vendredi 31 octobre 2014

Mgr Williamson et Dawn Marie : commentaire sur les commentaires eleison n°379 et 380


Avec l'Immaculée n'approuve pas les deux derniers commentaires eleison n°379 et 380, nommés Inside story I et Inside story II [Histoire interne I (cf. texte en note 1) et II (cf. note 2).] 

Une louange du mauvais texte du Motu Proprio :
Voici ce que Mgr Williamson écrit, dans ce commentaire : Aussi, avec l’appui de Notre Dame, la première Croisade fut-elle un succès inattendu, et dans le nombre de rosaires priés par les fidèles, et dans le désir longuement entretenu par Monseigneur Fellay et réalisé enfin par le Pape Benoît XVI avec la déclaration dans son Motu Proprio de juillet 2007, que la Messe Tridentine n’avait jamais été abrogée.
Commentaire :
Il est vrai que le texte du Motu proprio dit que la Messe Tridentine n'a jamais été abrogée. Mais ce texte est comme le concile Vatican II : il dit de bonnes choses et de très mauvaises choses. Or, en matière de doctrine, quand il y a dans un document une seule chose qui n'est pas conforme à la vérité, il faut condamner ce document. Il est donc extrêmement dangereux dprésenter comme bon le texte du Motu proprio. C'est ce que fait Mgr Williamson, en disant que la croisade fut un succès parce qu'elle aboutit à ce texte. Cette affirmation de Mgr Williamson est dangereuse pour les âmes.

De nombreux fidèles anglophones du forum de Résistance cathinfo sont très déçus et désolés et se demandent tout haut ce que veut Mgr Williamson... Ils se demandent pourquoi Mgr Williamson a décidé de remettre maintenant à l'ordre du jour cette vieille histoire peu crédible de voyante et pourquoi il loue le Motu proprio. L'un des intervenants du forum affirme qu'il a décidé de parler de ces apparitions suite à la demande de deux prêtres. 

Raison pour laquelle le Motu proprio est un mauvais texte :
Le Motu proprio de 2007 est mauvais parce qu'il nomme la messe de Saint Pie V "rite extraordinaire" et qu'il institutionnalise définitivement comme "rite ordinaire" de l'Eglise la messe moderniste et protestantisée de Paul VI. Le Motu proprio est donc un attrape-nigaud ambigu qui ne peut certainement pas être cautionné par la Sainte Vierge. Ce texte est pervers, puisqu'il valide la nouvelle messe comme étant le rite habituel de l'Eglise. Il ne peut donc être présenté comme une preuve de la "bénédiction" de la "Sainte Vierge"... Mgr Williamson a tort de présenter ce texte comme bon.

Dans ce commentaire eleison, il y a aussi un autre problème : la présentation d'une "apparition" sujette à caution comme étant probablement véridique et digne d'intérêt.


Une "apparition" présentée avec des erreurs graves jamais éclaircies :

Il y a deux erreurs grossières, l'une sur la date et l'autre sur le nom du pape, qui n'ont jamais été éclaircies, dans l'article de David Drew (3), article officiel présentant l'apparition pour la première fois sur internet, sur les indications de la voyante elle-même. David Drew a parlé personnellement avec la voyante, pour faire son article. Il l'a écrit d'après les indications de la voyante. L'article avait pourtant été relu très attentivement, avant sa publication... La voyante, curieusement, n'a pas vu les deux erreurs à la relecture de l'article. Or, les voyants d'apparitions authentiques se rappellent exactement les faits et les dates... L'article dit : On April 24, 2004, Good Shepherd Sunday, the Blessed and Ever Virgin Mary, Mother of God, appeared to this layman and gave a message to be delivered to Bishop Bernard Fellay, the Superior General of the SSPX. She asked Bishop Fellay to lead the faithful in a Rosary Crusade for the intention of obtaining the grace for Pope Benedict XVI to Consecrate Russia, in union with the bishops of the world, to Her Immaculate Heart."
Traduction :
Le 24 avril 2004, Dimanche du Bon Pasteur, la Bienheureuse Marie toujours Vierge apparut à cette laïque et donna un message à l'intention de Mgr Fellay, supérieur général de la Fraternité Saint Pie X. Elle demanda à Mgr Fellay de lancer chez les fidèles une croisade du Rosaire à l'intention d'obtenir la grâce que le pape Benoît XVI consacre la Russie, en union avec les évêques du monde entier, à son Cœur Immaculé".

Les erreurs sont les suivantes : 

- Au calendrier traditionnel, le Dimanche du Bon Pasteur 2004, date où "la Sainte Vierge" serait apparue, n'est pas le 24 mais le 25 avril 2004... 

- Mais le plus grave, c'est que le pape de l'époque n'était pas Benoît XVI, mais Jean-Paul II. Et la voyante a donné ces fausses indications et n'a rien vu à la relecture de l'article... 


Confusion de calendriers ? 

Voici une remarque très intéressante d'un fidèle de cathinfo nommé curioustrad. Il mentionne dans un message daté du 19 octobre 2012 qu'au calendrier novus ordo, le dimanche 24 avril 2005 était bien le dimanche du Bon Pasteur (dans le novus ordo, le dimanche du Bon Pasteur est le quatrième dimanche après Pâques et non le deuxième dimanche après Pâques, comme dans la Tradition) et il précise qu'à cette date, Benoît XVI était bien le pape (depuis le 19 avril 2005)... Et pourtant, Mgr Williamson et la voyante affirment que les apparitions ont commencé en 2004... La voyante, dont le pseudo le plus connu sur internet est Dawn Marie, n'a pas été capable de se souvenir de la date exacte ni du nom du pape de l'époque... Cela n'inspire vraiment pas confiance... Il faut savoir que Dawn Marie vient du novus ordo. Nous nous demandons donc si elle ne s'est pas trompée entre les années 2004 et 2005 et entre le calendrier novus ordo et le calendrier traditionnel... Comme si, en ne sachant plus la date exacte de sa première apparition, elle avait consulté un calendrier novus ordo, avec la mention "dimanche du Bon Pasteur" au 4ème dimanche après Pâques et qu'elle n'avait pas vu qu'elle consultait l'année 2005 et non l'année 2004... Il est clair qu'elle ne se rappelait plus, lors de la parution de l'article, que le pape en 2004 était Jean-Paul II. 
Ce sont donc des indices d'une histoire :
- soit inventée de toutes pièces, postérieurement à cette date, et dont les événements passés auraient été inventés après coup, un peu hâtivement, en consultant un calendrier novus ordo, en se trompant d'année et en ayant oublié le nom du pape en 2004. C'est peu probable cependant, car l'article de David Drew (3) précise qu'une enquête a été faite par le prêtre de la Fraternité Saint Pie X de la chapelle de la voyante, d'avril 2004 à janvier 2006.
- soit inventée de toutes pièces mais, ayant oublié les détails de la situation initiale, la voyante aurait consulté un calendrier novus ordo sans s'apercevoir qu'elle consultait l'année 2005. Elle aurait donné ainsi sans le faire exprès de fausses informations sur la date et se serait embrouillée de plus avec le nom du pape... Il serait intéressant de contacter le prêtre ayant fait la première enquête pour voir quelle déposition il a pris des faits, à l'époque.
- soit l'histoire n'est pas inventée. La voyante serait sincère mais trompée par le démon. Ayant perdu la mémoire de la date, puisqu'il ne s'agissait pas d'une apparition du ciel, elle serait allée alors consulter un calendrier novus ordo trop rapidement et se serait trompée sur le nom du pape de l'époque. 

Concernant l'étude de la fiabilité des apparitions, il y a aussi la possibilité que la voyante ne soit pas équilibrée. Mais tous ceux qui la connaissent sont unanimes pour dire qu'elle est équilibrée et présente toutes les caractéristiques de la sincérité. Nous inclinons donc à penser qu'il s'agit : 

- soit d'une apparition du démon qui aurait trompé cette personne, apparemment de bonne foi... 


- soit d'une apparition montée de toutes pièces. Il existe en effet des personnes sachant très bien mentir. On ne peut pas être certain de la sincérité de Dawn Marie. Nous verrons ci-dessous qu'à trois reprises au moins, elle a eu un comportement faux, à l'extrême limite du mensonge, si ce n'est mensonger... Nous ne devons donc pas exclure cette possibilité.

Premier comportement faux -- une voyante très "timide" :
Mgr Williamson dans son CE n° 380 dit aussi : Lorsque l’idée d’une Croisade de Rosaires pour obtenir la Consécration de la Russie fut communiquée la première fois à Monseigneur Fellay en juin 2006, il ne savait pas encore que l’idée était en fait une requête de Notre Dame – la messagère avait été trop timide pour le lui dire. 

