lundi 17 décembre 2012

Bulletin de la Sainte Croix DÉCEMBRE 2012 – Nº 48



Bulletin de la Sainte Croix
DÉCEMBRE 2012 – Nº 48


Chers amis et bienfaiteurs,

          Des événements de la plus grande importance ont secoué et continuent à secouer le monde de la Tradition. Après l’annonce d’un possible accord avec Rome c’est surtout l’expulsion de Mgr Williamson et de quelques prêtres qui ont révélé la gravité de cette crise interne.
          Notre monastère a été et est intimement lié à ces évènements puisque nous avons reçu dans nos murs non seulement M. l’abbé Ernesto Cardozo, mais aussi Mgr Williamson, qui est venu au Brésil pour nous confirmer dans la foi par le sacrement de confirmation et par sa prédication antilibérale et antimoderniste, nous expliquant, avec clarté et profondeur, la nature et les causes de la crise actuelle. Il nous a exhortés à réciter le rosaire tous les jours, chose que beaucoup ont commencé à faire après son passage au Brésil. Seule la Médiatrice de toutes grâces a reçu de son propre Fils le pouvoir d’écraser la tête du serpent infernal, nous ouvrant ainsi la voie royale de la Sainte Croix qui nous conduit à la béatitude éternelle que notre Rédempteur nous a obtenu par son très Précieux Sang.
          Ces confirmations ont été critiquées avec véhémence et qualifiées d’illicites. Et pourquoi seraient-elles illicites ? Parce que, diront certains, elles n’ont pas été réalisées avec le consentement de Mgr Fellay. Nous, nous pensons que, au contraire, ces confirmations ont été licites et bénéfiques pour la raison suivante : Il est connu de tous que la prédication de Mgr Williamson déplaît à la Rome néo-moderniste. Or, dans le combat d’aujourd’hui cette voix, comme celle de Mgr Lefebvre il y a 40 ans en arrière, est d’une importance capitale car c’est une des uniques voix épiscopales du monde catholique à dénoncer l’erreur et à prêcher la vérité. Si Mgr Williamson se taisait à l’heure actuelle, il trahirait sa mission épiscopale. Parler, c’est utiliser sa grâce épiscopale, reçue pour protéger et avertir les fidèles quant au danger d’un accord mortel pour la Tradition ou ce qui revient presque au même, le danger d’un esprit d’accords sans accords proprement dits. Ayant cela présent à l’esprit, nous pensons que Mgr Williamson a bien fait de s’exposer à des sanctions pour le bien des fidèles. C’est le devoir d’un pasteur. Le bon pasteur doit offrir sa tranquillité et sa vie quand les circonstances le demandent. Pour cette raison nous sommes unis à Mgr Williamson en ce moment où il est, une fois de plus, déshonoré, considéré comme rebelle, désobéissant et autres épithètes.
          Que le Bon Dieu donne à Mgr Williamson et à tous ceux qui défendent la foi catholique, la force de persévérer jusqu’au bout pour la défense des droits du Christ Roi, et non pas, au contraire, dans les supposés droits de l’homme moderne que Vatican II voulut consacrer d’une façon sacrilège, causant ainsi le plus grand désastre de l'histoire de l'Église depuis sa fondation.

Dom Prieur
28 octobre 2012
Fête du Christ-Roi

Doctrine
Le sacrement de la confirmation

Qu’est-ce que le sacrement de Confirmation ?
La Confirmation est un sacrement qui nous donne le Saint-Esprit, imprime dans notre âme le caractère de soldats du Christ et nous rend «parfaits chrétiens».

Comment le sacrement de Confirmation nous rend-t-il «parfaits chrétiens» ?
La Confirmation nous rend «parfaits chrétiens» parce qu’elle nous confirme dans la foi et perfectionne les autres vertus et les dons que nous avons reçus dans le saint Baptême et c’est de là que lui vient son nom de «confirmation».

Quels sont les dons du Saint-Esprit, qu’on reçoit dans la Confirmation ?
Les dons du Saint-Esprit qu’on reçoit dans la Confirmation sont les sept suivants : Sagesse, Intelligence, Conseil, Force, Science, Piété et Crainte de Dieu.

Quelle est la matière de ce sacrement ?
La matière de ce sacrement, outre l’imposition des mains de l’évêque, est l’onction faite sur le front du baptisé avec le saint chrême : c’est pour cela qu’on l’appelle aussi Onction.

