samedi 23 mars 2013

Chasse aux catholiques ou chasse aux modernistes, on ne peut pas tout faire !

Chasse aux catholiques ou chasse aux modernistes, on ne peut pas tout faire !

commentaire des derniers écrits de Mgr Fellay





Le pape François prie devant la tombe de saint Pie V : photo choisie par la porte latine pour nous présenter le nouveau pape. Avec l'Immaculée ne trouve pas cela très objectif, c'est le moins qu'on puisse dire. 



Dans son Courrier de Tychique, n°450, Max Barret fait mention d'un article intéressant d'un journaliste conciliaire sur le pape. Ce journaliste est très pessimiste. Il n'y a pas que les "tradis" qui s'inquiètent...

Pendant ce temps, la première urgence, pour Mgr Fellay, reste de neutraliser les fidèles de la FSSPX qui veulent garder la foi, spécialement ceux qui tiennent les blogs. Pensez-vous qu'il met les fidèles en garde contre le mauvais pape honoré par toute la franc-maçonnerie ? Oh non ! Il y a bien plus urgent pour lui : l'abbé Rioult, l'abbé Pinaud et l'abbé Salenave sont infiniment plus "dangereux" que le pape. On les persécute, on cherche à les neutraliser, à les couper du monde... Voilà les ennemis de Mgr Fellay. Il occupe son temps libre à "excommunier" les fidèles, à cloîtrer les prêtres résistants et à préparer la justification de l'incroyable et scandaleuse déclaration doctrinale  envoyée à Rome le 15 avril 2012... Cette attitude de Mgr Fellay est-elle celle des enfants de Dieu ?... Nous en doutons fort.
Les communiqués de Mgr Fellay sont toujours aussi alambiqués et diplomates. Ses phrases sont maintenant construites sur un schéma binaire : la moitié de la phrase exprime toute sa sympathie envers le pape moderniste puis l'autre partie de la phrase "rectifie" le tir. Car il ne peut plus maintenant être ouvertement rallié, comme dans la déclaration doctrinale d'avril 2012 : la résistance veille.

Travaux pratiques

1) "Communiqué de la Maison générale de la Fraternité Saint-Pie X à l’occasion de l’élection du pape François". 
Nous soulignons ce qui est digne de la Fraternité Saint Pierre puis nous mettons en gras l’aspect plus traditionnel :

« A l’annonce de l’élection du pape François, la Fraternité Saint-Pie X prie Dieu d’accorder abondamment au nouveau Souverain Pontife les grâces nécessaires à l’exercice de sa lourde charge

Commentaire :
Cette phrase souligne l’empressement et la connivence amicale, la FSSPX est suspendue à Rome...

Que soutenu par la divine Providence, le nouveau pape puisse « confirmer ses frères dans la foi », avec l’autorité que saint Pie X proclamait au début de son pontificat 

Commentaire : 
Comme si le pape pouvait confirmer dans la foi, alors qu'il a toujours été réputé progressiste ! On sait de toute façon que c’est un moderniste, qui dit la nouvelle messe et qu'il accepte Vatican II. Dans ce cas, comment peut-il nous confirmer dans la foi ? 

(…) C’est dans cet esprit que les évêques, prêtres, religieux et religieuses de la Fraternité Saint-Pie X assurent le Saint-Père de leur désir filial de « tout restaurer dans le Christ, afin que le Christ soit tout et en tous », selon leurs moyens, pour l’amour de la sainte Eglise catholique romaine. Menzingen, le 13 mars 2013 »

Commentaire :
Avec l'Immaculée n'arrive pas à se sentir des sentiments filiaux vis-à vis d'un ami des B'nai B'rith et de Mgr Kasper, hérétique notoire... 
Mgr Fellay apprécie cette expression : « selon nos moyens » qui revient sans cesse sous sa plume : la FSSPX n’apporte que ce qu’elle peut apporter, elle n’apporte pas tout. C’est ambigu : cela sous-entend-il que la Tradition n'apporte pas tout, n’est qu’une solution parmi d’autres, que la Tradition peut coexister dans l’Eglise avec les modernistes ? Il le semble bien, puisque c’est ce que veut faire Mgr Fellay : coexister avec les modernistes, tout en acceptant le nouveau code de Droit Canon, la légitimité de la nouvelle messe, la validité de tous les sacrements novus ordo et l'incontournable Vatican II...(cf. déclaration doctrinale de Mgr Fellay du 15 avril 2012)  


