samedi 9 mars 2013

Urgent ! par Michael - Neuvaine pour nos prêtres persécutés, jour n°2


Urgent !

Michael nous communique :


Offre d’emploi : Poste à pourvoir dès que possible

Filière concernée : juridique, spécialisation droit canon

Institution : Maison Générale d’une importante congrégation basée en Suisse


Description du poste :

Rattaché(e) au Secrétaire Général et à l’Econome Principal, vous avez en charge les missions suivantes :

- le traitement des dossiers d’instruction de procès canoniques à répétition, de niveau 1ère instance (car il n’y a pas d’appel possible, ni d’avocat ce qui simplifie les choses)

- la veille numérique afin de soulager la sœur oblate qui n’en peut plus. Surveillance biquotidienne des sites suivants :

Non Possumus, Syllabus, Forum de Gentiloup Un évêque s'est levé !, Avec l’Immaculée, Apostolado Eucaristico, La Sapinière, Pelagius Asturiensis, Z Niepokalaną, SPES - Santo Tomás de Aquino, Uploads by Eglisemilitante, Stageiritès, Our Lady of Mount Carmel-Boston, KY, Rex !, Mit der Immaculata, Associação Santo Atanásio, Deo Volente "Tradidi quod et accepi", Capela Nossa Senhora das Alegrias, Truetrad, Is This Operation Suicide?, Le Courrier de Tychique, Blog the Recusant, Our Lady's resistance - St Mary's, Kansas, Amis de Saint François de Sales, Traditional Catholic forum message board – CathInfo.com, TraditionInAction.org, In This Sign You Shall Conquer.

- le contrôle d’une cinquantaine de publications et bulletins de langue française, notamment ceux des capucins de Morgon, des bénédictins de Bellaigue et surtout des Dominicains d’Avrillé. Evaluation du nombre éventuel de semaines de retard aux ordinations.


Profil recherché et compétences exigibles :

Vous avez des connaissances rudimentaires en droit canonique. Cela sera suffisant dans la mesure où la procédure n’est pas contradictoire, c’est-à-dire que Mgr Fellay sera juge et partie. Il suffira de notifier des décisions prises à l’avance, mais cela doit être accompli dans les règles de l’art (monitions graduées, délai entre les monitions, etc.).

Vous maîtrisez les techniques d’espionnage sur Internet et pourrez identifier facilement vos correspondants anonymes. Vous n’aurez pas de scrupules à hacker des boîtes-mails ou à tendre des pièges numériques avec usurpation d’identité.

Vous parlez plusieurs langues et vous pouvez mener des travaux d’investigations multilingues, notamment en anglais, en espagnol, en français et en allemand. 

Vous justifiez d’une solide expérience du milieu et de la négociation ecclésiastique. Un passage dans une Congrégation romaine est un plus. A défaut, dans un diocèse ou au secrétariat privé d’un cardinal.

Vous êtes discret et n’avez aucune connaissance en plomberie, vous ne laissez rien fuiter. Vous ne faites confiance à personne, pas même au frère jardinier ou à la sœur repasseuse qui peuvent être, comme on dit en langage technique "non-accordistes".

Vous avez le sens du travail en équipe car vous rejoindrez une équipe polyglotte. Vous saurez adapter vos méthodes de travail avec celles de vos collègues qui gèrent ou archivent déjà les nombreux dossiers internationaux des ecclésiastiques suivants : R. Père Tomás de Aquino OSB (Brésil) R. Père Jahir Britto, FBMV (Brésil)/ Abbé Ernesto Cardozo (Argentine)/ Abbé René Trincado (Chili)/ R. Père Joaquim Daniel, FBMV (Brésil)/ Abbé Joseph Pfeiffer (Etats-Unis)/ Abbé David Hewko (Etats-Unis)/ Mgr Richard Williamson, FSSPX (Grande-Bretagne)/ Abbé Jean Michel Faure, FSSPX (France)/ Abbé Ronald Ringrose, (Etats-Unis)/ Abbé Richard Voigt, SDB (Etats-Unis)/ Abbé Juan Carlos Ortiz, FSSPX (Colombie)/ Abbé Brendan Dardis, (Etats-Unis)/ Abbé Arturo Vargas, FSSPX (Mexique)/ Père Dominic Mary of the Pillar, OP (Etats-Unis)/ Père Raphael Arizaga OSB/ Abbé François Chazal, FSSPX (France)/ Abbé Nicolas Pinaud FSSPX (France)/ Abbé Olivier Rioult FSSPX (France) / Abbé Matthieu Salenave FSSPX (Belgique), etc.

