vendredi 21 décembre 2012

M. l'abbé Cardozo : photographies, précisions sur les faits de Chihuahua, sa lettre aux prêtres silencieux

M. l'abbé Cardozo :  photographies, 
précisions sur les faits de Chihuahua, 
sa lettre aux prêtres silencieux.

M.l'abbé Cardozo : Messe à Vitoria


L'abbé Cardozo nous a envoyé à notre demande des photographies de son apostolat. Il nous écrit : la resistencia sigue creciendo en Brasil y Mexico  c'est-à-dire :"la résistance se développe au Brésil et au Mexique". C'est une excellente nouvelle !

Couronnement de la sainte vierge


Messe à Vitoria



Vitoria


Précisions sur les faits de Chihuahua :

Rappelons brièvement les faits : suite à l'assistance des fidèles de cette commune à des messes du père Cardozo,  prêtre de la FSSPX exclu par Menzingen suite à ses protestations énergiques et publiques contre un accord, les fidèles furent interdits d'absolution sacramentelle et de communion par le prêtre de la Fraternité St Pie X de leur chapelle, à moins qu'ils ne demandent pardon et se confessent d'avoir soutenu ce bon prêtre.

A propos des faits de Chihuahua, l'abbé Cardozo envoie les précisions suivantes (le texte portugais  est consultable à la fin de l'article, car nous faisons une traduction un peu rapide, faute de temps, à partir de google traduction)

L'abbé Cardozo : Permettez-moi de clarifier certaines imprécisions des médias.
1.  Le Père Ernesto Cardozo n'a pas dit une, mais six messes, du dimanche 17 au vendredi 22 Juin.

2. Dans la ville de Chihuahua, le centre de culte est la chapelle St José et appartient au prieuré du Nord basé à Gomez Palacio, Durango.


3. Ce n'était pas un avertissement, c'était une menace d'expulsion qu'il y a eu à l'encontre de ceux qui assisteraient  (ndlr : ou "ont assisté" ?) à la messe avec le père Cardozo, ou bien qui iraient le voir, s'entretiendraient ou communiqueraient avec lui.



4. Les gens qui ont reçu des sacrements  (même les malades à la maison), ceux qui ont invité le prêtre à manger et ceux qui se sont réunis sont une centaine. Il y a une centaine de personnes au cours de la semaine qui ont participé à cela, en  comprenant dans ce nombre les hommes, les femmes et les enfants. Une centaine d'âmes.



5. Parmi la centaine de personnes on peut compter sur les doigts de la main ceux qui ont assisté à la messe par «curiosité», pour transporter des informations. Le reste s'est déplacé par piété, la dévotion à la Messe et la nécessité de connaître la réalité des évènements [à propos des?] relations de la FSSPX avec Rome, parce que les prêtres en charge de l'affaire ne parlaient pas.



6. Des sanctions ont été reçues par téléphone et dans le confessionnal, sans témoins ni  preuves de procédure, comme il le faudrait normalement pour des peines canoniques.

7. Les participants représentent les grandes familles convaincues de la sainte Tradition de l'Eglise et de la Rome éternelle, disciples de S. E. Mgr Lefebvre, en désaccord avec les négociations et l'adhésion à Vatican II.

Qui pourrait fournir des données plus précises que les fidèles expulsés ? Ivonne Rosa Baeza a ouvert la porte à un prêtre courageux qui refuse de voir la mort de l'oeuvre de Mgr Lefebvre et de la tradition ecclésiale. A l'époque de la persécution les messes "peuvent être célébrées n'importe où", et dans ce cas, c'était dans une maison, pas dans la magnifique chapelle reconstruite [par le (?)] même Père Cardozo.

Pour la gloire de notre Seigneur Jésus-Christ et de sa Très sainte Mère. 

Texte portugais original à la fin de cet article, après la lettre du père.




Lettre aux prêtres silencieux.

Dans cette lettre, M. l'abbé Cardozo emploie deux termes énergiques que nous souhaitons expliquer : Il dit que la Fraternité Saint Pie X actuelle est devenue une secteEn langage ecclésiastique, "secte" n’a pas la même acception qu’en français moderne. Il faut comprendre ce mot dans son sens étymologique, celui de groupe séparé, coupé. On parlera par exemple de sectes protestantes. Mgr Fellay gouverne de façon très indépendante. C’est ainsi qu’il prévoyait de signer un accord le 13 juin 2012 avec Rome sans même consulter le Chapitre général de la FSSPX, contrairement à son engagement pris en 2006 et sans respecter l’avis contraire des communautés religieuses amies. Cet esprit d’indépendance est qualifié de "sectaire" au sens étymologique. Nous reviendrons sur cette dérive de la FSSPX dans un article à paraître prochainement. On peut dire également que la Fraternité devient plus sectaire dans le sens où elle se rapproche dangereusement de la secte moderniste et conciliaire.

