mercredi 13 février 2013

LETTRE ENVOYEE à M. L'ABBE LORANS PAR UN FIDELE DE LA FSSPX


 LETTRE ENVOYEE à   M. L'ABBE LORANS PAR UN FIDELE DE LA FSSPX



Un fidèle courageux de la FSSPX a écrit à l'abbé Lorans une lettre pour se désabonner de Nouvelles de chrétienté. Voici quelques extraits de cette lettre. Avec l'Immaculée préfère préserver l'anonymat de ce fidèle.            


                                                                                        DICI – PRESSE
                                                                  33 rue Galande.
75005 Paris...    

   

objet: fin d'abonnements      
                                                                    
                                                                 le 21 décembre 2012

Monsieur l'abbé,


J'ai le regret sincère d'arrêter mes abonnements à Nouvelles de Chrétienté.

Je me souviens des années où, conciliaire conservateur ayant lu la Lettre aux catholiques perplexes de Mgr Lefebvre,  et l'Eglise occupée de J. Ploncard d'Assac, je donnais encore au Père au lard, l'AED, Oeuvre pontificale, jusqu'à apprendre que la moitié des fonds récoltés d'une année avait servi à publier des bibles... orthodoxes pour les pays de l'Est ! Accords de Balaman obligent...

Depuis, toutes nos économies sont passées dans le denier du culte, les écoles, les dons à la FSSPX et congrégations amies. (…)

Je me souviens de vos premiers numéros qui me réconfortaient, des Nouvelles de la Tradition dans le monde, du combat "contre les esprits des ténèbres" livrés par toutes ces humbles paroisses de tous les continents.

Depuis quelques années hélas, plus rien de tout cela. DICI-Presse et son site sont devenus des vitrines de "Rome" et des églises  de Suisse ou des USA, d'édulcoration de tout ce qui se passe dans la Rome conciliaire, avec les réactions "religieusement correctes" des autorités de Menzingen, qui nous disent certes que ce n'est "pas bien tout ça", mais que c'est notre Eglise ! 

Après quelques numéros exclusivement réservés à Mgr Fellay, Mgr de Galaretta est chargé de recoller les morceaux épars avec une nouvelle herméneutique des ambiguïtés des gouvernants de la FSSPX sur notre appartenance à l'Eglise...

Vous pleurez sur l'église conciliaire, mais comme si cette église était catholique et  persécutée, alors qu'elle est la persécutrice de l'Eglise de notre Credo ! Quand vous dites qu'elle est le corps crucifié de NSJC, de quelle église parlez-vous ? De la nôtre, ou de la leur ? De l'église d'Arius ou de l'église de Saint Athanase ? De l'église de la Rome catholique ou de celle de Luther ? (…)

Je ne puis plus entendre vos jérémiades sur cette église conciliaire et son pape parce qu'il est le pape. Et alors ? Quel pape voulez-vous ? Un pape catholique ? Non, vous tolérez un pape n'importe quoi, à condition qu'il vous dise que vous êtes catholique ! (…) Par conséquent le but de votre presse et de vos chapelets n'est plus le mien : un pape simplement catholique. Je ne veux pas d'un pape "n'importe quoi" uniquement pour nous dire que nous sommes catholiques (…) Je prie pour sa conversion, pas pour sa fausse autorité sur moi (…) Toujours dans ce cas de nécessité, je souscris personnellement à tous ceux que vous persécutez, en utilisant votre autorité pour les faire taire : par exemple à antimodernisme.info (…)

C'est avec la plus grande certitude que je crois qu‘ un accord avec la Rome conciliaire (…) pire de tout cela,  [serait] la caution apportée par d'authentiques catholiques à un pape, une église, des évêques, des catéchismes, des rites et sacrements, tous d'une religion anti-catholique ! 
(…) Par conséquent, mes dons iront dorénavant aux prêtres et congrégations publiquement anti-accordistes. Ensuite, en cas d'accord avec la "Rome conciliaire", je serai forcé de changer de paroisse, et mon denier du culte suivra.

(…) Recevez, Monsieur l'abbé, mes meilleurs voeux de saintes et joyeuses fêtes de Noël et de nouvel An, (…)