vendredi 18 janvier 2013

Deux interventions du Vatican à propos de la FSSPX

Deux interventions du Vatican à propos de la FSSPX
cardinal Antonio Cañizares


Article légèrement modifié le 19.01.3013, au sujet de Mgr Di Noia, suite à la version des faits par le Figaro.
1. Le 15 janvier 2013, le cardinal Antonio Cañizares, préfet de la congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements a dit lors d'une interview : "Mgr Fellay, qui dirige la Fraternité St Pie X est venu une fois me voir ainsi que d'autres et il a dit qu'il revenait d'une abbaye [ndlr : novus ordo] près de Florence et que si Mgr Lefebvre avait vu la célébration de la Messe telle qu'elle se passait là-bas, il n'aurait pas pris les mesures qu'il a prises. Le Missel qui est utilisé là-bas est le Missel de Paul VI dans sa réalité la plus stricte."
La théorie du cardinal est donc que la célébration stricte de la messe de Paul VI aurait empéché les divisions et que ce sont les excès de Vatican II qui ont fait prendre ces mesures à Mgr Lefebvre. Mais le plus grave, c'est qu'il appuie cette affirmation sur les dires de Mgr Fellay. Nous attendons donc une mise au point de Mgr Fellay pour savoir s'il a vraiment dit cela au cardinal ou bien si c'est un mensonge du cardinal. Si Mgr Fellay a dit cela, il faudra en tirer les très graves conclusions qui s'imposent. S'il n'a pas dit cela, qu'il se hâte de rectifier au plus vite et qu'il précise quelles ont été ses paroles. On pourra lire ci-joint le texte espagnol de l'interview et écouter la vidéo en anglais.
2. La lettre de Mgr Di Noia aux prêtres de la Fraternité :
Mgr Di Noia
D'autre part, Mgr Di Noia a écrit une lettre à chaque prêtre de la Fraternité St Pie X, aux dires de SPO. Où a-t-il pris le fichier de la Fraternité ? Comment connaît-il le nom de chaque prêtre et son adresse mise à jour ? Il serait intéressant que Mgr Fellay réponde à cette interrogation. Quelqu'un de la Fraternité a-t-il remis à Rome ce fichier ? Ou bien sont-ce les services de renseignement du Vatican qui sont performants ? [Ajout à cet article le 19.01.2013 : Le FIGARO affirme quelque chose de différent de Riposte catholique : c'est Mgr Fellay qui aurait fait distribuer la proposition à tous les prêtres. La Fraternité serait en train d'étudier cette proposition. Selon nous, d'après ce que nous en savons, il n'y a rien à étudier dans cette proposition qui est évidemment mauvaise. Il faut la rejeter avec énergie. cf. la suite de cet article qui examine les conditions.]
  
