vendredi 12 octobre 2012

Lettre de l'abbé Rene Trincado Cvjetkovic à l'abbé Chazal


Lettre de l'abbé René Trincado Cvjetkovic à l'abbé Chazal

Ce prêtre courageux parlera demain avec Mgr Fellay. Que tous ceux qui lisent cet article fassent une prière pour lui s'il vous plaît.






Cher abbé Chazal,

Je vous félicite pour votre courageuse défense de la Foi. S'il vous plaît félicitez de ma part l'abbé Pfeiffer et tous les prêtres qui résistent ouvertement aux Etats-Unis. Je suis l'abbé René Trincado Cvjetkovic, membre de la Fraternité St Pie X. J'ai 46 ans et je suis chilien. Je réside à Mendoza en Argentine. Je suis juriste et j'ai été auparavant officier dans l'armée.
Je suis opposé à l'accord avec Rome. Je m'oppose également à notre "nouveau style", ambigu et diplomate, parce que cette nouvelle attitude nous détruira même sans signer d'accord. Je pense que la seule façon de sortir de cette crise est que Mgr Fellay démissionne et qu'il soit remplacé par quelqu'un qui veut réellement entrer en guerre contre ce terrible modernisme. S'il est remplacé par quelqu'un qui cherche la paix (fausse et injuste) avec les hérétiques de Rome, nous serons détruits. Mais la difficulté est que la majeure partie du Chapitre est entre les mains de ceux qui suivent la "ligne molle".
Mon supérieur de district connaît ma position. Nous avons eu tous les deux des discussions passionnées. Il m'a interdit d'envoyer des e-mails pour défendre Mgr Williamson. J'ai répondu que l'ordre n'était pas approprié et que je défendrai Mgr Williamson par mails et par d'autres moyens. Il m'a menacé de sanctions. J'espère avoir répondu aux demandes.
Je vous informe que Mgr Fellay sera à Buenos Aires du 7 au 12 octobre. Il sera à Mendoza le 13 et à Santiago, au Chili le 14. Les prêtres de ces trois lieux sont contre un accord.
Je parlerai franchement avec Mgr Fellay. Je ne sais pas ce qui va se passer. Donc je vous contacte. Je voudrais savoir ce que vous en pensez.
S'il vous plaît, pardonnez mon mauvais anglais.
In Christo,
PRTC