Mgr Williamson ne s'étonne-t-il pas que la voyante soit trop timide pour dire à Mgr Fellay que la croisade du rosaire viendrait de la sainte Vierge ? A-t-on jamais vu une authentique voyante de la Sainte Vierge faillir si gravement à sa mission et laisser errer pendant plusieurs mois, l'évêque auquel elle doit confier son message ?... Non, on n'a jamais vu cela. C'est une preuve très forte que ces apparitions ne sont pas de Dieu...


D'autre part, de nombreux fidèles de cathinfo qui ont constaté le comportement parfois coléreux de Dawn Marie sur Ignis ardens (ancien forum fermé actuellement) ou Crusaders of the Immaculate Heart (le site personnel de la voyante), sont unanimes pour dire qu'elle n'est pas timide de tempérament. Nous mettons en note 5 un message de Dawn Marie posté sur cathinfo le 15 août 2012. Il confirme ce témoignage. Le ton est autoritaire et parfois cinglant.


Des pages supprimées sur Crusaders of the Immaculate Heart :
- Holmoak, p. 33 de ce fil de cathinfo, témoigne qu'il a assisté une fois à une colère de la voyante sur son site personnel, Crusaders of the Immaculate Heart. Il s’apprêtait à prendre une copie du texte, en vue d'un témoignage futur, mais la voyante a été plus rapide que lui et s'est empressé d'effacer toute trace de sa colère de son site...
- Green Scapular, p. 23 du même fil a fourni, le 28 octobre 2014, à 7h35 du soir deux liens vers le site Crusaders of the Immaculate Heart de Dawn Marie, prouvant qu'elle faisait elle-même en 2012 la promotion de ses propres apparitions (sans dire qu'il s'agissait d'elle-même), en publiant des emails de Mgr Williamson à la voyante (c'est-à-dire elle-même). Elle publiait également l'article de David Drew... Après tout, pourquoi pas ?... Ce n'est pas ce qui nous dérange le plus... 
Ce qui nous dérange, c'est que Dawn Marie est actuellement aux aguets de tout ce qui se dit sur elle et que, troublée par ce message de Green Scapular, elle a décidé de supprimer ces deux pages de son site : quelques heures plus tard, ultrarigorist, à 01h 27 du matin, remarque que les deux liens ne mènent plus vers ces deux pages, qui ont été supprimées : Imagine that! Both links done gone dead after you posted them! Coincidence? Nope.
On constate donc ici à deux reprises, par ces deux faits, le souci qu'a la voyante de l'opinion que les gens ont d'elle-même. Ce souci est compréhensible. Nous sommes tous ainsi. Mais nous ne sommes pas tous des voyantes. Normalement, ces personnes sont censées être davantage avancées spirituellement que nous et supportent bien d'être méprisées ou mal jugées. Elles offrent leurs humiliations et assument courageusement  les actes de publication de leurs révélations, si elles l'ont fait par ordre du ciel. Il aurait donc été conforme à l'esprit d'une véritable voyante de ne pas supprimer ces pages. Ce souci de ce que les gens pensent, au point de supprimer les pages de son site dans les heures qui suivent le message de Green Scapular, est la preuve d'une âme inquiète, trop préoccupée du jugement des autres sur elle, manquant de surnaturel... à moins qu'elle ne l'ait fait par obéissance ? Ce serait à vérifier auprès du prêtre éventuel en question. 
Même si nous critiquons Dawn Marie, que nous ne croyons pas à ses apparitions et que nous pensons devoir lutter contre elle, nous demandons à nos lecteurs de prier pour elle, car ces pages supprimées de son site sont un indice qu'elle vit un moment difficile.

Des promesses opposées aux prophéties de Rianjo et de Don Bosco :
Les demandes de Dawn Marie et les promesses qu'elle dit avoir reçues de la "Sainte Vierge" s'opposent aux prophéties de Rianjo. Ces prophéties, faites par Jésus à Sœur Lucie de Fatima, disent qu'il en sera pour le pape comme pour le roi de France, ce qui signifie que la consécration de la Russie se fera pendant une persécution et/ou une guerre, et que le pape mourra. Voici les paroles de Notre-Seigneur :

Lettre du 29 août 1931 à Mgr Correia da Silva, évêque de Leiria : « … il me sembla que sa divine Majesté me dit : (…) "Fais savoir à mes ministres, étant donné qu’ils suivent l’exemple du roi de France, qu’ils le suivront dans le malheur. Jamais il ne sera trop tard pour recourir à Jésus et Marie. »

Lettre de 1936 de Sœur Lucie au Père Gonçalves : 

« Plus tard, par le moyen d’une communication intime, Notre-Seigneur me dit, en se plaignant : " Ils n’ont pas voulu écouter ma demande !… Comme le roi de France, ils s’en repentiront, et ils le feront, mais ce sera tard. La Russie aura déjà répandu ses erreurs dans le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l’Eglise. Le Saint-Père aura beaucoup à souffrir. »

C'est d'ailleurs ce que signifie le songe des deux colonnes de Don Bosco : on voit que le pape, conduisant un navire, meurt sous les flèches et les balles. Au moment où les ennemis de l'Eglise croient avoir gagné, un nouveau pape arrive de façon inattendue et amarre immédiatement la barque de l'Eglise, saine et sauve, entre deux colonnes : l'une ayant la sainte Eucharistie à son sommet et l'autre ayant la Sainte Vierge. On ne voit donc pas dans ces prophéties que ce sera une croisade du Rosaire de la FSSPX qui sauvera l'Eglise... (On ne voit d'ailleurs pas non plus que ce sera un accord de Mgr Fellay avec Rome...) 

La "Sainte Vierge" des apparitions de Dawn Marie se plaît à souligner les bonnes intentions de Benoît XVI :
La "Sainte Vierge" insiste, en le répétant deux fois de suite, pour que cela nous rentre bien dans la tête, sur le fait que Benoît XVI a de bonnes intentions : Voici ce que dit l'article de David Drew : 
"On March 20, 2008, Holy Saturday, the Blessed Virgin said, "Tell Bishop Fellay that he cannot move any closer to Rome than he already is, no matter how well intentioned the Holy Father may be." She then repeated, "Remember, no matter how well intentioned the Holy Father may be."
Traduction :
Le samedi saint 20 mars 2008, la sainte Vierge dit : Dis à Mgr Fellay qu'il ne peut pas se rapprocher de Rome davantage qu'il n'y est actuellement, quelles que soient les bonnes intentions du Saint Père. Rappelle-toi : quelles que soient les bonnes intentions du saint Père."
Commentaire :
a) La première chose qui ne va pas, c'est que la Sainte Vierge fournit une information inutile dont un bon chef ne doit pas tenir compte : l'intention du pape... Tout en mettant Mgr Fellay en garde contre le fait de se déterminer à agir en fonction de ses impressions, elle incite cependant indirectement celui-ci à en tenir compte, puisqu'elle lui fait une révélation sensationnelle des sentiments du Saint Père : il a de bonnes intentions ! Si nous partons du postulat que Mgr Fellay a de bonnes intentions lui aussi, cette information, dans l'esprit de Mgr Fellay et des membres de la FSSPX, est capitale, car cela signifie que Benoît XVI n'est pas franc-maçon et qu'il veut tenir ce qu'il promet. Donc cette fausse apparition agit, nous semble-t-il, d'une façon machiavélique : en donnant l'idée de faire une chose mauvaise tout en disant de ne pas la faire. Elle tente Mgr Fellay, par une révélation invérifiable dont il ne doit surtout pas, dit-elle, tenir compte : la révélation des intentions de l'ennemi. Il est très vrai que tout bon chef ne peut se décider sur des impressions ni sur les intentions supposées  de l'ennemi, mais sur des arguments rationnels, des raisonnements sûrs. Mais pourquoi la "Sainte Vierge" tente-t-elle alors Mgr Fellay, en lui donnant des informations inutiles l'incitant à l'imprudence, par la révélation que le pape est censé avoir de bonnes intentions ? Souvenons-nous : Mgr Fellay, en 2012, a souvent parlé des bonnes intentions du pape et a beaucoup insisté dessus. Il est possible, s'il est sincère, qu'il ait été influencé par les propos de Dawn Marie.