Voici la première proposition de Mgr Di Noia, rapportée par SPO :
"D’une part, la FSSPX retrouverait le charisme positif de ses premières années à Fribourg et Écône (elle chercherait à réformer ce qui doit l’être, d’abord par la formation de prêtres traditionnels et en les missionnant pour un magistère conforme à leur formation)."
Cela signifie-t-il que Mgr Di Noia souhaiterait que l'on puisse ici et là détacher dans les paroisses des prêtres de la Fraternité St Pie X afin qu'ils soient le "levain dans la pâte"? Il le semble bien car Mgr Lefebvre avait cette intention la première année de fondation d'Ecône. Mgr Tissier de Mallerais le rapporte dans sa biographie. Mais il rapporte aussi que Mgr Lefebvre a rapidement vu son erreur et a vite changé d'avis en voulant faire des prieurés à part.
Nous n'hésitons pas à dire que si Mgr Fellay ou certains prêtres acceptaient une proposition si énorme, ce serait l'apostasie rapide et assurée de tous les prêtres qui seraient ainsi détachés dans la paroisse moderniste. Cette proposition est très dangereuse. Nous espérons qu'aucun prêtre ne tombera dans le piège du rusé Mgr Di Noia sur lequel l'abbé Schmidberger fondait tant d'espoirs.
Comme d'habitude, on retrouve chez Mgr Di Noia le couplet de culpabilisation surnaturalo-spiritualo charitable : Soyons humbles, examinons-nous  sur le point de la charité etc. Comme ils sont saints et surnaturels au Vatican ! Nous n'hésitons pas à reprendre les paroles de Jésus vis-à-vis des pharisiens : ce ne sont que des sépulcres blanchis !
Autre proposition :
Mais d’autre part, la FSSPX estimant toujours que certains passages de l’enseignement de Vatican II ne peuvent être conciliés avec le magistère antérieur, elle pourrait les discuter, sous réserve :
D'éviter de recourir par principe aux médias de masse ;
De ne pas s’ériger en magistère parallèle ;
De présenter toujours les objections de manière positive et constructive ;
De fonder toutes ses analyses sur des bases théologiques profondes et larges.
Notre commentaire sur ces conditions :
1) éviter de recourir aux médias de masse : Il est inacceptable de demander à la vérité de se faire discrète. Elle doit être criée sur les toits. Il faut donc recourir tant que nous pouvons aux médias de masse. Cette demande s'oppose à l'apostolicité de l'Eglise et montre bien que Mgr Di Noia veut intégrer la Fraternité dans l'Eglise non pour aider à convertir les modernistes, mais au contraire pour nous museler.
2) Ne pas s'ériger en un magistère parallèle :
N'inversons pas les problèmes s'il vous plaît, Monseigneur Di Noia : ce n'est pas la Fraternité qui s'érige en système parallèle mais c'est Mgr Benelli qui a dit le premier que vous étiez devenu l'Eglise conciliaire. S'il y a un magistère parallèle, c'est bien celui de Vatican II et des papes qui ont suivi. Rappeler la vérité bimillénaire de l'Eglise contre votre doctrine maçonnique n'est pas s'ériger en magistère parallèle. C'est à vous de changer, ce n'est pas à nous.
Si Mgr Fellay acceptait les termes ambigus de cette deuxième condition, ce serait la source d'innombrables culpabilisations et remises en cause. Dès que la Fraternité ouvrirait la bouche, on lui dirait : Quoi ? Orgueilleux ! vous osez contredire notre Saint Père le Pape ? Vous vous érigez en magistère parallèle. Repentez-vous !
3. De présenter toujours les objections de manière positive et constructive :
Question : Jésus était-il constructif quand il a traité les pharisiens de "sépulcres blanchis". St Jean Baptiste était-il constructif quand il les a traités de "race de vipère" ? L'erreur doit être fustigée. "Que votre oui soit oui, que votre non soit non ! Tout le reste vient du démon". Mgr Di Noia, vos conditions viennent du démon. 
Il n'y a pas à être "positif" et "constructif" quand le pape profère une hérésie ou fait une cérémonie sacrilège. Il faut au contraire le reprendre clairement, fortement et sur les médias, pour réparer autant que possible le scandale qu'il cause auprès des âmes.
4. De fonder toutes ses analyses sur des bases théologiques profondes et larges.
Quel toupet de dire cela, quand on accrédite les hérésies de Vatican II et du pape Benoît XVI ! Si quelqu'un a besoin de réviser ses bases théologiques, c'est bien vous, Monseigneur ! Lisez et apprenez les leçons de L'étrange théologie de Benoît XVI de Mgr Tissier de Mallerais, condamnez vos "théologiens" hérétiques et franc-maçons de Vatican II, puis revenez ensuite réclamer des "bases théologiques profondes et larges" à la Fraternité !
Conclusion : Mgr Di Noia est un être dangereux, bien plus dangereux que l'hérétique bien visible  qu'est Mgr Müller. Il est à ranger dans la famille des rusés renards, aux côtés de Benoît XVI. Et qu'on ne vienne pas nous accuser de manque de respect en les nommant tous les deux ainsi. Nous devons leur arracher le masque faussement traditionnel, modéré, doux et plein d'onction dont ils s'affublent. Rappelons que Mgr Lefebvre nommait Benoît XVI (alors cardinal Ratzinger) un "serpent". L'abbé Rioult nous a rappelé également que les pères de l'Eglise n'étaient pas tendres avec les ennemis de l'Eglise.
Prions pour que tous résistent au piège et qu'aucun ne se fasse prendre. Cela n'est pas une vue pessimiste de notre esprit car régulièrement des prêtres de la Fraternité se rallient. Evidemment, cela n'est pas connu de la plupart des traditionalistes. Lecteur, s'il te plaît, récite une prière pour les prêtres la Fraternité ou au moins une oraison jaculatoire. Au delà de Mgr Di Noia, "ce n'est pas contre des adversaires de chair et de sang que nous avons à combattre, mais contre des puissances, contre des puissances qui régissent ce monde en l'enfermant dans les ténèbres, contre les esprits du mal qui habitent les espaces célestes." A ces esprits du mal, opposons la surnature !
O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous, spécialement pour chaque prêtre de la Fraternité.

Cette lettre est une invitation pour que Mgr Fellay prenne clairement position pour ou contre.  S'il a vraiment fait distribuer la lettre à tous les prêtres, c'est qu'il va bientôt se prononcer.
Cette lettre peut être une façon de faciliter la voie à Mgr Fellay pour accepter un accord : Regardez, pourra-t-il dire, je n'ai pas le choix. Je suis "forcé" par Rome à faire cet accord, sinon ce sera la division dans la Fraternité... Regardez, ils autorisent de nouveau qu'on critique Vatican II. C'est un beau retournement ! C'est inespéré ! C'est miraculeux, c'est l'effet de la croisade du Rosaire ! Regardez, ils reviennent à l'intention première de Mgr Lefebvre en fondant Ecône. Après tout, pourquoi pas ?
Ce retournement n'est pas du tout miraculeux, c'est uniquement une tactique de Rome que nous attendions depuis le 13 juin dernier. C'était prévu d'avance.