samedi 29 juin 2013

DÉCLARATION DE LA RÉSISTANCE DE LA FSSPX POUR LE 25ème ANNIVERSAIRE des consécrations épiscopales


DÉCLARATION DE LA RÉSISTANCE DE LA FSSPX POUR LE 25ème ANNIVERSAIRE des consécrations épiscopales




Merci à nos prêtres et à nos moines courageux. Nous sommes heureux de voir, aux côtés de la Résistance de Vienne, de nouveaux noms. Nous espérons que cela donnera envie à d'autres prêtres de venir les rejoindre. 
Addendum à 13h33 : mise en ligne d'une nouvelle traduction officielle et ajout du nom de Dom Raphael OSB.


DECLARATION DE LA RESISTANCE F.S.S.P.X A L’OCCASION DU 25E ANNIVERSAIRE DES SACRES EPISCOPAUX
29 JUIN 2013

Réunis pour célébrer le 25e anniversaire de la décision héroïque de Mgr. Lefebvre de consacrer de véritables évêques catholiques pour la défense de la foi catholique et pour la préservation des sacrements valides menacés par la destruction de l’Eglise dont la cause reste le désastreux Concile Vatican II, un certain nombre de prêtres expriment leur angoisse face à une destruction semblable provoquée actuellement à l’intérieur de la Fraternité saint Pie X, et il ont résolu ensemble de faire ce qu’ils peuvent pour protéger l’Eglise et la Fraternité contre ce danger qui continue de s’aggraver.
En effet, alors que les hommes d’Eglise à Rome ont mis à profit les 50 dernières années pour essayer de réconcilier l’Eglise avec le monde, en particulier par la liberté religieuse et l’œcuménisme de Vatican II, voici que le Supérieur général de la Fraternité, au cours des quinze dernières années, a fait tout ce qui était en son pouvoir pour promouvoir le rêve mortel de réconcilier la Tradition catholique avec la Rome conciliaire. Ainsi, par exemple, la récente Déclaration du 27 juin 2013 laisse une fois encore la porte ouverte à une reprise des négociations avec la Rome conciliaire (cf. No. 11)
Le résultat de cette tentative de concilier des choses inconciliables au sein de la Fraternité Saint-Pie X a été la mise hors de combat de nombreux bons prêtres, la démolition progressive de l'œuvre de Mgr Lefebvre et la mise en péril du salut éternel d’un grand nombre d’âmes. La raison en est que la Fraternité Saint-Pie X, qui était une ancre fixée dans la vraie Foi de toute l’Eglise, voit maintenant cette ancre s’en être décrochée et se laisser entraîner par le courant. Et de même que les autorités de Vatican II ont perdu la confiance de nombreux fidèles catholiques à cause de leurs ambiguïtés, duplicités et mensonges, de même maintenant les autorités libérales de la Fraternité Saint-Pie X sont en train de perdre toute la confiance d’un grand nombre de catholiques traditionnels qui constatent que la Tradition est en train d’être trahie.
Mais que peut faire ce groupe de prêtres éloignés les uns des autres  pour sauver la situation? C’est Dieu qui sauvera son Eglise en convertissant le pape lorsque sa Mère obtiendra enfin la consécration de la Russie à son Cœur Immaculé. Quoi qu’il en soit, la vérité ne dépend pas du nombre et c’est pourquoi nous entendons plus que jamais rester fidèles au programme que nous a tracé notre Fondateur Mgr. Lefebvre:
«La Sainte Vierge aura la victoire. Elle triomphera de la grande apostasie, fruit du libéralisme. Raison de plus pour ne pas se tourner les pouces ! Nous devons lutter plus que jamais pour le Règne social de Notre Seigneur Jésus-Christ. Dans ce combat, nous ne sommes pas seuls : nous avons avec nous tous les papes jusqu'à Pie XII inclusivement. Ils ont tous combattu le libéralisme pour en délivrer l'Eglise. Dieu n'a pas permis qu'ils réussissent, mais ce n'est pas une raison pour déposer les armes ! Il faut tenir. Il faut bâtir, pendant que les autres démolissent. Il faut rebâtir les citadelles écroulées, reconstruire les bastions de la foi : d'abord le saint sacrifice de la messe de toujours, qui fait les saints, ensuite nos chapelles qui sont nos vraies paroisses, nos monastères, nos familles nombreuses, nos entreprises fidèles à la doctrine sociale de l'Eglise, nos hommes politiques décidés à faire la politique de Jésus-Christ, c'est tout un tissu de vie sociale chrétienne, de coutumes chrétiennes, de réflexes chrétiens, qu'il nous faut restaurer, à l'échelle que Dieu voudra, le temps que Dieu voudra. Tout ce que je sais, la foi nous l'enseigne, c'est que Notre Seigneur Jésus-Christ doit régner ici-bas, maintenant et pas seulement à la fin du monde comme le voudraient les libéraux !
Tandis qu'ils détruisent, nous avons le bonheur de reconstruire. Plus grand bonheur encore : des générations de jeunes prêtres participent avec zèle à cette tâche de reconstruction de l'Eglise pour le salut des âmes. » (Ils l'ont découronné, Chapitre XXXIV)

H.E. Bp. Richard Williamson SSPX
Abbé Joseph Pfeiffer SSPX
Dom Tomas de Aquino O.S.B.
Père Jahir FBMV
Abbé Jean-Michel Faure SSPX
Abbé Ronald Ringrose
Abbé Juan Carlos Ortiz SSPX
Abbé Hugo Ruiz SSPX
Abbé Ernesto Cardozo SSPX
Père Joaquim FBMV
Abbé Richard Voigt SSPX
Abbé David Hewko SSPX
Abbé François Chazal SSPX
Abbé Valan Rajakumar SSPX
Abbé Patrick Girouard SSPX
Abbé René Trincado SSPX
Abbé Olivier Rioult SSPX
Dom Rafael OSB
Abbé Edgardo Suelo SSPX
Frère Placide OSB
Frere André OSB