Qu’est-ce que le saint chrême ?
Le saint chrême est de l’huile d’olive mêlée avec du baume, et consacrée par l’évêque le Jeudi-Saint.

Que signifient l’huile et le baume dans ce sacrement ?
Dans ce sacrement, l’huile, qui s’étend et fortifie, signifie l’abondance de la grâce qui se répand dans l’âme du chrétien pour le confirmer dans la foi; et le baume, qui est odorant et préserve de la corruption, signifie que le chrétien, fortifié par cette grâce, est capable de répandre la bonne odeur des vertus chrétiennes et de se préserver de la corruption des vices.

Quelle est la forme du sacrement de Confirmation ?
La forme du sacrement de Confirmation est celle-ci: «Je te signe du signe de la Croix et te confirme avec le Chrême du salut, au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il».

Quel est le ministre du sacrement de Confirmation ?
Le ministre ordinaire du sacrement de Confirmation est l’évêque seul.

Qui est le ministre extraordinaire du sacrement de la Confirmation ?
Le prêtre.

Dans tous les endroits où Mgr Williamson confirmait, il confirmait aussi des personnes qui avaient déjà été confirmées dans le nouveau rite. Pourquoi ? Parce que dans le nouveau rite ont été introduites des modifications aussi bien dans la matière (qui n’est plus obligatoirement l’huile d’olive) que dans la forme.


Chronique

12 mai
Mariage à Arraial Novo de Gabriela et Geraldo, célébré par le Père Antoine-Marie.

13 mai
Vœux perpétuels des sœurs Maria Beatriz et Maria Inês, et vœux annuel de la sœur Maria Goretti de l'Institut N.D. du Rosaire, à Anápolis. Dom Prieur fait partie de la cérémonie et retourne au monastère en suite.

15 mai
Le Père Antoine-Marie part en voyage au séminaire de la Reja.

17 mai
M. l’abbé Ernesto Cardozo chante la messe de l'Ascension.
abbé Cardozo

21 mai
Arrivée du R. P. Fernando Conceição Lopes qui vient voir les sœurs de son Institut qui s’occupe de notre collège.

26 mai
Pèlerinage de la vigile de Pentecôte, avec la participation de nos sœurs.

27 mai
Messe de Pentecôte suivi du catéchisme traitant de la situation actuelle de la Tradition. La lettre que Mgr Williamson, Mgr Tissier e Mgr de Galarreta ont écrite à Mgr Fellay et à ses conseillers est expliquée aux fidèles.

2 juin
Conférence à Campos sur la situation actuelle.

3 juin
Baptême d’adulte de Tiago Gadotti, 19 ans, après une préparation prise vraiment à sérieux de la part de ce nouveau membre de la Sainte Église.

6 juin
          Le Père Antoine-Marie et le Frère Placide vont à Arraial Novo pour la Fête-Dieu.

7 juin
          Belle procession de la Fête-Dieu dans le monastère avec l’aide de nos sœurs qui ont décoré avec beaucoup de zèle notre chapelle Saint Michel-Saint Antoine où fut célébrée la messe.

10 juin
          Le Père Antoine-Marie part pour Bellaigue.

15 juin
          Brève mission à Vitória, où les sœurs doivent se présenter pour un examen de l’université par correspondance.

4 juillet
          Madame Teresa, la « grand-mère », comme on appelle, reçoit l’extrême-onction à l’hôpital Saint Lucas. Sa santé finalement s’améliore et elle revient chez elle après quelques jours (il s’agit de la maman du R. P. Prieur).

25 août
          Arrivée de Mgr Williamson à Rio de Janeiro, d’où il part pour la ville de Salvador après un déjeuner chez des amis fidèles.

26 août
          Confirmations au monastère du R. P. Jahir, Notre Dame de la Foi et du Saint Rosaire (à Candeias, dans l’Etat de la Bahia). Un grand nombre de fidèles est présent. Mgr Williamson fait une conférence sur le libéralisme après les confirmations.

27 août
          Mgr Williamson s’entretient avec le R. P. Jahir et sa communauté.

28 août
          Mgr Williamson part pour Vitória, où les fidèles le reçoivent avec grande piété et beaucoup de joie.
          Les frères André, Augustin et Tarcisius vont aussi à Vitória pour la cérémonie des confirmations le jour suivant.

29 août
          Départ pour Campo Grande. Un retard de l’avion oblige Mgr Williamson à rester un jour de plus à Vitória et à annuler sa visite à Campo Grande ainsi que les confirmations.

