vendredi 8 mars 2013

Considérations sur l’abbé de Cacqueray et appel aux abbés Rioult, Pinaud, Salenave


Considérations sur l’abbé de Cacqueray et appel aux abbés Rioult, Pinaud, Salenave

InDominoSperavi



Juste sous cet article, nous venons de publier un article de Michael qui demande à l'abbé de Cacqueray de sauver la Fraternité avec Mgr Tissier de Mallerais au lieu de persécuter les bons prêtres. InDominoSperavi ne croit pas vraiment à un sursaut de l'abbé de Cacqueray à présent mais cependant, si Michael avait raison, ou si cet article pouvait faire changer d'avis le supérieur du district de France et lui ouvrir les yeux, il trouverait en nous ses plus ardents partisans. 

L’abbé de Cacqueray a de très bonnes idées mais il ne les dit pas, sauf en aparté. Il préfère parler de spiritualité, alors que les fidèles et les prêtres sont dans l’angoisse, au sujet de la Fraternité… 

L’abbé de Cacqueray est un anti-libéral mais il laisse Mgr Fellay propager le libéralisme dans la Fraternité, sans réagir. 

L’abbé de Cacqueray est contre un accord pratique sans accord doctrinal, mais il a promu activement le livre de l’abbé Célier, Benoît XVI et les traditionalistes. 

L’abbé de Cacqueray est un saint prêtre, mais il laisse prospérer aux postes d’influence l’abbé Célier, ami d’un franc-maçon de longue date (Jean-Luc Maxence) et diffusant une doctrine très ambiguë sur le règne social de Notre Seigneur Jésus-Christ dans la Lettre à nos frères prêtres. 

L’abbé de Cacqueray défend la vérité mais il présente le menteur Mgr Fellay comme quelqu’un de très bien, de très prudent, qui a su repousser les accords avec Rome car il est sûr doctrinalement, dans la Lettre aux amis et bienfaiteurs n° 80. 

L’abbé de Cacqueray est de notre bord mais il persécute les prêtres courageux comme l’abbé Rioult et l’abbé Pinaud.

L’abbé de Cacqueray est bienveillant mais il pourchasse impitoyablement ceux qui défendent la Fraternité et il fait prospérer douillettement ses ennemis, comme l’abbé Célier par exemple. 

L’abbé de Cacqueray a su maintenir « l’unité » du district de France mais grâce à cette « unité » des milliers de fidèles et de nombreux prêtres sont trompés. 

L’abbé de Cacqueray est très clairvoyant mais il a présenté  sur La porte latine, le 5 mai 2010 le pape Benoît XVI comme une victime qui revit la Passion du Christ… Par contre l’abbé Rioult, l'abbé Pinaud et l'abbé Salenave sont de « dangereux » agitateurs ayant un comportement « révolutionnaire », on leur supprimera tout apostolat et ils seront empêchés de communiquer avec l’extérieur. 

L’abbé de Cacqueray a une très bonne influence dans la Fraternité, c’est un des bons membres du Chapitre, c’est sûrement un des généraux dont parlait Mgr Tissier de Mallerais. Nous étions censés attendre son signal pour le combat. L’abbé Chazal était trop pressé… Il fallait qu’il attende au moins trois mois, aux dires de Mgr Tissier de Mallerais. Six mois ont passé… Nous savons à présent ce qu’il en est du général sur lequel certains d’entre nous comptaient. 

Personne n’avait le cœur d’attaquer un prêtre si saint, si bien pensant, si charitable… Nous avons gardé le silence par prudence autant que possible, nous lui accordions le bénéfice du doute. Mais maintenant, c’est fini. L’abbé de Cacqueray, quelles que soient ses intentions, qui sont peut-être fort bonnes et fort saintes, l’abbé de Cacqueray fait le jeu de l’ennemi, les faits sont là. 

Nous préférerions avoir un abbé Rostand à la tête du district de France. Au moins les choses seraient claires et la réaction aurait été plus forte, les gens auraient moins hésité, les prêtres auraient davantage réagi. 