L'abbé Cardozo demande également aux prêtres silencieux s'ils sont lâches. Nous pensons pour notre part qu'ils ne le sont pas, pour la plupart du moins, mais qu'ils ont voulu obéir à des directives. N'oublions pas que Mgr Williamson lui même, dans son commentaire eleison n°276 a dit que les bons prêtres pourraient rester terrés pour le moment... Cependant il semble avoir changé d'avis puisqu'il encourage à présent les fidèles à fonder des chapelles, aux dires des rapports sur la conférence de Toronto (nous n'avons pas encore eu le temps d'écouter cette conférence. Nous y reviendrons.) Il est évident qu'on ne peut fonder des chapelles sans prêtres pour les desservir et donc pour ouvrir des chapelles en France, nous avons besoin que les bons prêtres se dévoilent.

Il y a aussi une parole de Mgr Tissier de Mallerais, prononcée le 16 août 2012 que nous avions remarquée, dans les buts de la guerre de l'abbé Chazal. Voici les paroles qu'il a adressées  à notre abbé : "Par conséquent faites confiance en ce que font les généraux, acceptez votre nomination en France et tenez-vous tranquille pendant au moins trois mois."

Nous avons pensé à ce moment-là : Mgr Tissier et les autorités de la résistance auraient-elles un plan ? Veulent-ils que les bons prêtres soient silencieux pendant trois mois, le temps de faire certains préparatifs ? Aurons-nous un coup de théâtre et une entrée en fanfare dans la résistance du gros des troupes, dans trois mois ? 

Pour notre part, nous avons toujours soutenu sans hésitation le point de vue de l'abbé Chazal qui consiste à dire qu'il faut tout de suite dénoncer le mal. Mais nous attendions de voir si les "grosses huiles " avaient un plan qui serait plus apparent trois mois plus tard... C'était le 16 août que Mgr Tissier  a dit cela. Cela fait donc plus de 4 mois à présent. Nous en concluons que même selon les conseils de Mgr Tissier, les bons prêtres peuvent donc parler à présent, puisque les trois mois sont largement écoulés. Nous en concluons aussi qu'il n'y a malheureusement probablement aucun plan des "grosses huiles". Donc ce qui était une bonne raison de se taire pour certains, il y a quelques semaines, ne l'est plus à présent. 

Nous publions cette lettre comme un véritable signal d'alarme... Plus les bons prêtres attendent, plus ce sera difficile de faire le pas. Rappelons que Mgr Williamson parle de constituer des poches de résistance. Sans prêtres pour distribuer les sacrements, cela va être difficile. 


Lettre de l'abbé Cardozo

"L'erreur à laquelle on ne résiste pas, a été adoptée ;
La vérité qui n'est pas défendue, est opprimée "

 Pape saint Félix III



Chers confrères,

Dans vos  lettres, vous me dites que vous attendez qu’il se passe quelque chose de grave pour agir... Qu'attendez-vous de grave ? ... Qu’on vous fasse dire la nouvelle messe avec une femme acolyte qui distribue la communion dans la main, comme certains Pères de Campos le font
déjà ? Une fois que nous acceptons une erreur, quelle sera la norme pour ne pas commettre la prochaine erreur ? Quelle est la limite ? Nous avons vu tomber des prêtres « durs » qui en un jour sont devenus des modernistes absolus, et se sont dépensés en écrits contre l'orthodoxie catholique... Qu’est-ce qui vous assure qu’il y aura un retour aux bons principes de la Tradition catholique que nous avons reçus de notre fondateur Mgr Lefebvre ? Est-ce que la lettre de Mgr Fellay aux trois évêques, l'expulsion de Mgr Williamson, le mensonge et l'ambiguïté permanente de vos supérieurs n'étaient pas suffisamment graves ?

