samedi 15 juin 2013

Attention, danger ! Au sujet de la supplique aux 4 évêques.

Attention, danger ! Au sujet de la supplique aux 4 évêques.

16 juin : un addendum a été ajouté en fin d'article.

Des gens bien intentionnés font circuler depuis quelques jours une supplique aux 4 évêques assortie d'un bouquet spirituel par internet. Ils essayent de récolter des signatures.  Avec l'Immaculée leur a expliqué que nous ne souhaitions pas nous associer à leur initiative car les évêques étaient tous campés sur leurs positions et qu'il était dangereux pour les gens de donner leur nom à des personnes qu'ils ne connaissaient pas. 
Dans leur premier courrier de présentation, ces personnes ont dit que les noms des signataires ne seraient pas rendus publics. Seul le nombre des signataires apparaîtrait. Mais ils n'ont pas précisé clairement (dans cette première lettre) qu'ils  avaient l'intention d'envoyer le nom de tous les signataires aux quatre évêques ! Ils viennent d'envoyer une 2nde lettre circulaire à présent annonçant qu'ils s'apprêtaient à envoyer ces noms aux quatre évêques. Avec l'Immaculée est totalement contre. 

Si vous avez signé cette lettre et que vous ne souhaitez pas que votre nom soit communiqué à Mgr Fellay et aux autres évêques, dépêchez-vous de réécrire à ces personnes pour le leur signifier. Pourquoi sommes-nous contre ? Parce que si des familles sont privées de sacrements et des enfants chassés des écoles, ils risquent de perdre la foi, car il n'y a pour l'instant pas de structure de remplacement. Parce que tout le monde n'est pas à même d'être sûr de rester en état de grâce sans sacrements. Donc les personnes qui donnent leur nom doivent être armées et prêtes au sacrifice. Il faut que ce soient des personnes qui aient une solution de rechange (ex :  Avrillé) ou bien des personnes qui savent qu'elles ont une solution de rechange pour la scolarisation de leurs enfants, ou bien des personnes qui savent qu'elles peuvent rester un an sans sacrements sans s'affaiblir dans la foi et la vie spirituelle. Mais pour les enfants, c'est vraiment délicat de ne plus voir de prêtre... Ils sont plus fragiles que nous.
Certains sédévacantistes ont refusé de fréquenter la FSSPX et leurs enfants et parfois aussi eux-mêmes ont perdu la foi car ils n'avaient pas de lieu de messe sédévacantiste à proximité. Donc avant de donner votre nom aux évêques, soyez sûrs que vous ne mettez pas la foi de vos enfants en danger en voulant la sauver. Soyez très prudents...

Addendum le 16 juin : Avec l'Immaculée pense que la meilleure solution est d'envoyer aux évêques ce bouquet sans donner le nom des personnes. Cela ne diminuera pas la valeur surnaturelle du bouquet ni la valeur du message que veulent faire passer ces personnes et cela évitera aux bons d'être fichés. Même s'ils ne sont pas persécutés immédiatement par Mgr Fellay, ils seront susceptibles de l'être plus tard, si les circonstances changent. Le principe, selon nous, est qu'il ne faut jamais donner de renseignements à l'ennemi si l'on peut faire autrement et si cela risque de nous nuire ou de nuire à nos enfants maintenant ou plus tard.