on n'est pas obligé de garder le secret qui cause un grave dommage à autrui, et encore moins au bien commun. Cela est vrai , même si quelqu’un a juré de le garder, ou l’a reçu en dehors de la confession, comme si ce fût en elle, parce que le serment ne peut être lié à l’iniquité, ni s’octroyer le secret sacramentel en dehors du sacrement.


SAINT THOMAS D'AQUIN - SOMME THÉOLOGIQUE 

II-II,68,I ad 3

Texte original :
Revelare secreta in malum personae, est contra fidelitatem, non autem si revelentur propter bonum commune, quod semper praeferendum est bono privato. Et ideo contra bonum commune nullum secretum licet recipere. Nec tamen est omnino secretum quod per sufficientes testes potest probari.
Traduction :
Révéler des secrets au détriment d'une personne, c'est assurément agir contre la fidélité, mais non quand cette révélation est faite en vue du bien commun, qu'il faut toujours préférer au bien d'un individu. Aussi n'est-il jamais permis de recevoir un secret qui aille contre le bien commun. On peut d'ailleurs ajouter que ce qui est susceptible d'être prouvé efficacement par témoin n'est aucunement un secret.