samedi 26 janvier 2013

Faut-il désirer être "en communion" avec Benoît XVI ?

Faut-il désirer être "en communion" avec Benoît XVI ?

par InDominoSperavi


Ce prêtre jésuite danseur hindou est en communion avec Benoît XVI quand il exécute sa danse sacrilège dans une église. 


Ce prêtre déguisé en clown, célébrant une Messe sacrilège est en communion avec Benoît XVI.


Ce prêtre célébrant une messe pour les franc-maçons est en communion avec Benoît XVI.

Ces trois prêtres sont en communion avec Benoît XVI.



Cet évêque traditionnel qui se contente de célébrer la même Messe que le saint curé d'Ars N'EST PAS en communion avec Benoît XVI, MAIS (folie !) souhaiterait bien y être, alors que ce pape sacrilège (cf. Assise, par exemple) et hérétique (cf. L'étrange théologie de Benoît XVI de Mgr Tissier de Mallerais) ne se convertit pas. Au contraire, il nomme un hérétique, Mgr Müller, à la tête de la Congrégation pour la doctrine de la Foi.

Si un jour Mgr Fellay était considéré comme étant en communion avec Benoît XVI, il serait par le fait même automatiquement en communion avec le prêtre hindou sacrilège, le prêtre-clown sacrilège, le prêtre franc-maçon-phile sacrilège...

Ce faisant, il ne serait plus en communion avec Notre-Seigneur Jésus-Christ. 

S'il signe un jour un accord avec le Saint-Piège (comme dirait Hugo, du forum Un évêque s'est levé), nous ne le suivrons pas sur son chemin de perdition, il se perdra tout seul et sans nous. 

Mais, objectera-t-on, on peut être en communion avec le pape tout en rejetant avec horreur ces actes sacrilèges... NON ! Car dans la mesure où  ces personnes ne sont pas sévèrement punies par le pape, elles reçoivent l'approbation tacite de celui-ci et donc sont considérées comme étant en communion avec lui et comme faisant partie de la communion des saints ! Nous ne pouvons, par notre réconciliation avec un tel pape, accréditer cette sinistre comédie et être acceptés comme une sensibilité parmi d'autres, au milieu de ces horreurs.

Dans la communion des saints, on ne peut pas décider : je suis en communion avec celui-ci, mais pas avec celui-là. Donc être reconnu officiellement par ce pape qui serre la main des sorciers vaudous et qui accrédite ces prêtres sacrilèges, c'est accepter de cohabiter pacifiquement avec Satan.

NB : Evidemment, on ne peut pas faire partie de la communion des saints tout en faisant ou en accréditant ces actes sacrilèges. Et c'est très bon signe que nous ne soyons pas en communion avec ceux qui offensent gravement Notre-Seigneur !