Quelles que soient ses intentions, l’abbé de Cacqueray a fait en France plus de mal que l’abbé Rostand aux Etats-Unis car du fait de ses beaux discours en aparté, que chacun se répétait sous le manteau, il a fait croire qu’il luttait de l’intérieur et beaucoup lui ont fait confiance ; du coup, se reposant sur lui, les prêtres et les fidèles ont moins réagi. En fait l’abbé de Cacqueray n’a rien fait, sauf peut-être écrire une lettre de 17 pages, et proclamer devant ses confrères que le Chapitre s’est mal passé... 

Il a dit blanc mais il fait noir, on le voit clairement à présent. On ne peut jouer indéfiniment sur les deux tableaux : dire qu’on est anti-libéral et agir en favorisant les libéraux et en punissant les bons éléments. 

Sa Lettre aux amis et bienfaiteurs n°80 est allée trop loin en laissant croire à la France que Mgr Fellay était quelqu’un de fiable. 

Son communiqué sur les trois prêtres contient un mensonge : il affirme que Mgr Fellay continue à mener la Fraternité selon l’esprit de Mgr Lefebvre alors que l’interview de CNS du 11 mai 2012, les six conditions catastrophiques, la déclaration du Chapitre général, les nombreux mensonges de Mgr Fellay répertoriés dans la lettre des 37, le texte envoyé à Rome révélé par l’abbé Pfluger le 5 juin à St Joseph des carmes et jamais rétracté publiquement devant nous, le texte envoyé en 2009 pour obtenir la levée des excommunications disant que nous acceptions Vatican II en faisant des réserves, le mensonge au sujet de l’ultimatum du 22 février, présenté comme une rumeur etc. montrent bien que Mgr Fellay conduit la Fraternité dans une direction opposée à celle donnée par Mgr Lefebvre à partir de 1988. 

M. l’abbé de Cacqueray est peut-être très bien pensant, mais il fait le jeu des franc-maçons, des libéraux, des conciliaires et de tous ceux qui cherchent à détruire la Fraternité. 

Appel aux abbés Rioult, Pinaud, Salenave


Nous renouvelons notre appel à nos trois valeureux prêtres sanctionnés injustement : ne vous laissez pas réduire au silence, ce serait une fausse obéissance. Ce serait faire le jeu du démon qui renouvelle ce qui s’est passé après Vatican II. Ne vous laissez pas réduire comme le Cardinal Siri. Parlez, vous avez la liberté des enfants de Dieu. Nous avons besoin d’apôtres qui défendent la doctrine. Souvenez-vous que Mgr Lefebvre a eu des gens qui l’ont prié et supplié de faire Ecône, des gens qui l’« ont pris au collet »… Sinon, il n’aurait rien fait, lui non plus. C’est pourquoi nous nous permettons de vous supplier à notre tour. Ne vous laissez pas tromper par le coup de Maître de Satan, cette fausse obéissance qui fait croire qu’il est mieux de souffrir en silence par l’Eglise et pour l’Eglise, ce faux raisonnement qui a failli marcher, même avec Mgr Lefebvre. 

Alix, du forum Un évêque s’est levé, suggérait aussi que l’un d’entre vous aille aider l’abbé Chazal. C’est également une possibilité intéressante à envisager. Mais nous pensons que ces sanctions sont le signe de la Providence qu’il faut monter la Résistance en France. En effet la résistance ouverte est le seul moyen de continuer à faire votre devoir de prêtre qui est de parler clairement et de prêcher la vérité. Vous avez le devoir de protéger le troupeau par vos paroles claires. La vraie charité consiste à prêcher la vérité entière et sans fard et non à se laisser réduire au silence par des gens peut-être très bien intentionnés mais qui font le jeu de la franc-maçonnerie. Protégez-nous des loups, vous en avez la possibilité. Ne vous laissez pas volontairement dévorer par eux. Ce serait un véritable gâchis.