mardi 12 février 2013

Doit-on croire que le prochain pape est le dernier ?

Doit-on croire que le prochain pape est le dernier ?




Certains pensent, en se basant sur les prophéties de Malachie, que le prochain pape est le dernier et donc que l'arrivée de l'Antéchrist est imminente. Selon nous, ce n'est pas possible. En effet, il y a en tout sept périodes de l'histoire de l'Eglise qui sont symbolisées par les sept églises de l'Apocalypse. Pour Avec l'Immaculée, il est certain que nous sommes dans le 5ème âge de l'Eglise (Eglise de Sardes, ch. III de l'Apocalypse) comme l'abbé Chazal et Mgr Williamson l'ont dit.  D'autres exégètes le disent. 

Sur quoi fondons-nous cette certitude ? Sur l'étude conjointe de l'histoire de l'Eglise, des écrits des saints, et de  l'Apocalypse. Quand nous étudions ce dernier livre en rapport avec l'histoire de l'Eglise, il est évident que la période merveilleuse qui précède la venue de l'Antéchrist, la période de l'âge d'or de l'Eglise (Eglise de Philadelphie) n'est pas encore arrivée. C'est la période dont parle St Louis-Marie Grignon de Montfort et pendant laquelle prêcheront les apôtres des derniers temps qui convertiront le monde entier (cf. Traité de la vraie dévotion, fin du chapitre 1) : Mais qui seront ces serviteurs, esclaves et enfants de Marie ? Ce seront un feu brûlant, ministres du Seigneur qui mettront le feu de l'amour divin partout (...) Ce seront des apôtres véritables des derniers temps, à qui le Seigneur des vertus donnera la parole et la force pour opérer des merveilles et remporter des dépouilles glorieuses sur ses ennemis ; (...)Voilà de grands hommes qui viendront, mais que Marie fera par ordre du Très-Haut, pour étendre son empire sur celui des impies, idolâtres et mahométans. "

Sachant que la période des apôtres des derniers temps est l'Eglise de Philadelphie (6ème âge de l'Eglise), c'est-à-dire l'époque ou l'Eglise catholique sera puissante sur toute la terre, sachant que l'Antéchrist arrivera à la dernière période (Eglise de Laodicée : 7ème âge de l'Eglise), nous pouvons être sûrs que nous aurons encore plusieurs papes. Le Saint Pape de l'Eglise de Philadelphie est un pape très loué de Dieu, dans l'Apocalypse : "... et ils connaîtront que je t'ai aimé" (Apoc., III, 9). Le pape de l'Eglise de Laodicée, en revanche, est très sévèrement repris par Dieu : "je vais te vomir de ma bouche" (Apoc. III, 16). Il ne peut s'agir de la même personne. 

Le pape qui sera élu dans 2 mois peut-il être le saint Pape ? Non. Ce saint pape arrivera pendant ou à la fin du châtiment du 5ème âge. Nous n'aurons pas un saint comme celui-là avant d'expier nos péchés et ceux du monde entier. Les prophéties sont unanimes. Prenons par exemple St Jean Bosco, dans le songe des deux colonnes : "Une première fois, le pape est gravement blessé, mais ensuite il se relève; puis une seconde fois... et cette fois il meurt tandis que les ennemis exultent. Le nouveau pape [selon Avec l'Immaculée, il s'agit du saint Pontife], élu immédiatement après, reprend la barre et réussit à atteindre les deux colonnes, y accrochant avec deux chaînes le navire, qui est sauvé, tandis que les bateaux ennemis fuient, se détruisent réciproquement, et coulent." Le lendemain, Don Bosco expliqua à ses jeunes qu'il s'agissait d'une persécution qui viendrait sur l'Eglise et que le seul moyen d'en sortir, ce serait la dévotion à l'Eucharistie et à la Sainte Vierge (qui sont les deux colonnes de ce songe.) On voit donc dans ce texte que le saint Pontife arrivera pendant une persécution et qu'il y mettra fin. Il reste donc au minimum trois papes : celui qui va être élu dans deux mois, le saint pontife, le dernier mauvais pape. Peut-être y en aura-t-il davantage car on ne sait combien de papes il y a dans chaque âge de l'Eglise.