b) Un excès de précautions est parfois un indice qu'il y a quelque chose qui ne va pas. La "Sainte Vierge" de Dawn Marie n'aurait pas dû répéter deux fois la recommandation. Il y a une fois de trop. La répétition en elle-même n'est pas un indice probant, mais le fait que ce soit une affirmation sujette à caution qui soit répétée deux fois devient un indice inquiétant.  C'est un indice de plus que ce n'est pas la Sainte Vierge. En effet :
- Non seulement l'information est sujette à caution car elle révèle sans les prouver les intentions du pape, d'une façon tentatrice, ce qui incite Mgr Fellay à agir sur des impressions, au lieu de l'inciter à agir d'une façon rationnelle en exigeant la conversion entière de Rome prouvée par des actes clairs et complets...
- ...mais en plus, l'abbé Luigi Villa nous a montré qu'il était probable que Benoît XVI soit franc-maçon. Nous le pensons, personnellement, car nous avons déjà fourni des indices nombreux et graves (ou donné des documents les fournissant) selon lesquels ses trois prédécesseurs Jean XXIII, Paul VI et Jean-Paul II, l'étaient très probablement. Ces trois papes, surtout Jean-Paul II, ont renouvelé tout le collège cardinalice. Celui-ci est donc composé très probablement en majorité écrasante, par des francs-maçons, à moins qu'il ne le soit entièrement. (4)  On peut consulter sur ce lien la composition du collège cardinalice qui a élu Benoît XVI. On voit que la quasi-totalité des cardinaux électeurs ont été nommés par Jean-Paul II qui a accumulé les signes sataniques, pendant son pontificat... Il est donc peu probable qu'un électorat maçonnique ait élu quelqu'un qui ne soit pas franc-maçon. Il y a de nombreux signes donnés par l'abbé Villa en faveur de l'appartenance de Benoît XVI à la franc-maçonnerie... Il ne faut pas mépriser l'abbé Villa car c'est Dieu lui-même qui l'a choisi pour lutter contre la franc-maçonnerie ecclésiastique, par la voix de Padre Pio qui lui a donné véritablement sa vocation. 
Donc non seulement il y a de très fortes chances pour que Benoît XVI soit franc-maçon, mais il faut compter en plus avec la théologie hérétique de ce pape (cf. citations hérétiques sur ce lien), théologie dénoncée par Mgr Tissier dans L'étrange théologie de Benoît XVI... Benoît XVI est sciemment hérétique puisqu'il connaît parfaitement la doctrine de Saint Thomas et qu'il dit ouvertement qu'il ne l'apprécie pas. Quand il était l'abbé Ratzinger, il a participé volontairement à la révolution conciliaire en étant l'une des chevilles ouvrières de Vatican II. On peut donc dire sans trop de crainte de se tromper que c'est un hérétique formel (c'est-à-dire conscient de l'être), puisqu'il a affirmé, en s'en félicitant, que Vatican II était un anti-syllabus et 1789 dans l'Eglise... Et voilà que la "Sainte Vierge" de Dawn Marie affirme que ce pape a de bonnes intentions ! 

- Cette affirmation de la soi-disant "Sainte Vierge" est d'autant plus étrange que ce même pape, a écrit publiquement le 28 janvier 2009, dans le document intitulé sur la porte latineCommunication de Benoît XVI sur la levée des excommunications à la fin de l'audience générale du 28 janvier 2009 :
"(...) j’ai décidé il y a quelques jours de concéder la levée de l’excommunication encourue par les quatre évêques ordonnés en 1988 par Mgr Lefebvre sans mandat pontifical. J’ai accompli cet acte de miséricorde paternelle parce que ces évêques m’ont manifesté à plusieurs reprises la vive souffrance pour la situation dans laquelle ils se trouvaient. J’espère que mon geste sera suivi de leur part d’un engagement à accomplir les pas successifs, nécessaires pour réaliser la pleine communion avec l’Eglise, témoignant ainsi une vraie fidélité et une reconnaissance véritable du magistère et de l’autorité du pape et du Concile Vatican II."

Depuis quand vouloir nous faire reconnaître Vatican II  et le magistère post-conciliaire est-il une bonne intention ? La personne qui apparaît à Dawn Marie appelle "bonne intention" le fait pour Benoît XVI de vouloir nous faire reconnaître le concile Vatican II ?

- Le 10 mars 2009, Benoît XVI allait même plus loin sur la révélation de ses intentions, dans sa Lettre aux évêques de l'Eglise catholique : Moi-même j’ai vu, dans les années qui ont suivi 1988, que, grâce au retour de communautés auparavant séparées de Rome, leur climat interne a changé ; que le retour dans la grande et vaste Église commune a fait dépasser des positions unilatérales et a atténué des durcissements de sorte qu’ensuite en ont émergé des forces positives pour l’ensemble.
Commentaire : 
Benoît XVI avoue ici vouloir faire changer le climat interne de la FSSPX et l'assimiler à l'Eglise moderniste actuelle. C'est donc la preuve évidente qu'il a de mauvaises intentions et donc que l'apparition a menti à Dawn Marie. Ce ne peut être la Sainte Vierge qui a dit cela.

Des moyens insuffisants pour convertir l'ensemble du corps épiscopal franc-maçon :
En admettant que Benoît XVI ne soit pas franc-maçon, tout le monde sait que de très nombreux évêques le sont et sont aussi dans le péché grave. Pour qu'ils acceptent de consacrer la Russie en union avec le pape, il faudrait donc que tous ces évêques, qui vivent souvent dans le péché mortel, se convertissent radicalement et miraculeusement. Et ce sont uniquement les rosaires des fidèles de la Fraternité qui feraient ce miracle pour les évêques du monde entier !... Nous ne nions pas la puissance de la prière, mais si l'on considère l'histoire pré-conciliaire, ces rosaires paraissent une mesure nettement insuffisante... En effet, du temps de Pie XII, il y avait des millions et des millions de Rosaires récités quotidiennement dans le monde entier et cela n'a pas empêché la crise de l'Eglise. Et pourtant, les évêques et les prélats étaient bien meilleurs... Le nombre de rosaires récités pendant les années cinquante était bien supérieur au nombre de rosaires produits par la croisade du Rosaire de Mgr Fellay. Il y a eu à cette époque, dans les années 50-60 des pèlerinages édifiants, à Fatima, avec des milliers de personnes marchant pieds nus, faisant de rudes pénitences et récitant leur chapelet, et cela n'a pas suffi à empêcher le concile Vatican II... Les rosaires des fidèles de la FSSPX paraissent donc un moyen trop simple de résoudre la crise. Si cela était si simple, la crise ne serait jamais venue, dans les années cinquante, si l'on considère la piété des fidèles de cette époque qui était assez profonde et répandue, malgré le "cinquantisme" dénoncé par Mgr Williamson. Les vertus, les sacrifices et les prières étaient bien plus fréquents qu'actuellement. Page 408 du tome III Toute la vérité sur Fatima. Le troisième secret, l'auteur décrit le pèlerinage de Fatima du 13 octobre 1960 : il avait 300 à 400 000 pèlerins, dont beaucoup étaient pieds nus. Dans la nuit du 12 au 13 octobre précédent, il y a eu une veillée de prière rassemblant plusieurs dizaines de milliers de personnes, très ferventes... Il faut donc s'en tenir aux prophéties de Rianjo, pour comprendre comment la crise sera résolue, et non aux "promesses" faites à Dawn Marie... Ce qui n'empêche pas, bien évidemment, de réciter le chapelet, pour obéir aux demandes réitérées de la Sainte Vierge dans toutes les apparitions authentiques et pour attirer des grâces sur soi et sa famille.

L'attitude de Notre-Seigneur, Dieu vengeur : le trait est un peu forcé.

Les paroles et l'attitude menaçante de "Notre-Seigneur" vis-à-vis de la FSSPX, lors d'une apparition du 5 octobre 2008, sont un peu gênantes. Voici ce qui s'est passé ce jour-là : 
"On October 5, 2008, Bishop Fellay, in direct opposition to the warning of the Blessed Virgin Mary, elected to call for the Second Rosary Crusade for the intention of lifting the "false" excommunications to begin on November 1 until Christmas. On the same day, Our Lord Jesus Christ communicated to the visionary His anger, with His hand coming down to destroy the SSPX referring to them as "Pharisees and hypocrites, I can no longer put up with them".
Traduction :
"Le 5 Octobre 2008, Mgr Fellay, en opposition directe avec l'avertissement de la Sainte Vierge appela à une deuxième croisade du rosaire, du 1er novembre jusqu'à Noël, pour lever les fausses excommunications. Le même jour, Notre-Seigneur Jésus Christ communiqua à la voyante sa colère, avec sa main s'abaissant pour écraser la FSSPX, parlant d'eux ainsi : "Pharisiens et hypocrites, je ne peux plus les supporter"... 