30 août
          Départ pour Maringá, où les confirmations se réalisent le 31 août. Tout comme à Vitória et Candeias, Mgr Williamson fait une conférence pour les fidèles.

1er septembre
          Retour à Rio et départ pour Nova Friburgo, où Mgr Williamson administre le sacrement de la Confirmation à environ 50 personnes. Il dirige la parole aux fidèles et aux moines à plusieurs reprises pour l’édification et l’instruction de tous.

3 septembre
          Fête de Saint Pie X, que Mgr Williamson passe avec nous jusqu’à l’heure du déjeuner. A la messe il nous parle de la difficulté très particulière que Mgr Lefebvre a affrontée devant le devoir de désobéissance au chef suprême de l'Église pour conserver et protéger la Foi. La « machine » administrative de l'Église a été utilisée contre la Foi, par permission de Dieu pour châtier les hommes et pour la gloire de ceux qui demeurent fidèles, en commençant par Mgr Lefebvre, véritable luminaire dans les ténèbres actuelles qui se sont abattues sur la Sainte Église.

30 septembre
          Conseillé par Mgr Williamson, Dom Prieur complète la série de confirmations qui ne furent pas faites, visitant Campo Grande et administrant ce sacrement d’une façon extraordinaire comme le prévoit la Sainte Église en des cas semblables.

15 octobre
          Dom Prieur rend visite au P. Fernando Lopes et à son Institut d’Anápolis, où un pensionnat abrite environ 40 jeunes filles et où il y a une école d’environ 100 élèves.

6 novembre
          Dom Prieur va à Maringá et au retour passe à Rio de Janeiro, où il est reçu pour des amis fidèles.

12 novembre
          M. l’abbé Cardozo nous montre un documentaire de diapositives sur les Cristéros, comme il l’avait aussi fait pour nos sœurs et comme il a l’habitude de le faire avec d’autres thèmes comme Garcia Moreno, Thomas More, les miracles eucharistiques, etc.

13 novembre
          Dom Prieur, accompagné de Frère Placide, va à Arraial Novo pour y célébrer les funérailles d’une vieille dame -  Madame Lucy -, mère de 14 enfants, qui fut un exemple pour les jeunes couples d’Arraial Novo.

14 novembre
Nous recevons et lisons au réfectoire la belle et ferme déclaration du R.P. Jahir Britto pour la défense de Mgr Williamson.

25 novembre
Première Communion de cinq enfants de notre collège, préparés par nos sœurs.


Note du Cellérier

          Nous avons maintenant notre collège en fonctionnement. Quel travail ! Ce travail  héroïque est réalisé par les sœurs du R. P. Fernando Conceição Lopes. Que le Bon Dieu le bénisse toujours pour cette grande générosité d’avoir fondé cet Institut qui s’occupe de la formation des enfants.
          Cependant, si ce travail est exécuté par les sœurs, les dépenses sont assurées par le monastère. Pour cette raison ce pauvre administrateur qui vous écrit demande humblement votre aide, vous assurant des prières et de la gratitude des frères, des sœurs et des enfants.
          Une messe est dite tous les mois pour nos bienfaiteurs.

AIDEZ NOTRE COLLÈGE ET LES SŒURS DU TRÈS SAINT ROSAIRE



Virements bancaires :

FRANCE


Soc. C. Mant. do Mosteiro da S. Cruz
 BNP PARIBAS
 PARIS ARC DE TRIOMPHE

Code Banque  Code Agence     N° de compte    Clé RIB
30004              02933            00010061014         60

IBAN : FR76 3000 4029 3300 0100 6101 460

BIC : BNPAFRPPPCE

80 av. Marceau
75008 Paris – France



Chèques bancaires :

FRANCE

Association Des amis du Monastère de la Sainte Croix
 Maison CHOKO BERRIA
 41, rue de Navarre
 64240 HASPARREN - FRANCE
 C.C.P. 13 167 52 S Marseille



Virements bancaires : SUISSE

Soc. C. Mant. do Mosteiro da S. Cruz
Banque Cantonale du Valais
Case postale 222
CH - 1951 Sion
Compte : C 0869 . 27 . 23
C.C.P.: 19-81-6
SUISSE



Notre adresse pour toute correspondance:

Mosteiro da Santa Cruz
 Caixa postal 96582
 28610-974 Nova Friburgo – RJ
 BRESIL

Restauration de l’école : tout le monde participe