Vous partagez les valeurs de la congrégation et vous souhaitez vous engager au sein et en support d’une institution qui pratique :

- le double langage ambigu : (on accepte le concile mais on ne l’accepte pas/l’Eglise moderniste est l’Eglise mais c’est l’Eglise conciliaire)
- le mensonge. Vous accuserez la presse de courir après les rumeurs alors qu’il y a bien eu ultimatum le 22 février comme l’avaient annoncé nos agents que vous n’hésiterez pas à sacrifier.
- la falsification de documents. Vous prendrez modèle sur DICI qui fait sauter les passages clés lors de la transcription écrite de la conférence audio de Mgr de Galarreta à Villepreux.
- la destruction de documents compromettants. Certains numéros de Cor Unum sont devenus introuvables, par exemple celui concernant une certaine voyante suisse.

Localisation : poste basé à Menzingen, à Zug, canton de Suisse réputé pour ses vaches, si célèbres qu’elles ont fait l’objet d’un reportage américain (voir le début du reportage sur CNS, 11 mai 2012. )


et voir le commentaire d’un prélat anglais : 



Type d’offre salariée : Contrat à durée déterminée renouvelable indéfiniment jusqu’à signature d’un protocole d’accord entre la FSSPX et Rome. La durée de votre contrat sera suspendue à la décision du prochain pape car le Supérieur a dit : "Il faudra probablement attendre le prochain Pape."

Temps de travail : plein temps. De niveau cadre, vous ne comptez pas vos heures. La charge de travail habituelle est d’environ 15 heures par jour (hors pause). Vous saurez vous adapter à la demande. (On prévoit une trentaine de procès dans les jours qui viennent, et sans doute beaucoup plus lors de la signature de la Prélature personnelle)

Salaire : part fixe importante vu les responsabilités et les compétences exigées + part variable en fonction de la rapidité du traitement des dossiers.

Conditions de travail : les repas seront pris seul dans votre bureau ou en communauté, mais en silence, pour éviter les indiscrétions bavardes. Vous bénéficierez d’une place gratuite dans la voiture de Mgr Fellay pour aller faire régulièrement vos emplettes de nouilles à Rome.



Contact : recommandations, lettre de motivation manuscrite (un graphologue traquera les tendances sédévacantistes de votre écriture) et C.V. sont à adresser, à :

Monsieur l’Econome Principal, Maximilien Krah
Cabinet d’avocats d’affaire Krah
Société AG Dello Sarto
chez M. l’abbé Schmidberger
Stuttgarter Str. 24
D – 70469 Stuugart-Feuerbach


Neuvaine pour nos prêtres persécutés, 
jour n°2

Prophète Daniel devant Nabuchodonosor

Outre nos 3 prêtres persécutés et les 34 combattants de la Sapinière, nous incluons dans cette neuvaine les prêtres qui se sont déjà faits renvoyer à cause de cette crise et dont les noms sont rappelés dans l'article ci-dessus, particulièrement l'abbé Trincado qui vient de recevoir son avis d'expulsion définitive de la Fraternité le 6 mars 2013. Il y a aussi plusieurs prêtres qui souffrent et sont durement sanctionnés aux Etats-Unis, au Canada et en Europe. Il y en a probablement que nous ne connaissons pas. Nous les mettons dans nos prières.