Commentaire :
a) Cette image fait cliché novus ordo. Les personnes connaissant le milieu novus ordo savent que ceux-ci nomment souvent les traditionalistes, des 'pharisiens'. Dawn Marie vient du novus ordo. Il est possible, si elle a forgé de toutes pièces cette apparition, qu'elle ait repris une expression de son ancien milieu. 

b) Cette appellation de "pharisiens" et d'"hypocrites" est à notre avis inadaptée à la situation de la FSSPX en 2008, car ses membres étaient assez fervents dans l'ensemble, et justement, la première croisade du rosaire avait été fervente. On ne peut donc à notre avis traiter dans son ensemble les membres de la FSSPX de 'pharisiens' et d''hypocrites'. Ce n'est pas vrai. Il est vrai qu'on pouvait observer ça et là des manques de ferveur, mais pas d'hypocrisie... sauf de la part de certains infiltrés, bien sûr. Mais nous ne pensons pas qu'ils aient été en nombre suffisant pour justifier cette condamnation et punition générale de la part de Jésus. L'image de Jésus voulant écraser la FSSPX de sa main fait à notre avis également un peu trop cliché cinématographique. Et comme cette punition générale que souhaite le soi-disant "Jésus" est injuste, en 2008, vis-à-vis de la majorité des membres de la FSSPX qui étaient pieux et de bonne volonté et qui venaient de faire généreusement une croisade de rosaires, c'est à notre avis un signe supplémentaire de la fausseté des apparitions. Cette attitude ne correspond pas à l'esprit miséricorde et de justice de Notre-Seigneur.

Attitude de Dawn Marie sur les forums -- Exposition d'un deuxième comportement faux de la voyante
Il y a aussi le problème de l'attitude de Dawn Marie sur les forums. Ce n'est pas l'attitude d'une sainte, loin de là. Nous mettons en note (5) un message écrit par elle sur cathinfo, le 15 août 2012 ; ce message est important, pour mieux la cerner. Nous encourageons nos lecteurs à aller le lire en entier, avec google traduction, si besoin. On y voit entre autres la volonté de tromper les gens, en leur faisant croire qu'elle n'a pas eu les apparitions. Les paroles suivantes, extraites de ce message du 15 août, sont à la limite du mensonge, tout en étant empreintes d'une pseudo-humilité. C'est une pseudo-humilité parce que cette réflexion induit vraiment en erreur. Le problème a été relevé par des membres de cathinfo. Dawn Marie dit : 
"Domitilla,

You make an excellent point. I couldn't agree with you more, Our Lady would never come to someone such as me. "
Traduction :
Domitille,
Vous faites une excellente réflexion. Je ne pourrais être davantage d'accord. Notre-Dame ne viendrait jamais vers quelqu'un tel que moi.


Un troisième comportement faux de la voyante : la multiplication des comptes et des identités
Matthew, le chef de cathinfo, affirme qu'il a observé à plusieurs reprises le manque de vertus de Dawn Marie. Mais ce qui l'a le plus choqué, c'est qu'elle utilisait plusieurs comptes et dénominations différentes, sur son forum :


"She also had several accounts on CI -- a nice, trustworthy thing for the mouthpiece of the "blessed virgin" to do, right?" 
Traduction :
"Elle avait aussi plusieurs comptes sur cathinfo : une belle chose, digne de confiance à faire pour la porte-parole de la "sainte vierge", n'est-ce pas ?"
Commentaire :
Le fait que Dawn Marie utilisait plusieurs comptes est à notre avis un signe très puissant qu'elle n'est pas de Dieu et qu'elle a un tempérament faux. Nous sommes loin des conseils de Notre-Seigneur sur la franchise : que votre oui soit oui, que votre non soit non, tout le reste vient du démon. Nous remercions Matthew d'avoir fait ce témoignage important.

Autres éléments du caractère de Dawn Marie

Nous avons relevé sur les forums d'autres éléments du caractère de Dawn Marie et certains témoignages qui montrent qu'elle n'a pas le profil d'une véritable voyante. Nous ne les développerons pas davantage pour le moment, pour ne pas accabler inutilement cette personne. Nous espérons que ce que nous avons dit dans cet article sera suffisant pour convaincre la Résistance de la fausseté de cette apparition et que nous n'aurons pas à aller plus loin.


Faut-il critiquer Mgr Williamson
Certains penseront que nous avons tort d'oser critiquer Mgr Williamson pour son apparitionnisme, car cela discrédite le mouvement de la Résistance. Nous leur répondrons que lorsque les âmes sont en danger, il faut y aller. Il ne faut pas avoir l'esprit de corps et critiquer les erreurs de Mgr Fellay concernant la fausse voyante Mme Rossinière, tout en occultant en même temps les erreurs de Mgr Williamson avec Dawn Marie. Il ne faut pas faire acception de personnes, nous enseigne Saint Paul. Nous avouons d'ailleurs que, tout en les considérant comme dangereuses, nous comprenons les erreurs de ces deux évêques en ce domaine. Il n'est pas toujours facile de discerner. Il faut, pour y arriver, faire une enquête approfondie demandant de nombreuses heures. Pour Dawn Marie, il faudrait, entre autres choses, demander à Patricius (administrateur d'Ignis ardens) de pouvoir aller sur ce forum actuellement fermé pour prendre des captures d'écran de tous les messages de Dawn Marie. Plusieurs personnes, anciennes habituées d'Ignis ardens disent qu'on trouverait des preuves irréfutables que Dawn Marie n'est pas de Dieu.

Certes, Mgr Williamson prend la précaution, dans Histoire interne I, de dire qu'on peut ne pas être d'accord avec lui. Nous pensons cependant, que même avec cette précaution oratoire, le fait de présenter comme crédible une telle apparition est source de trouble important pour les âmes... Et donc nous pensons devoir lutter contre cette apparition que Mgr Williamson présente comme ayant de la valeur. 

Demandes d'Avec l'Immaculée et de plusieurs fidèles de cathinfo
Nous constatons donc :
- qu'aucune des paroles de cette apparition qui sont rapportées dans l'article de David Drew ne sonnent de façon authentique.
- Que le comportement de Dawn Marie est faux et peu vertueux.

Nous avons donc suffisamment d'éléments dans cet article pour n'avoir aucune confiance. Le mieux serait d'arrêter de parler de cette affaire et de reconnaître que c'est imprudent. Cependant, si Mgr Williamson tient à continuer d'en parler, il faudrait, dans ce cas, pouvoir vraiment étudier toute cette histoire très sérieusement. Il faudrait donc que les tous les prêtres et les fidèles aient accès au dossier complet. Dans toutes les apparitions officiellement reconnues par l'Eglise, les fidèles connaissent en détail chaque parole, chaque geste des apparitions. Aucun mystère n'est fait (mis à part les secrets de La Salette et de Fatima, bien sûr). Nous ne pouvons donc raisonnablement accepter les explications superficielles et très incomplètes des commentaires eleison, dont le format est inadapté pour traiter d'un pareil sujet. Il nous faudrait un article sérieux, construit et exhaustif comportant tous les messages dans leur intégralité, le détail de toutes les attitudes et de tous les gestes des apparitions, le détail de toutes les démarches effectuées par Dawn Marie, le détail de tous ses revirements depuis 2012, tantôt soutenant la Résistance, tantôt en faveur de la néo-FSSPX et de Mgr Fellay. Dawn Marie a en effet plusieurs fois changé d'avis, depuis 2012.


Aucun signe n'a été donné  

Un intervenant de cathinfo fait remarquer judicieusement que la Sainte Vierge donne très souvent des signes que c'est bien elle qui parle. Voici des exemples de signes donnés :
- les roses en plein hiver et la tilma de Juan Diego sur laquelle apparaît l'image miraculeuse, pour l'apparition de Notre-Dame de Guadalupe,
- la petite Augustine Bottin (25 mois) de Pontmain qui manifestement voyait la Vierge, en même temps que les autres enfants et la lecture simultanée que les plus grands faisaient du texte dans le ciel,
- la phrase "Je suis l'Immaculée Conception" donnée à Bernadette, alors que le dogme n'était pas du tout connu d'elle,
- le miracle du soleil à Fatima...

Pour Dawn Marie, la Sainte Vierge n'a pas donné de signe que c'était bien elle qui parlait.


Réponse à l'objection : "la voyante est persécutée, donc c'est la preuve qu'elle est authentique.

