lundi 18 février 2013

Mgr Fellay doit choisir - neuvaine à St Pierre, jour n°5

Mgr Fellay doit choisir
Neuvaine à St Pierre, jour n°5
Dans la vidéo ci-dessous, que nous avons trouvée sur Radio cristiandad, nous voyons un groupe important de prêtres et de soeurs du diocèse de Legazpi City aux Philippines. Ils se trémoussent en dansant le "Gangnam Style", dans l'Astrodome Albay. Certains mouvements sont suggestifs. Cela se passait le 8 décembre 2012, fête de l'Immaculée conception. Ces religieuses et ces prêtres qui offensent gravement Notre-Seigneur sont parfaitement en communion avec Benoît XVI. De même que ceux qui font des danses sacrilèges dans des églises, des messes pour les franc-maçons et des "clown mass".
La question est la suivante : puis-je être en communion avec Benoît XVI qui est en communion avec les ennemis de Notre-Seigneur ? Si Benoît XVI est en communion avec ces religieux, ces religieuses et ces prêtres qui crucifient Notre-Seigneur, est-il l'ami de Dieu ou son ennemi ? La réponse est évidente : en ne condamnant pas sévèrement et publiquement ces scandales et en n'excommuniant pas ces coupables, Benoît XVI les encourage dans leurs péchés, il les approuve tacitement.
Ce pape joue un double jeu : il joue au pape traditionnel qui aime la messe de Saint Pie V et en même temps il laisse faire impunément tous les sacrilèges possibles et en fait lui-même, allant prier avec les musulmans et les fausses religions à Assise ou ailleurs. N'oublions pas que, outre les fausses religions, les sorciers (sorcier vaudou à Assise III)  et les B'nai B'rith, ce pape a aussi reçu au Vatican des homosexuels du Gay Circus le 15 décembre 2010, afin qu'il fassent un spectacle.
Or le directeur du Gay Circus, Genis Matabosch, avait dit  clairement en 2008 que son spectacle était " in favore di una maggiore visibilità del sentimento omosessuale" [en faveur d'une plus grande visibilité du sentiment homosexuel ]. Si Benoît XVI est l'ami des homosexuels et de ceux qui promeuvent l'homosexualité, s'il est l'ami des satanistes (vaudou + B'nai B'rith), puis-je désirer être en communion avec lui ? Mgr Fellay, lui, le désire car il le trouve plutôt traditionnel... Mgr Fellay est un homme dangereux. 
Pourquoi seuls les sédévacantistes ont-ils dénoncé cette rencontre de Benoît XVI avec les homosexuels ? Nous avons cherché dans les moteurs de recherche pour voir si DICI ou la Fraternité en avait parlé et nous n'avons rien trouvé. Par contre nous avons trouvé : Virgo MariaRésistance-catholique, Tonino sur gloria tv... C'est un scandale que seuls les sédévacantistes dénoncent ces horreurs ! Nous ne sommes pas toujours d'accord avec ce qu'ils écrivent, mais au moins ils n'occultent pas la vérité sur Benoît XVI.
Les omissions de la Fraternité, qui refuse de dénoncer le mal, sont criminelles. Il y a une mauvaise foi évidente à présenter Benoît XVI comme un traditionnel quand on connaît ses hérésies et ses scandales. Plus nous étudions ce ralliement, plus nous nous apercevons que nous sommes victimes, dans la Fraternité Saint Pie X, d'une véritable trahison qui ne date pas d'hier. Il y a eu une lente préparation, une préméditation qui date de plusieurs années.
Monseigneur Fellay doit choisir. On nous a appris, aux retraites de St Ignace, qu'il y avait deux cités : celle de Dieu et celle du diable. Les instructeurs précisent toujours dans cette instruction : Attention : il y a deux cités ! Pas trois ! Il est impossible d'être entre les deux ! Si le pape est ami avec les personnes de la cité du diable, alors il n'est pas notre ami car il n'est pas avec Jésus. S'il n'est pas avec Jésus, étant donné qu'il ne peut y avoir plus de deux cités, il appartient à la cité du diable. Ce n'est pas plus compliqué que cela. Je ne dois donc pas souhaiter être en communion avec lui ni me mettre sous l'autorité d'un ami des homosexuels et des satanistes qui sont dans (1) et hors du Vatican.

Note :
(1) on peut se reporter à l'interview du père Gabriele Amorth, retranscrite tout à la fin de cet article.
Neuvaine à St Pierre, jour n°5
le reniement de St Pierre
O St Pierre, souvenez-vous de cet instant de faiblesse que vous avez eu, lorsque vous avez, sous l'emprise de la peur, renié Jésus par trois fois. Actuellement le pape renie également Notre-Seigneur. Saint Pierre, nous vous aimons et nous vous suivons parce que vous avez amèrement pleuré votre péché. Vous avez pleuré à tel point que les larmes ont, dit-on, creusé des sillons profonds dans vos joues. Benoît XVI, Mgr Müller et Mgr Di Noia malheureusement ne pleurent pas leurs péchés et leurs reniements. Ils continuent chaque jour à démolir l'Eglise.
Au nom de l'amère contrition qui vous a brisé le coeur, nous vous conjurons, ô Saint Pierre, de briser par la contrition de leurs péchés ces coeurs conciliaires, avant qu'ils n'aillent en enfer. Nous vous conjurons également de montrer à tous les prêtres et évêques de bonne volonté de la Fraternité que vouloir se rallier à un pape non converti, c'est vouloir se rallier à un ennemi de Dieu. Faites-leur comprendre qu'à leur tour, par ce ralliement, ils renieraient Notre Seigneur Jésus-Christ.