2) Continuons nos travaux pratiques. Nous retrouvons la même diplomatie dans l’Acte de consécration de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X à saint Joseph, patron de l’Eglise catholique du 19 mars 2013 : (…) « Daignez enfin, ô notre fidèle intercesseur, faire de cette modeste légion de rebâtisseurs un ferme soutien du Pontife romain dans sa fonction de confirmer ses frères dans la profession de foi, claire et entière du bienheureux Pierre : Tu es Christus, Filius Dei vivi. Ainsi soit-il. » 

Commentaire :
Le début est équivoque : on ne voit pas vraiment comment la FSSPX pourrait être un soutien du Pape alors que l’Eglise est "occupée", comme dit Mgr Lefebvre et que le pape est l'ami des franc-maçons et des rabbins. A la date du 19 mars, Mgr Fellay sait que François est l’ami des B’nai B’rith, ce qu'il pouvait encore ignorer le 13 mars... Il n'a donc plus d'excuse le 19 alors qu'il en avait quelques-unes le 13. La fin de la phrase redresse en partie le tir, mais le début annule en fait sa portée traditionnelle. 

En outre, depuis que Mgr Fellay a écrit sa fameuse déclaration doctrinale, nous doutons beaucoup qu'il ait une notion exacte de ce qu'est la "foi claire et entière", car cette déclaration doctrinale du 15 avril 2012, comme Arsénius l'a montré récemment, attaque la foi.

Nous attendons toujours de la FSSPX une condamnation des actes du Cardinal Bergoglio : journées interreligieuses, nouvelle messe, etc. La FSSPX est muette alors que les fidèles s’interrogent sur ce nouveau pape. C’est très curieux. Le Supérieur général manque-t-il d’informations ? Dans ce cas, Mgr Fellay doit nous contacter d’urgence ! Pour l'instant, la Fraternité Saint Pie X préfère présenter l'ami des B'nai B'rith comme un pape pieux priant devant la chasse de Saint Pie V... Si ce n'est pas de l'hypocrisie et de la désinformation, nous ne savons pas comment cela s'appelle.
Nous parions que le pape a posé à cet endroit afin que l'on puisse prendre une photo pour apporter de l'eau au moulin de Mgr Fellay et rassurer en partie les communautés Ecclesia Dei. Nous ne croyons pas à la dévotion de François pour St Pie V, surtout quand la première lettre de son Pontificat est pour assurer le rabbin de la continuité du dialogue interreligieux... Nous sommes bien loin de l'esprit de Lépante et de la croisade du rosaire faite par Saint Pie V pour repousser l'Islam. Cette photo est donc selon nous un signe que le pape est prêt à paraître un peu d'aspect traditionnel pour faire un accord. Elle indique, selon Avec l'Immaculée, qu'il veut nous récupérer et qu'il sait jouer aussi au loup déguisé en agneau. Il va prier ostensiblement devant Saint Pie V pour ensuite embobiner les gens, lors de son premier angélus, en leur disant que Kasper est un grand théologien, dans son livre sur la miséricorde. Voyez l'habileté : il fait passer la pilule Kasper en enrobant le tout de miséricorde, pour attendrir les gens.

Si vous voulez comparer le ton dont Mgr Lefebvre s'adressait à un pape moderniste avec le ton de Mgr Fellay,   lisez ci-joint ce que disait Mgr Lefebvre au pape Jean–Paul II dans une lettre ouverte. Vous verrez qu’on est loin du discours mielleux, sirupeux, onctueux, chamallow et faussement spirituel de Menzingen. Mgr Lefebvre, c’est différent.