Un fidèle de cathinfo, Militia Jesu, a très bien répondu à l'objection selon laquelle, puisque tout le monde critique la voyante, c'est qu'elle est persécutée et si elle est persécutée, c'est qu'elle est sainte et authentique : nous critiquons tous François et ce n'est pas parce que nous le critiquons que c'est un bon pape victime. Nous critiquons Mgr Müller, Mgr Fellay etc. Mais objectivement, nous avons des choses à leur reprocher et nous avons raison de les critiquer. C'est un devoir de dénoncer l'erreur quand elle met les âmes en danger. Le fait de critiquer une personne ne canonise donc pas automatiquement cette personne. Il faut étudier les faits objectifs reprochés à cette personne. C'est ce que nous avons essayé de faire dans cet article. Mgr Lefebvre a plusieurs fois mis en garde contre l'apparitionnisme, parce que cela peut faire beaucoup de mal aux âmes.

Nous comprenons l'erreur de Mgr Williamson et des deux prêtres qui l'ont conseillé et nous les excusons. Il n'est pas facile d'être prêtre ou évêque, dans les circonstances actuelles, ni d'être infaillible sur tout. Aujourd'hui, ce sont eux qui se trompent... Demain, si nous n'y prenons garde, ce sera peut-être bien nous. Prions les uns pour les autres et ne nous scandalisons pas mutuellement de nos erreurs de jugement. Cependant, si ces erreurs mettent les âmes en danger, il faut avertir le troupeau. La présentation positive du Motu proprio ainsi que les fausses apparitions de Dawn Marie mettent les âmes en danger. C'est pour cela que nous avons fait cet article, tout en assurant par ailleurs Mgr Williamson de notre gratitude, pour son dévouement envers la Résistance. 

Notes :

(1) Histoire Interne – I
Après 1917 il fut clairement annoncé au monde par Notre-Dame de Fatima que le salut de l’Église et du monde (« une période de paix ») dépendait de deux choses : non seulement de la Consécration de la Russie à son Cœur Immaculé par le Pape avec tous les évêques du monde, mais aussi des Catholiques qui feraient réparation à Son Cœur les premiers samedis du mois par la Confession et la Communion, par la méditation d’un quart d’heure et la prière du chapelet. Donc qu’aucun Catholique ne pense qu’il n’y a rien qu’il puisse faire pour aider l’Église et le monde à sortir de leur crise terrifiante. Tout Catholique qui répondra à Sa deuxième demande aidera le Pape à obtempérer à Sa première demande.
Mais jusqu’ici cette réponse n’a pas été suffisante. Par exemple dans les années 1930 le Pape Pie XI était parfaitement conscient de la première demande de Notre-Dame, mais il ne réalisa jamais la Consécration de la Russie. Pourquoi ? Selon le Frère Michel de la Sainte Trinité dans le second de ses trois volumes excellents sur Toute la Vérité sur Fatima, la raison en fut que Pie XI, étant à ce moment-là engagé dans des contacts diplomatiques avec les autorités russes à Moscou, pensait que sa diplomatie à lui serait un moyen plus efficace pour traiter avec les communistes que la Consécration voulue par Notre Dame. Il préféra les voies humaines aux voies divines pour traiter le problème, lequel donc resta naturellement sans solution. Le monde plongea dans la Deuxième Guerre mondiale et l’Église fut cassée depuis l’intérieur par Vatican II.
Et voici que dans les dernières dix années, une histoire parallèle apparaît au grand jour, celle de Notre Dame qui par l’intermédiaire d’une messagère a fait appel à Monseigneur Fellay pour que la Fraternité Saint Pie X organise une Croisade de Rosaires où l’on prierait pour obtenir que la Consécration de la Russie ait lieu. Si cette histoire est vraie (comme je le crois, ainsi que d’autres prêtres), il vaut la peine de la raconter dans quelques numéros de ce « Commentaire », non pour discréditer Monseigneur Fellay (dont la préférence pour les moyens humains peut, hélas, s’expliquer comme celle de Pie XI – Dieu est leur juge) mais pour souligner à quel point reste urgente la Consécration de la Russie et, en particulier, la pieuse pratique des cinq premiers samedis, même presque 100 ans plus tard. Mais est-ce que l’histoire est vraie ? Et, en particulier, quelle confiance peut-on accorder à la messagère ?
Moi-même je l’ai rencontrée plusieurs fois et je crois que son histoire a toutes les chances d’être vraie, en premier lieu parce qu’il s’agit d’une personne adulte sérieuse qui donne tous les signes d’être véridique, mais surtout parce que son récit présente une histoire interne qui correspond et explique un grand nombre de faits publics et d’évènements bien connus depuis l’extérieur, pour ainsi dire. En ce qui concerne la messagère, les lecteurs ont bien le droit de ne pas partager mon jugement personnel, mais en ce qui concerne la correspondance parfaite entre l’histoire interne et les évènements extérieurs, les lecteurs peuvent en juger par eux-mêmes.
L’histoire débute le Dimanche du Bon Pasteur, 2004, lorsque la Très Sainte Vierge apparaît à la messagère et lui donne un message à transmettre à l’évêque de la Fraternité Saint Pie X. Elle y demande que la FSPX dirige les fidèles en une Croisade de Rosaires pour que se réalise la Consécration de la Russie à Son Cœur Immaculé, cette même Consécration que le Ciel ne cesse de demander depuis les années 1920. Et la Mère de Dieu a laissé comprendre à cette messagère que si cela se réalisait selon ce qu’Elle demandait, on obtiendrait enfin, par Son intermédiaire, les grâces pour arriver à la Consécration si nécessaire.
Au mois de juin 2006 la messagère donna le message à Monseigneur Fellay en personne. Il en discuta avec elle mais il ne savait pas encore que la demande venait de fait de la Mère de Dieu. Et, ainsi, lors de son retour en Suisse, il prit une première décision importante. (A continuer.)
Kyrie eleison.
(2)  Histoire Interne – II 

25 octobre, 2014

Lorsque l’idée d’une Croisade de Rosaires pour obtenir la Consécration de la Russie fut communiquée la première fois à Monseigneur Fellay en juin 2006, il ne savait pas encore que l’idée était en fait une requête de Notre Dame – la messagère avait été trop timide pour le lui dire. Ainsi ce ne fut pas consciemment contre la volonté du Ciel qu’il décida, sur le chemin du retour en Suisse après avoir rencontré la messagère, d’accepter l’idée d’une Croisade, mais pour l’appliquer en première intention à la libération de la Messe Tridentine, laissant la Consécration de la Russie parmi les intentions secondaires. Ainsi, comme le dit Notre Dame à la messagère, même si Elle bénissait la première Croisade comme signe que les messages provenaient réellement d’Elle, ce ne serait point pour confirmer que la libération de la Messe était ce qu’Elle voulait en réalité. La véritable réponse à la crise de l’Église et du monde n’était autre que la Consécration de la Russie, ainsi que cela serait bientôt montré très clairement à Monseigneur Fellay.

Aussi, avec l’appui de Notre Dame, la première Croisade fut-elle un succès inattendu, et dans le nombre de rosaires priés par les fidèles, et dans le désir longuement entretenu par Monseigneur Fellay et réalisé enfin par le Pape Benoît XVI avec la déclaration dans son Motu Proprio de juillet 2007, que la Messe Tridentine n’avait jamais été abrogée.

Toutefois déjà au mois d’août de 2006 Notre Dame avait fait envoyer à Mgr. Fellay une lettre où il fut cette fois-ci pleinement informé de tous les détails de sa requête originale, y compris que celle-ci était venue du Ciel.

A cette lettre l’évêque avait répondu positivement, en disant qu’il profiterait de l’impulsion donnée par la première Croisade pour lancer la seconde, et qu’il serait préférable qu’il prît lui-même l’affaire en main. Mais un an plus tard, peu après le Motu Proprio et jusqu’à la fin de 2007, Notre Dame demanda maintes fois à la messagère d’écrire à Mgr. Fellay pour lui rappeler qu’elle désirait une seconde Croisade qui fût proprement dédiée à la réalisation de la Consécration de la Russie.

Mais Monseigneur Fellay hésitait encore à s’engager. Aussi dans les premiers mois de 2008 Notre Dame revint-elle à la charge avec encore plus d’insistance pour demander toujours que la seconde Croisade fût dédiée à la Consécration. Le problème était que Monseigneur Fellay travaillait depuis longtemps à son propre plan pour résoudre la crise de l’Église, moyennant une réconciliation entre la Fraternité Saint Pie X et Rome, et la requête de Notre Dame ne pouvait que contrarier ce plan. Par conséquent, plus il lui semblait faire des progrès avec les Romains en vue de la réconciliation, plus il lui devenait difficile de rester fidèle à sa promesse de faire ce qu’Elle demandait, car il savait que ce qu’Elle demandait provoquerait le mécontentement des Romains. En effet . . . .

