vendredi 2 août 2013

Demande de prières pour les prêtres

Demande de prières  pour les prêtres

Photo miraculeuse de Jésus. 
Cette image est apparue sur la pellicule, 
après avoir photographié un tabernacle, durant la guerre d'Espagne

Avec l'Immaculée demande à tous ses lecteurs des prières ferventes ce mois-ci pour les prêtres. Plusieurs prêtres de la Fraternité sont en train de réfléchir à ce qu'ils vont faire. Nous devons les aider par nos prières et nos sacrifices. Par la communion des saints, nous pouvons beaucoup, si nous pensons à unir nos prières et nos efforts aux mérites de Jésus-Christ pour qu'il les transforme et leur donne une valeur infinie, en les revêtant de Ses propres mérites. 

Voici un texte que nous proposons aujourd'hui pour méditation. C'est Saint Paul qui parle :
Actes XX, v. 22 à 36

Et maintenant voici, lié par l'Esprit, je vais à Jérusalem, ne sachant pas ce qui m'y arrivera;

seulement, de ville en ville, l'Esprit Saint m'avertit que des liens et des tribulations m'attendent.

Mais je ne fais pour moi-même aucun cas de ma vie, comme si elle m'était précieuse, pourvu que j'accomplisse ma course avec joie, et le ministère que j'ai reçu du Seigneur Jésus, d'annoncer la bonne nouvelle de la grâce de Dieu.

Et maintenant voici, je sais que vous ne verrez plus mon visage, vous tous au milieu desquels j'ai passé en prêchant le royaume de Dieu.

C'est pourquoi je vous déclare aujourd'hui que je suis pur du sang de vous tous,

car je vous ai annoncé tout le conseil de Dieu, sans en rien cacher.

Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint Esprit vous a établis évêques, pour paître l'Église du Seigneur, qu'il s'est acquise par son propre sang.

Je sais qu'il s'introduira parmi vous, après mon départ, des loups cruels qui n'épargneront pas le troupeau,

et qu'il s'élèvera du milieu de vous des hommes qui enseigneront des choses pernicieuses, pour entraîner les disciples après eux.

Veillez donc, vous souvenant que, durant trois années, je n'ai cessé nuit et jour d'exhorter avec larmes chacun de vous.

Et maintenant je vous recommande à Dieu et à la parole de sa grâce, à celui qui peut édifier et donner l'héritage avec tous les sanctifiés.

Je n'ai désiré ni l'argent, ni l'or, ni les vêtements de personne.

Vous savez vous-mêmes que ces mains ont pourvu à mes besoins et à ceux des personnes qui étaient avec moi.

Je vous ai montré de toutes manières que c'est en travaillant ainsi qu'il faut soutenir les faibles, et se rappeler les paroles du Seigneur, qui a dit lui-même: Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir.

Après avoir ainsi parlé, il se mit à genoux, et il pria avec eux tous.