La neuvaine de ce jour s'inspire des textes du samedi de la 3ème semaine de Carême et de la célèbre prière du prophète Daniel (Daniel, IX, 4-19) :

"Seigneur, prêtez l'oreille à mes paroles, comprenez mon cri : soyez attentif à la voix de ma prière, mon Roi et mon Dieu."
Trinité Sainte, nous vous confions tous nos prêtres qui luttent et qui souffrent pour la Fraternité. Ecoutez-nous, nous vous en supplions. Faites-en des apôtres humbles et ardents, qui déjouent tous les pièges du démon et fassent entièrement votre volonté. 
O mon Dieu, puisqu'aujourd'hui vous nous rappelez comment le prophète Daniel a su déjouer les calomnies et les faux témoignages, nous voulons vous demander d'envoyer Daniel auprès de chacun des prêtres de la Fraternité qui luttent pour votre gloire. Saint Daniel, vous dont le nom signifie : "Dieu m'a jugé", vous qui avez eu plusieurs procès et condamnations iniques et qui vous en êtes toujours sorti sans aucun dommage, et qui en avez même au contraire retiré un accroissement d'union à Dieu, vous qui avez si bien protégé Suzanne, vous qui avez été sans crainte dans la fosse aux lions, vous qui étonniez tout le monde par la sagesse de vos réponses, vous qui êtes toujours resté calme au milieu des pires épreuves et des pires injustices, nous vous confions tous nos prêtres sanctionnés ou qui vont bientôt l'être, afin que loin d'être abattus par cette épreuve, ils soient remplis du don de Conseil que vous possédiez en plénitude et qu'ils fassent malgré tous les obstacles la volonté de Dieu, se souvenant que ce qui compte, c'est la façon dont Dieu les juge et non les jugements injustes des hommes. 

"Quand je marcherai au milieu des ombres de la mort, je ne craindrai aucun mal car vous êtes avec moi,"..."Conduisez mes pas selon votre parole pour que nulle injustice ne domine sur moi, Seigneur". O Trinité sainte, que vos prêtres ne soient pas dominés par l'injustice mais au contraire qu'ils la dominent toujours. 

O mon Dieu, nous voudrions obtenir pour nos prêtres une grande grâce, digne de celle qu'a reçue le prophète Daniel, lorsque vous lui avez envoyé l'ange Gabriel lui dire : "Daniel, je suis venu en ce moment pour t'ouvrir l'intelligence. Dès le commencement de ta prière, une parole est sortie, et moi je suis venue pour te la faire connaître". O mon Dieu, cette prière si puissante de Daniel, nous voulons la redire à présent pour obtenir un secours tout spécial pour nos prêtres. Cette prière est une prière d'humilité et de contrition, parce que c'est cela qui vous touche ô mon Dieu :

« Ah! Seigneur, Dieu grand et redoutable, qui gardez l'alliance et la miséricorde à ceux qui vous aiment et qui  gardent vos commandements, nous avons péché, nous avons commis l'iniquité, nous avons fait le mal, nous avons été méchants et rebelles, nous nous sommes détournés de vos commandements et de vos lois.
« À vous, Seigneur, la justice ; à nous la confusion au visage, comme on le voit aujourd'hui
[dans la Fraternité], à cause des infidélités qui sont commises envers vous. Seigneur, à nous la honte au visage, à nos chefs, à nos pères, parce que nous avons péché contre vous.
« Au Seigneur notre Dieu, les miséricordes et les pardons, car nous nous sommes révoltés contre vous, nous n'avons pas écouté la voix du Seigneur, notre Dieu; nous n'avons pas suivi les lois qu'il nous proposait par ses serviteurs. (...) 
Il a tenu ses paroles qu'il a prononcées contre nous et contre nos juges qui nous jugeaient, en faisant venir sur nous une calamité si grande qu'il n'en est jamais arrivé sous le ciel de pareille (...) Et nous, nous n'avons pas cherché à apaiser notre Dieu.(...) 
Maintenant écoutez, ô notre Dieu, la prière de votre serviteur et ses supplications et faites briller votre visage sur le sanctuaire dévasté, pour l'amour du Seigneur. Mon Dieu, prêtez l'oreille et écoutez ; ouvrez vos yeux et voyez nos désolations (...) 
Car ce n'est pas à cause de nos justices que nous déposons devant vous nos supplications mais à cause de vos grandes miséricordes.
Seigneur, entendez ; Seigneur, pardonnez ; Seigneur, soyez attentif et agissez ; ne tardez pas à cause de vous même, ô mon Dieu."