Ce fut vers cette époque que la messagère, ne sachant pas pourquoi Monseigneur Fellay ne voulait toujours pas accomplir la requête de Notre Dame, demanda à Celle-ci si la raison n’en était pas que l’évêque doutait de ce que la requête venait réellement de Notre Dame. « Non », fut la simple réponse, et Notre Dame en baissant la tête la hocha doucement, « Ce n’est pas là la raison ». Notre Dame ne dit pas quelle était la véritable raison, Elle se contenta de dire que ce n’était pas parce que l’évêque ne croyait pas que la requête venait d’Elle-même.

Nous approchons du point culminant du drame. Car il s’agissait bien d’un drame. Au début de 2008, le message de la Très Sainte Vierge Marie concernant la Russie devenait urgent, car Elle savait que Monseigneur Fellay pensait sérieusement à profiter de la deuxième Croisade pour la réalisation de son propre plan. Cette fois-ci il utiliserait la Croisade pour obtenir la seconde des préconditions en vue des discussions avec Rome – la levée des soi-disant excommunions des quatre évêques de la FSPX en 1988.

Kyrie eleison.




(3) Article de David Drew, paru en 2012 sur plusieurs sites de Résistance et résumant les événements. Nous avions refusé de le publier à l'époque car ayant observé Dawn Marie sur les forums Ignis ardens et sur cathinfo, nous avions vu des défauts qui nous avaient fait penser que ses apparitions ne venaient pas de Dieu. Vous pouvez lire l'article en anglais afin de connaître à l'avance la suite de l'histoire.

NB importants : 

NB n°1 : L'article, écrit en septembre 2012, présente les abbés Chazal, Pfeiffer et Hewko comme étant favorables à ces apparitions. D'après ce que nous savons, ils y ont cru en effet un temps mais ensuite, constatant le comportement de Dawn Marie, ils n'y ont plus cru. En janvier 2013, ils n'y croyaient plus, ont témoigné des fidèles sur cathinfo. Il semble que ce soit encore le cas, au moins pour Fr Pfeiffer, d'après un témoignage récent. Nous ne savons pas avec certitude ce que pensent actuellement ces prêtres au sujet de Dawn Marie, dont ils connaissent semble-t-il, le dossier complet (au moins pour Fr Pfeiffer, d'après un témoignage que nous avons lu en 2012.)
NB n°2. Nous pensons que David Drew est une personne sincère et qu'il a voulu bien faire en écrivant cet article. Il voulait véritablement travailler pour la Sainte Vierge. Nous ne le condamnons pas du tout. Il s'est fait tromper, comme Mgr Fellay, Mgr Williamson et certains prêtres. Cela peut arriver à tout le monde. 

Voici donc l'article officiel de David Drew, loué par Mgr Williamson qui en a remercié son auteur :
http://www.cathinfo.com/index.php?a=topic&t=21105&min=0&num=3

Bishop Fellay and the Peace Plan Proposed by the Mother of God 

No man can serve two masters. For either he will hate the one, and love the other: or he will sustain the one, and despise the other. Matt. 6: 24 

Bishop Richard Williamson concluded his open reply to the March 19, 2012 open letter of Msgr. Nicola Bux by saying on March 22: 

"And if he (Pope Benedict XVI) wishes for any support in prayer or action with which the humble SSPX could help him to consecrate Russia to Her Immaculate Heart in union with all the bishops of the world, whom the Heavenly Mother would rally, he knows that he could count first and foremost on the support of Bishop Fellay and the other three bishops of the SSPX, least among whom is, 
Your devoted servant in Christ, 
+Richard Williamson" 

The Declaration of Vienna, Virginia, August 10, 2012 by the five priests concluded by saying: 
"We must wait for Our Lady to convert the Pope and inspire him to consecrate Russia to her Immaculate Heart in union with all the bishops and we must persevere in the Charity of the Truth and the Truth of Charity, organized in a united corps of priests faithful to the position always maintained by Archbishop Lefebvre. 
Fr. Joseph Pfeiffer, Fr. Ronald J. Ringrose, Fr. Richard Voigt, Fr. David Hewko, Fr. François Chazal" 

Fr. David Hewko said in his sermon delivered at the first Mass offered by the newly ordained Fr. Steven Reuter in Winona on June 17, "And we wonder why the Virgin Mary begged us to pray the Rosary that the pope consecrate Russia?…. So let’s pray the Rosary, dear faithful, that the pope consecrates Russia. That’s the real solution!" Fr. Pfeiffer’s sermon delivered on August 22, the feast of the Immaculate Heart of Mary, repeats the same theme, the necessity to pray that the pope consecrates Russia to the Immaculate Heart of Mary in union with the bishops of the world. 

The references by Bishop Williamson and the other priests for the long awaited Consecration of Russia according to the prescripts of the Blessed Virgin Mary are assumed by most to refer merely and specifically to the message given by the Blessed Virgin Mary at Fatima to the three children. That is not the case. There is much more to the story. 

They in fact refer to a specific request made in 2004 by the Blessed Virgin Mary to a layman of the Society of Saint Pius the X. On April 24, 2004, Good Shepherd Sunday, the Blessed and Ever Virgin Mary, Mother of God, appeared to this layman and gave a message to be delivered to Bishop Bernard Fellay, the Superior General of the SSPX. She asked Bishop Fellay to lead the faithful in a Rosary Crusade for the intention of obtaining the grace for Pope Benedict XVI to Consecrate Russia, in union with the bishops of the world, to Her Immaculate Heart. She promised that if Bishop Fellay will grant Her this request, She will obtain the Consecration of Russia. 

From April 2004 to January 2006 an inquiry was conducted regarding the claims of the visionary by the priest of their local SSPX chapel. His investigation found the claims credible and he gave his permission for the visionary to contact Bishop Fellay in January 2006. 

In late July of 2006 Bishop Fellay announced his plan for a "Crusade of the Rosary" to "obtain from Heaven for Pope Benedict XVI the strength required to completely free up the Mass of all time, called the Tridentine Mass." It was only after this First Rosary Crusade was launched that Bishop Fellay came to understand that the intention of the Rosary Crusade for the Consecration of Russia was a direct request from the Mother of God. After the launching of the first crusade Bishop Fellay conducted his own inquiry. He entered into direct communication with the visionary for specific clarifications while not coming to any immediate determination. 

In an interview published in the Remnant Newspaper, January 15, 2007, Bishop Fellay made a specific reference to the necessity for the Consecration of Russia but this was not the intention of the First Rosary Crusade : 

Q: It was announced on your news site that the faithful attached to the Society chapels prayed 2.5 million rosaries for Pope Benedict XVI, which you presented with a letter to him. Have you sent this spiritual bouquet and can you tell us any of the contents of the letter ? 

A: The letter has not yet been published. It has been sent, but it has not been published, so I cannot say much. But of course, with such a letter, when you offer a bouquet, you cannot say much about other recommendations than the ones you have when you give the bouquet. So it is a limited message, you might say. But the intentions of this crusade or bouquet are very clear and precise. 

When you speak of the triumph of the Immaculate Heart of Mary, you of course have in mind Fatima. You also have in mind the big, big, big fight announced by the Blessed Virgin Mary—the fight between the devil, the forces of evil, and the Church—the fighting which we are (engaging in). We believe that particularly Fatima deals with that fight. If we mention that, we intend to include the present situation and crisis of the Church in that battle in this enormous battle. And we do see the outcome of the victory in doing what the Blessed Virgin Mary has asked for…. 

So we are giving him a bouquet, but in the bouquet, there are some flowers with some messages. And of course, more immediate, there is the Mass. But when we say the Mass, it is not just to have permission to say the Mass. We know the Tridentine Mass has a tremendous power in itself. It has a power of restoration of the Church—a power of killing the viruses that have been introduced into the Church by Vatican II. 

All of this is present in this bouquet in our intentions. Part of this is said, and part of this is not said, but which is definitely there. 

The "part of this (that) is not said" in the message to Pope Benedict concerned the Consecration of Russia to the Immaculate Heart of Mary in union with the bishops of the world. The only part of the message that was "very clear and precise," was the stated purpose for the "freeing of the traditional Mass." 

