mercredi 24 avril 2013

Le sel de la terre : abonnez-vous

Le sel de la terre : abonnez-vous


Voici la fin de l'éditorial de la revue Le sel de la terre n° 82 qui est parue dernièrement. Au plan de la formation doctrinale, cette revue est une des meilleures que nous connaissions. Pour vous abonner, envoyez un papier avec votre nom prénom, adresse, profession, adresse électronique éventuelle à : Le sel de la terre, Couvent de la Haye-aux-Bonhommes, 49240 Avrillé. Abonnement normal : joignez un chèque de 48 € pour un an ou 95 € pour deux ans. Ceux qui habitent à l'étranger, joignez un chèque de 55 €. Abonnement de soutien : 68 €. Abonnement bienfaiteur : 150 €. Etudiants et séminaristes : 39 €.

Vraiment, comme le disait Mgr Lefebvre après la première visite d'un pape à une synagogue : « Haec est hora vestra et potestas tenebrarum (c'est ici votre heure et la puissance des ténèbres) » (Lc 22, 52-53) (1).
Mais, peut-être y a-t-il eu une évolution dans la pensée du pape [Benoît XVI], et après quelques années de pontificat, s'est-il rapproche-t-il de la Tradition ? Malheureusement, il n'en est rien. Rappelons quelques faits récents :

— Le 1er mai 2011, Benoît XVI a « béatifié » Jean-Paul II, le pape des Droits de l'homme et d'Assise, celui qui a « excommunié » Mgr Lefebvre.

— Le 23 septembre 2011, lors de son voyage en Allemagne, le pape a fait l'éloge de Luther : La pensée de Luther, sa spiritualité tout entière était complètement christocentrique : « Ce qui promeut la cause du Christ » était pour Luther le critère herméneutique décisif dans l'interprétation de la sainte Écriture (2).

— Le 27 octobre 2011, le pape a renouvelé le scandale d'Assise, en l'aggravant par le fait d'avoir invité des représentants de l'humanisme athée. C'est ainsi que Julia Kristeva a appelé à « oser l'humanisme en bâtissant des complicités entre l'humanisme chrétien et celui qui, issu de la Renaissance et des Lumières, ambitionne d'élucider les voies risquées de la liberté ». Un prêtre vaudou, Wande Abimbola, porte-parole de l'Ifa et de la religion Yoruba, a invoqué ses divinités devant le pape.

— Le 10 mars 2012, le pape a célébré des « vêpres oecuméniques » avec « Sa Grâce l'archevêque de Canterbury », qui n'est qu'un simple laïc puisque les ordinations anglicanes sont invalides. Rowan  Williams est connu pour ses opinions libérales : il est favorable à l'« ordination » de femmes et d'homosexuels, il s'est montré en faveur de l'introduction de la charia, la loi islamique, dans certaines parties de la législation britannique, en particulier pour les affaires familiales ou financières.

— Le 24 mars 2012, le pape a adressé un message à la rencontre nationale (à Lourdes) de l'église de France pour le 50e anniversaire de l'ouverture du Concile : « Le concile Vatican II a été et demeure un authentique signe de Dieu pour notre temps. » Il a répété cette phrase dans son discours aux évêques français en visite ad limina, le 17 novembre 2012.

« La fin d'un pontificat », dans la rubrique « Documents » de ce numéro, montre que la même orientation a continué. Nous ne pouvons que répéter, après Mgr Lefebvre : « C'est ici votre heure et la puissance des ténèbres »(Lc 22, 52-53).

Notes :
1 Lettre de Mgr LEFEBVRE à plusieurs cardinaux, datée d'Ecône le 27 août 1986. Voir Fideliter 54, nov.-déc. 1986, p. 3, et Le Sel de la terre 30, p. 194.

2 — Rencontre avec les représentants du Conseil de l'église évangélique à Erfurt en Allemagne.