jeudi 11 octobre 2012

Salus animarum suprema lex

Salus animarum suprema lex
 
Nous avons trouvé cette belle citation sur le blog italien de résistance : Deo volente tradidi quod et accepi 
Cette citation a été trouvée par Deo volente sur sspx asia, mais nous recherchons encore la page exacte. Si l'un de nos lecteurs la trouve, nous lui serions reconnaissants nous communiquer les coordonnées de la page.
 
 
 
 
«Toutes les objections juridiques qui peuvent être faites, les sanctions et tout ce qui fait partie du droit positif ne concerne pas ce qui est de la loi divine. La loi de Dieu nous demande de croire : « Celui qui croit sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. » Voici la première des lois, qui est une loi divine. Les lois humaines ainsi que le droit canon, les sanctions encourues et ainsi de suite, sont certainement utiles. Nous sommes très disposés à nous soumettre à toutes ces lois, mais dans la mesure où elles appuient la loi principale pour laquelle elles sont faites.
Tout le droit canon est fait pour préserver et maintenir notre foi. Tout le droit positif de l'Église est fait pour soutenir et protéger le droit naturel et divin positif. Cependant, il y a une hiérarchie dans les lois. Par conséquent, si en raison de ce que l'on observe la loi divine, en raison de la loi de la foi, nous sommes attaqués par le droit positif de l'Église, une loi qui est toujours, en définitive, une loi ecclésiastique, celle-ci n’a aucune valeur . »

Mgr Lefebvre