The visionary was again directed to relay to Bishop Fellay the Virgin Mary’s specific request that he conduct a Rosary Crusade for the explicit purpose of obtaining the Consecration of Russia. This was relayed to him from September 2007 through April of 2008. By this time there is evidence that Bishop Fellay had concluded that the apparitions and the messages from the Blessed Virgin Mary were credible. Yet in a communication written at the end of 2007, Bishop Fellay seemed uncertain and confessed to the visionary that he "did not yet know how to express all the purposes, which would have to be brought to the faithful, and indeed your (letter) reminds me the so clear and obvious point of the Consecration of Russia! I will try to correct the intention given at the next occasion." 

In early 2008 the Blessed Virgin said that Bishop Fellay was "not to use the Crusade for the (intention) of the lifting of the excommunications" that she described as "false." She also said that if he did, "It would be fatal for the Society" and that She would not bless such an effort but would instead use the rosaries prayed for other purposes. On March 20, 2008, Holy Saturday, the Blessed Virgin said, "Tell Bishop Fellay that he cannot move any closer to Rome than he already is, no matter how well intentioned the Holy Father may be." She then repeated, "Remember, no matter how well intentioned the Holy Father may be." 

By June 2008 the Vatican became aware that Bishop Fellay was possibly preparing a Rosary Crusade for the Consecration of Russia because of a letter (the author of which will remain nameless) which was addressed to Pope Benedict XVI invoking his blessing upon such an endeavor. The Vatican took the letter seriously. Cardinal Darío Castrillón Hoyos directly summoned Bishop Fellay to Rome from Hawaii where His Excellency had come to administer the sacrament of Confirmation. On June 4, Cardinal Hoyos with a group of at least four other clerics intimidated and threatened Bishop Fellay that if he should call for a Rosary Crusade for the Consecration of Russia, Rome would close the door to any future discussions and reaffirm the excommunications which they had heretofore ceased proclaiming. Bishop Fellay was then ordered to sign the "Vatican Ultimatum" accepting five conditions necessary for any further discussions. 

Later that month at Winona, that most salient sentence from Bishop Fellay’s sermon was, "They just say 'shut up' … We are not going … to shut up." He then made use of the analogy of an iceberg, the tip of the iceberg being the Latin Mass while the rest of tradition was depicted as the ice mass below the water line saying, "What happens with this Motu Proprio (Summorum Pontificum) is as if they would have taken this tip of the iceberg. When we see this, we have the impression, OK; they take the tip, so they take everything which is below. That’s not exactly what they did. They tried to take the tip and to plant it on the other iceberg, the iceberg of the new thing. And so we have two tips and they say it’s only one tip. But if you try to go and see and look under the water, what is below, you will see that they maintain that the only thing you can have below is the new thing." 

Regarding the "Vatican Ultimatum," Bishop Fellay said in a Swiss radio interview, "Maybe it’s wrong to say so directly that I reject, that I totally reject (the ultimatum), that is not true. Rather, I see in this ultimatum a very vague and confused thing … we have relations with Rome that develop at a certain pace, which is really slow … there may now be a chillier period, but frankly, for me, it’s not finished." 

Yet, on October 5, 2008, Bishop Fellay, in direct opposition to the warning of the Blessed Virgin Mary, elected to call for the Second Rosary Crusade for the intention of lifting the "false" excommunications to begin on November 1 until Christmas. On the same day, Our Lord Jesus Christ communicated to the visionary His anger, with His hand coming down to destroy the SSPX referring to them as "Pharisees and hypocrites, I can no longer put up with them". In the midst of Our Lord’s hand falling the Blessed Virgin Mary interceded and pleaded on their behalf for mercy saying, "Remember the weakness of men." The excommunications were removed on January 24, 2009 and Bishop Fellay directly attributed this to the intervention of the Blessed Virgin Mary. She however did not take credit for it. 

Shortly after a personal visit from Fr. Nicholas Gruner, director of the Fatima Crusader, Bishop Fellay on April 12, 2009, against the directives of the Vatican, changed course and attempted to fulfill the request of the Blessed Virgin Mary saying: 

It seems to us that the moment is come to launch a substantial offensive, deeply anchored in the message of Our Lady at Fatima, in which She herself promised the happy ending, for She announces that, in the end, Her Immaculate Heart will triumph. It is this triumph that we ask Her, by the means that She herself requests, the consecration of Russia to Her Immaculate Heart by the Supreme Shepherd and all the bishops of the Catholic world, and the propagation of the devotion to her Dolorous and Immaculate Heart. It is for this that we wish to offer Her, with this purpose, from now to March 25, 2010, a bouquet of 12 million Rosaries, as a crown of as many stars around Her, accompanied by an equivalent sum of daily sacrifices that we may be able to fulfill most of all in the faithful accomplishment of the duties of our state of life, and with the promise to propagate the devotion to Her Immaculate Heart. 
Winona, Easter April 12, 2009 

The Third Crusade, according to Fr. Alain Lorans in "What are the results of the Rosary Crusade?" (Documentation Information Catholiques Internationales, April 17, 2010), had as its goal "the consecration of Russia to the Immaculate Heart of Mary by the Supreme Pontiff and all the bishops of the Catholic world, in accordance with the message of Fatima in which Our Lady Herself announced the final Triumph of Her Immaculate Heart." Lorans reports: 
To date we have only a provisional count, as all the results have not yet been tallied. However, DICI is delighted to announce to its readers, in this exclusive news report, that the goal of 12 million rosaries, which were to form a crown of 12 stars for Mary, Queen of Heaven, has been surpassed by far, since more than 18 million rosaries have already been reported. Among the districts that sent in their results, we should note the generosity of the United States (5,351,500), Africa (2,815,350), Asia (2,538,200), and France (2,529,670). Next come Canada (717,000), Germany (680,000), South America (536,480), Switzerland (411,000), Australia (402,000), Mexico (332,800), Italy (215,000), Ireland (136,190)…. 

Once a definitive count is obtained, this crown of rosaries recited around the world, over the course of nearly a year, will be presented to the Holy Father by Bishop Fellay. Profound thanks to all the Rosary crusaders for their admirable Marian fervor. 

Bishop Fellay was interviewed by the Remnant Newspaper regarding the March 25, 2010 bouquet presented to Pope Benedict. The interview covered the "Rosary Crusade and Doctrinal Talks." 

Houston, Texas, May 5, 2010—Superior General Bishop Bernard Fellay of the Society of St. Pius X recently spoke to The Remnant in an exclusive interview following the completion of their third Rosary crusade for the Holy Father on March 25, 2010. Despite Cardinal Kasper’s most recent obvious attempt to "poison the well" and upend the ongoing discussions with the Society’s theologians and representatives of the Holy See (talks in which, it should be noted, he has no role whatsoever), the Holy Father will visit Fatima this week and deliver an intense message. 

Our Blessed Mother cannot be circumvented when it comes to answering prayers as She so wills as the mediatrix of all graces. Let us pray, then, that the Holy Father’s message at Fatima this week will be an answer to the most recent rosary crusade for the intention of the consecration of Russia to the Immaculate Heart of Mary and for the Triumph of Her Immaculate Heart. Five and half million rosaries from the U.S. and a total of 19,142,065 rosaries by Traditionalist Catholics worldwide have been offered for this intention. We thank His Excellency most sincerely for taking time away from his busy schedule to answer a few questions. 

Brian Mershon: Your Excellency, what is your reaction to the Society’s request for 12 million rosaries with a result of more than 19 million actually being offered? 

Bishop Fellay: First of all, I am very, very happy to see such enthusiasm and such an answer to our call. I’m certain that this number isn’t only from the Society’s faithful; I’m sure that many, many others have joined for whom we don’t have the total figures. That’s the first thing. 

Secondly, I’m pleased with the enthusiasm for understanding the importance of this matter. This subject matter is very, very important. 

Brian Mershon: The two other rosary crusades resulted in rather quick and historic responses—the freeing of the Traditional Latin Mass to all priests everywhere in the world, and the dissolving of the excommunications of the Society bishops, which in turn led to the commencement of doctrinal talks with the Holy See. Do you anticipate a similarly dramatic response to this third rosary crusade? 

Bishop Fellay: I leave it to be totally in the hands of God and the Blessed Virgin Mary. But, probably not. One never knows, but I would be very surprised if the Pope consecrated Russia. It would be a great, great surprise. But, on the other hand, we have already been surprised before, so I would not be amazed if it were to happen so quickly. This time what we’re asking for is so important and so big and it is so directly involved in all the events of the history of our times. 