Mais alors, qu'en est-il de saint Malachie (cf. liste des papes à la fin du texte de wikipédia) ? Plusieurs explications sont possibles. La liste qu'il a donnée n'est pas peut-être pas complète, disent certains. Il est possible aussi, de l'avis de certains spécialistes que les noms des derniers papes aient été mélangés, mal recopiés et soient dans le désordre. Enfin, il est également possible que le groupe des papes conciliaires à partir de Jean-Paul Ier soit rassemblé sous l'appellation : De mediate lunae, qui pourrait se traduire par "de l'intermédiaire lunaire", la lune symbolisant l'hérésie chez St Malachie. 

Si l'on suit cette dernière hypothèse, la devise suivante, De labore solis  (du travail du soleil) pourrait s'appliquer au Saint Pontife attendu pour l'Eglise de Philadelphie. En effet, l'ouverture du sixième sceau de l'Apocalypse (ch. VI, v. 12-17), qui correspond au châtiment qui clôturera le cinquième âge, nous parle d'évènements cosmiques à venir :   "il se fit un grand tremblement de terre, et le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière parut comme du sang, et les étoiles du ciel tombèrent vers la terre (...)"  On peut donc imaginer qu'il y aura un "travail du soleil" à cette période.

Parallèlement à cela, Dieu dit au saint Pontife, (Apoc. III,10) : "je te garderai à l'heure de l'épreuve qui va venir sur le monde entier pour éprouver les habitants de la terre".  Il nous semble que Dieu fait allusion ici à l'épreuve du sixième sceau pendant laquelle il gardera le St Pontife. 

Le miracle du soleil de Fatima peut être interprété comme une annonce de ces évènements cosmiques :  à la troisième danse du soleil, au moment où le soleil semble se détacher du ciel et tomber sur la foule, couleur rouge sang, tout brûlant, les gens tombent à genoux, se frappent la poitrine et se convertissent.   Cette conversion de la foule à Fatima a été interprétée par certains comme une préfiguration de la conversion future du monde, suite à un évènement terrible préfiguré par le soleil qui se détache. C'est très plausible.

Quoiqu'il en soit, les prophéties de St Malachie ne sont pas de foi, même si elles sont un bon indicateur et ne sont pas à mépriser. Nous ne sommes pas sûrs à 100% de leur authenticité ni de la fidélité des moines copistes. Il y a également controverse pour savoir s'il y a 111 ou 112 papes nommés par St Malachie. En effet, les interprétations divergent au sujet de Petrus Romanus (le dernier nom de la prophétie) qui pourrait être le pape précédemment nommé : De gloria olivae. Il ne faudrait interpréter Petrus Romanus que comme une conclusion et non comme un pape différent de de gloria olivae.

Ce que nous savons par contre, c'est que l'Apocalypse est certaine et fait partie de la Révélation et que la sainte Eglise catholique n'est pas encore arrivée à la période de l'Eglise de Philadelphie. C'est à cette période que fait allusion la Sainte Vierge quand Elle dit : A la fin mon Coeur Immaculé triomphera. Le saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira et un certain temps de paix sera donné au monde.

En conclusion, il est clair que nous en sommes pas à la fin du monde et qu'il y aura encore plusieurs papes. Par contre, depuis Sainte Marguerite-Marie, nous sommes entrés officiellement dans la fin des temps car Jésus a dit que la dévotion au Sacré-Coeur était pour la fin des temps. Sr Lucie de Fatima a aussi affirmé que nous étions dans cette période. Mais celle-ci s'étend sur plusieurs siècles.