dimanche 17 mars 2013

Une idée...

Une idée pour sauver le maximum de fidèles et de prêtres...


crochets ajoutés le 06.03.2014 là où nous avons modifié l'article, suite à la mise au point sur la lettre des 37.

Imaginez un instant ce qui se passerait si les 41 prêtres [qui soutiennent] la Sapinière ainsi que les prêtres des couvents, les prêtres qui sont sanctionnés partout dans le monde se levaient tous ensemble et se mettaient à prononcer chaque semaine chacun un sermon du style de celui que l'abbé Koller nous a fait début juin dernier, à moins qu'ils ne décident d'écrire un article. Imaginez que ces sermons ou articles soient enregistrés par les fidèles de chaque lieu et que chaque semaine soient publiés sur gloria tv environ 50 documents (audios, vidéos ou écrits) intelligents, pieux, savants, enflammés, saints, sans compromission, dénonçant Menzingen et le préambule doctrinal... Ces documents pourraient aussi être envoyés à Avec l'Immaculée.

Les fidèles seraient passionnés, enthousiasmés, les prêtres chassés de la Fraternité seraient accueillis à bras ouverts partout. Nous recommencerions dans les garages et les salles à manger. Il y aurait une ferveur et une ambiance enthousiaste. La majeure partie des fidèles suivrait, à notre avis. Car la vérité est plus convaincante que les discours alambiqués d'un Supérieur que l'on sait menteur. La vertu est plus séduisante que l'hypocrisie et la duplicité. 

De plus, cela ferait boule de neige. D'autres prêtres, enthousiasmés, rejoindraient les 50 premiers et nous nous retrouverions avec 100 prêtres. Succès assuré auprès des fidèles. Menzingen serait débordé et se retrouverait avec un parc immobilier vide à gérer, pendant que les gens, heureux, ayant retrouvé la ferveur des premiers jours, s'entasseraient dans les salles à manger.

Avec l'Immaculée pense que c'est une erreur de laisser les prêtres être punis et chassés au compte-goutte, car un prêtre ne peut arriver à avoir l'effet que trente ou cinquante prêtres pourraient avoir en même temps... 

La meilleure solution est celle-ci, nous en sommes sûrs à présent. C'est la plus efficace et celle qui ramènera le plus de monde à la résistance. C'est celle qui affaiblira le plus Menzingen. C'est évident et c'est mathématique : si en cinquante lieux différents est prêchée la bonne parole, cinquante fois plus de fidèles sont touchés que lorsque c'est en un seul lieu. De plus, les fidèles sont souvent attachés à tel ou tel abbé. Et donc l'abbé X touchera les gens qui le connaissent et l'apprécient, pendant que l'abbé Y aura plus d'influence sur telle ou telle personne. Et quand d'autres prêtres, conquis, rejoindront les 50 premiers, ce sera en 100 lieux différents du monde que sera prêchée la bonne parole. 

Si les prêtres faisaient cela, l'effet serait quasiment irrésistible. Il n'est pas utopique de penser que 50 nouveaux prêtres viendraient quand on voit que la seule [lettre ouverte à Mgr Fellay du 28. 02.2013] a ramené 4 prêtres. Imaginez l'effet qu'auraient 50 documents hebdomadaires, dont certains proviendraient de prêtres influents.

Les fidèles touchés informeraient et influenceraient leurs relations et cela ferait boule de neige du côté des fidèles en même temps que cela ferait boule de neige chez les prêtres.

Chers prêtres, la balle est dans votre camp. A vous de jouer. Sachez que de toute façon vous finirez tous par être persécutés et découverts. Donc autant tous partir en même temps en vous faisant connaître et en faisant connaître les bonnes idées, afin que les fidèles vous suivent...

Vous rappelez-vous l'esprit qu'il y a eu après les sacres, quand tout le monde demandait avec ferveur à Rome comme un honneur, d'être excommunié ? Eh bien, pourquoi ce même esprit ne nous habiterait-il pas à présent, vis-vis de Menzingen ?

Ce n'est pas la première fois qu'Avec l'Immaculée explique pourquoi nous pensons qu'on ne peut sauver la Fraternité de l'intérieur : c'est parce que le Chapitre étant l'organisme qui élit le Supérieur, il faudrait que le Chapitre soit dissous, pour sauver la Fraternité. Même si Mgr Fellay et l'abbé Pfluger démissionnaient, cela ne servirait à rien puisque le Chapitre,  qui est en faveur d'un accord pratique avec Rome (il a voté la mauvaise Déclaration du 14 juillet ainsi que les six conditions), réélirait quelqu'un ayant le même esprit que les premiers Supérieurs renvoyés. 

Personne n'a jamais répondu à ces raisons autrement que par des arguments d'autorité. Nous aimerions bien connaître les arguments réels et profonds des partisans du sauvetage de l'intérieur... Comment espèrent-ils renverser tout un Chapitre mauvais pour le remplacer par un autre Chapitre, complètement anti-accordiste ? C'est évidemment impossible.

Il ne reste donc qu'une solution : celle énoncée plus haut. Si les prêtres ne la mettent pas en pratique, que se passera-t-il ? Les plus courageux se feront renvoyer au compte-goutte, chacun étant isolé. Les moins courageux, se soumettront en silence comme les cardinaux Siri, Ottaviani et Bacci, s'illusionnant en espérant influencer des gens... qui les mépriseront et qui ne les écouteront pas. 

Le cardinal Siri et les 250 membres du Coetus ont-ils influencé Paul VI et les autres, après le Concile, en restant à l'intérieur ? Non. Le seul qui a eu une action efficace, c'est Mgr Lefebvre. A lui seul, par sa résistance ouverte, il a plus fait pour les âmes et il a plus ennuyé la franc-maçonnerie que les 250 autres réunis. Pourquoi ne recommencerions-nous pas de même ? Pourquoi ne suivrions-nous pas l'exemple même du fondateur de la Fraternité ? Quelle a été la méthode de Jésus vis-à vis des pharisiens ? Quelle a été la méthode de St Athanase ? Et St Paul vis-vis de saint Pierre etc. Toujours la même méthode, celle des enfants de lumière. Parler clairement, haut et fort. C'est la tactique employée par Jésus vis-vis à des pharisiens. A la seule différence que Lui risquait la mort et qu'Il l'a trouvée. Nos prêtres risqueront le renvoi. Ils le trouveront, mais ils auront des fidèles reconnaissants qui les entoureront avec attention et qui veilleront à ce qu'ils ne manquent de rien.