jeudi 7 mars 2013

Soutien aux trois prêtres sanctionnés : que faire ?


Soutien aux trois prêtres sanctionnés : 
que faire ?


Voici ce que nous apprend le site Stageiritès :

Cette après-midi la nouvelle est tombée : Menzingen a découvert trois des 37 prêtres signataires de la lettre ouverte à Mgr Fellay et créateurs du site Internet La Sapinière.
C'est par un communiqué faxé depuis Suresnes à tous les prêtres de la FSSPX que la nouvelle s'est répandue jeudi 7 mars 2013. Les trois responsables seraient les abbés Nicolas Pinaud (Couloutre), Olivier Rioult (Joinville) et Mathieu Salenave (Bruxelles). Ces derniers font l'objet de sanctions :
  • ils sont privés de tout ministère ;
  • ils auront un procès canonique ;
  • ils seront bientôt mutés vers une destination inconnue. 


Avec l'Immaculée assure ces trois prêtres de son soutien complet. Nous leur demandons à présent d'envisager sérieusement de quitter la Fraternité et de fonder un nouveau prieuré comme l'ont fait les abbés Chazal et Pfeiffer. Pourquoi ? Parce qu'ils seront surveillés et rendus incapables de faire le moindre apostolat, soit caché, soit ouvert. Il faut donc sérieusement envisager devant Dieu d'ouvrir à trois un prieuré en France et de quitter la Fraternité qui n'est de toute façon pas sauvable car les mauvais sont aux postes de commandes. Il y a un énorme avantage à cela : c'est qu'ils pourront parler tout haut et que nous pourrons publier toutes les semaines leurs sermons sur gloria tv et nos blogs  ainsi que le forum un évêque s'est levé. Ils pourront faire en France le travail de l'abbé Pfeiffer et ils feront à notre avis beaucoup plus de bien en prêchant à temps et à contretemps que s'ils restent tout seuls dans leur coin. A notre avis, ce serait une erreur de se laisser réduire et de souffrir en silence. Nous pouvons faire une annonce sur notre blog s'ils cherchent un point de chute. 

Nos abbés pourraient ouvrir un blog avec un compte paypal et les gens leur enverraient des dons comme pour Fr Pfeiffer. Nous craignons que nos abbés ne décident de souffrir en silence, comme des victimes, pour la Fraternité, alors qu'il  nous semble que le Bon Dieu souhaite qu'ils combattent à voix haute, comme Mgr Lefebvre l'a fait. On les traitera de rebelles, tant pis ! Nous pensons d'ailleurs qu'au plan des souffrances, ce ne sera pas de tout repos de tout quitter et de se retrouver à la rue et qu'ils seront des victimes, également en quittant la Fraternité. Ils ne souffriront pas moins et ils seront plus efficaces sur les âmes. 

Prions tous pour qu'ils prennent la bonne décision. Nous leur promettons que nous ne les laisserons pas tomber s'ils quittent la Fraternité,  et qu'ils seront soutenus à fond tant au plan matériel que médiatique... Que Saint Michel les guide et les inspire. Coeur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous ! InDominoSperavi.