dimanche 21 avril 2013

Procès canoniques : révélations importantes de l'abbé Cardozo et lettre du 6 juillet 2010 de Mgr Tissier de Mallerais

Procès canoniques : informations importantes de l'abbé Cardozo et lettre du 6 juillet 2010 de Mgr Tissier de Mallerais


L'abbé Cardozo nous écrit pour nous donner l'information suivante, afin d'aider les prêtres à qui l'on fait un procès canonique : les tribunaux de la Fraternité ne sont pas compétents pour juger en matière canonique, sauf en cas de nullité de mariage. La Fraternité n'a donc pas le droit de faire des procès canoniques à nos prêtres. Cela confirme donc qu'il ne faut pas aller aux procès intentés par Menzingen. 

Nous demandons à nos lecteurs de passer cette information de notre part aux abbés en procès et exilés. Dites-leur s'il vous plaît de notre part qu'Avec l'Immaculée souhaite qu'ils rejoignent au plus tôt la France et qu'ils ne se prêtent plus à cette dangereuse et inutile mascarade.

Voici un extrait de sa lettre :

“Aux chers prêtres menacés de procès canonique par les sbires de Mgr Fellay, (à cause de la lettre des 37 prêtres de France de février de cette année), je tiens à les rassurer.

Je les informe que, conformément à la lettre ci-jointe envoyée par Mgr Tissier, en charge de tels tribunaux, (contrairement à ce que Mgr Lefebvre avait commandé), dans cette lettre Mgr Tissier me notifie que les tribunaux de la Fraternité ne s’occupent seulement que des annulations de mariage, (sic !)... c’est pourquoi ces messieurs ne peuvent pas faire une action canonique de quelle que nature que ce soit à  moins qu'ils ne recourent à la Rote ... hehe !

[NDLR : la Rote est un tribunal du Vatican : il n’y a donc pas de procès canoniques possibles dans la Tradition car il n’y a pas d’autorité fiable au-dessus de Mgr Fellay.]

Je me réfère au document pour que vous puissiez le présenter dans votre défense.

Cette lettre était une réponse avant un procès canonique que je commençai contre la Maison générale en 2010, (…)

Permettez-moi de rappeler à mes chers collègues persécutés que nous ne sommes pas tenus d'obéir à aucune autorité qui n’a pas notre Foi.

Je reste à votre disposition.

Et vous prie de recevoir une solide accolade dans le Christ-Roi !

P. J. Ernesto Cardozo


L'abbé Cardozo joint une lettre de Mgr Tissier de Mallerais qu'il avait consulté sur la question en 2010. Vous trouverez la traduction de la lettre puis l'original écrit par Mgr Tissier de Mallerais en espagnol.    

Traduction de la lettre de Mgr Tissier de Mallerais




Séminaire International saint-Pie X
Econe
CH – 1908 Riddes


Au Révérend Père Cardozo, FSSPX
Jujuy, Argentine
A Econe, le 6 juillet 2010

Estimé et cher Père,


Votre lettre du 20 juin est devant mes yeux ; je vous sais gré de votre confiance et je me souviens agréablemement des bonnes journées passées avec vous au Mexique l’année passée.

Cependant, il ne me parait pas vrai que la solution du problème des fidèles contestataires de Saltillo doive être confiée à notre commission canonique, parce que cette commission traite seulement des nullités de mariage.

Ainsi, le cas de ces fidèles dépend du supérieur de District de Mexico et du Supérieur Général avec son conseil.

J’espère que vous regarderez le futur et non le passé, et que rapidement vous obtiendrez une mutation qui vous plaise en un lieu où vous pourrez développer vos dons et votre zèle sacerdotal.

Que Dieu vous bénisse.

+ Bernard Tissier de Mallerais


Cliquez sur l'image pour agrandir :

 Note : Extrait de la lettre de l'abbé Cardozo en espagnol

« A  los caros sacerdotes amenazados de juicio canónicos por los secuaces de Mons.Fellay, (por la carta de los 37 padres de Francia de febrero de este año), quiero tranquilizarlos notificándoles , que segun carta que adjunto, enviada por Mons. Tissiers,  encargado de tales tribunales , en ella me notifica, (en contra de lo que Mons. Lefbvre dispuso), que los tribunales de la Fraternidad sólo se ocupan de nulidades matrimoniales , (SIC!)...por tanto esos señores NO PUEDEN HACERLES NINGÚN TIPO DE ACCIÓN CANÓNICA a menos que ellos recurran a La Rota...jeje!
  
    Les remito el documento, para que la puedan presentar en vuestra defenza.
  
     La tal carta fue una contestación ante un proceso canónico que  inicié en contra de la casa la Casa General en 2010,  (...)
  
      Permítanme recordarles a mis estimados compañeros perseguidos, que no estamos obligados a obedecer a ninguna autoridad que no tenga nuestra Fé.
  
      Quedo a vuestras órdenes.
  
       Reciban un fuerte abrazo en Xto Rey!

                                                             P. Ernesto J. Cardozo

Nova Friburgo -Brasil- 19-4-2013 »