Je crois que beaucoup se trompent et trompent les âmes qui leur sont confiées par Dieu, en affirmant que la Fraternité reste la même, que l'accord n'a pas été signé, etc. Comment peut-elle être la même à partir du moment où le supérieur Mgr Fellay a répondu aux trois évêques en mai de cette année en minimisant les erreurs de Vatican II, en louant Benoît XVI comme si c’était un instrument fidèle du Christ, en insistant sur le fait que nous devons entrer [ndlr : dar el paso en espagnol] dans l'Église officielle"? ... Si nous sommes dans l'Église du Christ. Pourquoi "entrer"[dar el paso] dans une église conciliaire à laquelle, en principe, nous n’avons jamais voulu appartenir ? Ou avez-vous pensé aussi que nous étions en dehors de l'Église ?... Il n’y a que cela qui puisse expliquer votre attitude!... L'un de vous m’a  dit que nous devions appliquer la règle de saint Ignace, « ne rien changer au temps de la tribulation »… exactement ! Pourquoi changer de Fraternité ? [ndlr : L'abbé veut dire que la Fraternité de Mgr Fellay n’est pas la même que la Fraternité de Mgr Lefebvre et donc que les prêtres ne doivent pas changer de Fraternité] Nous devons rester catholiques !... Nous sommes les membres de la Fraternité fondée par Mgr Lefebvre, laquelle n'a rien à voir avec la secte qui occupe nos prieurés, nos écoles, nos chapelles et nos séminaires. N’est-il pas suffisamment clair que les principes de cette secte n'ont rien à voir avec la Fraternité Saint- Pie X et son combat contre le modernisme ? Comment pouvez-vous critiquer Vatican II maintenant, quand votre chef dit que ce « n'est pas une super-hérésie » ? Comment allez-vous pouvoir dire quelque chose contre la béatification, par exemple, de Paul VI, lorsque votre chef dit que Benoît XVI est une personne « intègre » ?... Où voyez-vous les quatre notes de l'Eglise du Christ dans Église conciliaire vers laquelle vos chefs sont déterminés à vous entraîner ?

Votre silence est déjà scandaleux. Des prêtres en dehors de la Fraternité ont réagi, les fidèles qui réclament qu’on dise la vérité élèvent leur voix et la seule réponse, c’est le silence ou la plainte entre quatre murs... N’est-ce pas de la lâcheté ?... N'est-ce pas de la complicité ? De l’omission?... Votre silence ne protège-t-il pas les erreurs modernistes de vos dirigeants ?... Et votre serment anti-moderniste, qu’est-il devenu ?... Ou est-ce qu'il n'y a pas de mort, de jugement, ni d’enfer pour vous ?

Ces jours-ci, j'ai lu ce qui suit :
Quels sont ceux qui suivent le chemin de l'enfer ?
Ce sont principalement des hommes, qui abusant de leur autorité dans un domaine quelconque, font glisser leurs subordonnés vers le mal, que ce soit par la violence, ou par la séduction. Ils seront jugés très sévèrement. Satans véritables de la terre, c’est à eux que s’adressent les terribles paroles de l'Écriture: «Oh, Lucifer, comment êtes-vous tombé du haut du ciel »
Mgr de Ségur, l'enfer, chap. III.

A cause du silence, nous sommes dans cette situation Je prie  Dieu pour que vous quittiez votre silence et  que vous vous parliez contre tant de désordre et d’apostasie. La fausse prudence cache la lâcheté et manque de foi, le silence ne profite qu'à l'ennemi.

P. E.J.J. Cardozo

N. Fribourg -Brésil- Décembre 2012

Annexe : Texte portugais sur les évènements de Chihuahua :

Deixe-me esclarecer algumas imprecisões na mídia, recebidas por este fórum.

1. Padre Ernesto Cardozo realizou não um, mas seis Missas, domingo 17 a sexta-feira 22 de Junho.

2. Na cidade de Chihuahua centro de culto, Capela de S. José e pertence ao Priorado do Norte com sede em Gomez Palacio, Durango.

3. Não era um aviso, mas uma ameaça de expulsão para quem assistir à missa com o Padre Cardozo, para ver, ser entrevistado ou comunicado com ele.

4. As pessoas que compareceram, receberam sacramentos (mesmo doente em casa), o padre convidou para comer, reuniu-se eleva-se a uma centena, sim uma centena de pessoas durante a semana, incluindo homens, mulheres e crianças. Centenas de almas.

5. Entre a centena pode ser contado nos dedos de alguns assistidos por "curiosidade" para transportar informações. O resto movido por piedade, devoção à Santa Missa e da necessidade de conhecer a realidade dos acontecimentos, devido à relação da FSSPX com Roma, como os sacerdotes encarregados do caso, não falar.

6. Sanções foram recebidas por telefone e no confessionário, sem testemunhas ou provas do processo, como corresponderia a sanções canônicas.

7. Os participantes representam as famílias grandes convencidos da Tradição da Igreja Santo e da Roma Eterna, discípulos de S. E. Monsenhor Lefebvre, em desacordo com as negociações ea adesão ao Vaticano II.

Quem pode fornecer dados mais precisos é que os fiéis expulsos, Ivonne Rosa Baeza, para abrir a porta a um sacerdote corajoso que se recusa a ver a morte de Monsenhor Lefebvre trabalho ea tradição da Igreja. Em tempos de perseguição as massas "pode ser realizada em qualquer lugar", e neste caso foi em uma casa, não na bela capela reconstruído o mesmo Pai Cardozo.

Para a glória de nosso Senhor Jesus Cristo e Sua Mãe Maravilhosa