The Blessed Virgin Mary did not bless this Rosary Crusade to obtain the Consecration of Russia nor the Forth Rosary Crusade which followed from Easter 2011 to Pentecost 2012. Why? What happened? Bishop Fellay, in an attempt to please both God and man, tried to follow two directly opposed courses of action. On November 13, 2009 the "doctrinal discussions" between the SSPX and Rome began. By entering into these discussions with Rome, Bishop Fellay set the Society upon a course of action which was in direct disobedience to the warning of the Blessed Virgin Mary. 

Bishop Williamson was contacted by the visionary in early February 2011. His Excellency conducted his own independent inquiry that included traveling to interview the visionary and directly examine the evidence. There were follow-up meetings with the visionary traveling to meet with His Excellency as well as the exchanges of written communications. Bishop Williamson, in a communication with the visionary on August 5, 2011, said: 

"Our Lord was so totally angry, because after Pius XI had in the thirties thought he knew better than the Mother of God how to deal with Communism, and had refused to consecrate Russia to His Mother’s heart, with World War II as a result, Our Lord had given special graces to the SSPX by which it should have known better that Pius XI. And there it goes, into exactly the same human machinations, scorning His Mother. Only She could still protect or save the SSPX, which She immediately did." 

It all makes sense. Poor BpF. He had come under pressure from Rome in the spring-summer of 2008 to not (do) the Rosary Crusade to consecrate Russia. BpF agonized over the decision, and then on Oct. 5 finally decided. 

On March 24, 2012, Bishop Williamson, in a communication to a confidant of the visionary said: 

I tried maybe half a dozen times to phone you, but it (may) not now be so necessary after the reply to Msgr. Bux, which perhaps answered at least in part to your concern for the neglect of Our Lady’s solution, which is in effect our one hope. Patience. God is still there, and He is still in command! 

On April 14, 2012, Bishop Williamson, in a communication with the visionary said: 

"As to your letter to Bishop Fellay, it seems to me that you show a remarkable degree of understanding for why he has done what he has done. He cannot object to your manner, nor to your lack of comprehension. 

"So your letter may of course be useless, but you can content yourself that you did all you could. Do be content with that, is my advice, even if you continue to be possessed by such anguish as Sister Lucy must have suffered, and in spades. 

"As to the English bishop, your counselor’s advice is good, as it seems to me. And I am delighted that you have had it from somebody else that he has no position of authority, nor standing of credit, to tell the world at large such truths as you wish told. Indeed BpF is the key figure. Dare I hope that wise counsel will be heeded? 

"Personally I think the Devil is after you. How could he not be?" 

And what is the response of Bishop Fellay? We do not know directly but Fr. Francois Chazal said on August 6, 2012, in his letter to Fr. Daniel Couture, Asia District Superior, in reply to the second Canonical Monition: 

"Lastly, I would like to complete my defense with Our Lady. To this day, I still do not understand how the piety of our faithful towards Her was chosen as an instrument for the reconciliation plans. And is there an awareness that the man who will process the reconciliation plans is the prefect of the CDF (Cardinal Gerhard Ludwig Müller), a man notorious for his denial of Mother Mary’s virginity? I have heard from the Horse’s Mouth, the First Assistant (Father Niklaus Pfluger), that we cannot build our plans on a miraculous triumph of Our Lady above the institution of the Papacy; I remember that Benedict XVI is the most recent chief plotter of the burial of the message of Fatima, and, in the end, instead of Our Lady choosing the time and nature of Her Triumph, we will tell Her what the circumstances are that She must follow and supposedly this is how the papacy will convert." 

"We cannot build our plans on a miraculous triumph of Our Lady above the institution of the Papacy." Is this the indirect response of Bishop Fellay or is it the advice that an incompetent counselor has placed in his head? St. Pius X in Pascendi said "every society needs a directing authority to guide its members toward the common end, to foster prudently the elements of cohesion, which in a religious society are doctrine and worship; hence, the triple authority in the Catholic Church, disciplinary, dogmatic and liturgical" (emphasis his).The purpose of the "directing authority" ("disciplinary") is to direct the Church "toward the common end" which are "doctrine" ("dogmatic") and "worship" ("liturgical"). The "directing authority to guide its members," that Fr. Pfluger identifies as the "institution of the Papacy," exists for the purpose of protecting the faith and the purity of liturgical worship, and by this, obtain the glory of God and the salvation of souls. The "institution of the papacy" cannot be legitimately employed to corrupt doctrine and vulgarize worship. The proper function of the "institution of the papacy" can never legitimately work in opposition to the "miraculous triumph of Our Lady." That is may help explain our Blessed Mother’s calling the excommunication of Archbishop Lefebvre and the other bishops as "false" and forbidding Bishop Fellay to ask for their removal. 

Modernist Rome rejects the immutability of Catholic dogma. As Pope Benedict XVI quoting Pope John XXIII said in his address to the Roman curia in 2005, "The substance of the ancient doctrine of the deposit of faith is one thing, and the way in which it is presented is another…", that is, they distinguish the faith from its dogmatic formulations seeing in dogma both perennial truths and contingent accretions that must be distinguished. Modernist Rome treats immemorial ecclesiastical traditions as simple matters of Church discipline open to the free and independent will of the legislator as thus liturgical rites that are in a perpetual state of instability that reflect what Pope Benedict identified in the same speech as "the perennial problem of the relationship between faith and reason that is re-emerging in ever new forms." Dogma and our immemorial traditions constitute the very ground on which traditional Catholicism stands. It is foolish for anyone to engage in doctrinal discussions with a modernist opponent who holds the trump card of authority without shielding himself in the mantel of the Blessed Virgin. That mantle was generously offered and imprudently rejected. From a human perspective, any rational examination of the state of the Church and the world today is without hope. But, our perspective is supernatural. The only foundation left upon which to "build our plans" is the "miraculous triumph of Our Lady." 

The Mother of God said at Fatima, "If My requests are granted Russia will be converted and there will be peace".But She also warned us, "If My requests are not granted, Russia will spread her errors throughout the world raising up wars and persecutions against the Church, the good will be martyred, the Holy Father will have much to suffer, various nations will be annihilated." We know that Our Mother said, "In the end,My Immaculate Heart will triumph. The Holy Father will Consecrate Russia to Me, which will be converted, and a period of peace will be granted to mankind." The only thing that is not determined is how many "wars and persecutions against the Church" we must suffer, how many "good will be martyred, how much the "Holy Father will suffer, how many "nations will be annihilated." 

The visionary to whom Our Lady appeared to relay these messages to His Excellency Bishop Fellay, for the purpose of this communication will remain nameless. It is not the purpose of this communication to demonstrate the visionary’s virtue, sincerity, simplicity, singleness of purpose, mental or psychological competency, or the authenticity of the apparition and the veracity of the message. What has been demonstrated is, after a thorough investigation by priests of the SSPX and then by Bishop Fellay and finally Bishop Williamson, that they believe that the Blessed Virgin Mary has in fact appeared to this person and communicated what She wants Bishop Fellay and the SSPX to do for the good of the Church. Bishop Fellay has on two specific occasions directly disobeyed what he believes to be a direct command from the Mother of God while trying to fulfill her Rosary Crusade request on his own terms. 

By the grace of God, we pray and encourage Bishop Fellay to reconsider his decisions on this matter, and, like St. Peter, set himself upon the right course of action. One is reminded of the advice of St. Jane Francis de Chantal who said: 

"Faithfully do what God expects of you each moment, and leave the rest up to Him. I assure you that living in this manner will bring you great peace. St. Jane Francis de Chantal." 

If Bishop Williamson has conducted his own investigation and concluded that this message from the Mother of God is worthy of belief, he is obliged to make every effort to encourage Bishop Fellay to fulfill Her requests. He must not fail to come forward with his evidence in the public arena because this matter does not belong only in the private forum of an individual’s conscience. 

As to the rest of the priests that are knowledgeable of this matter, if they believe the visionary to be credible then they should plainly say so. It will do no good to remain silent on these matters until the SSPX is left in ruins and traditional Catholics are scattered to the wind. 

Fr. Nicholas Gruner said that Fatima "warns that if the requests of Our Lady of Fatima for the Consecration of Russia and the First Saturday devotion are not honored, the Church will be persecuted, there will be other major wars, the Holy Father will have much to suffer and various nations will be annihilated. Many nations will be enslaved by Russian militant atheists. Most important, many souls will be lost." What is a soul worth? What price should not be paid? 

May the good God, through the intercession of the Blessed and Ever Virgin Mary, grant Bishop Fellay the grace to respond to her request as she asked, and to respond with trust in the providence of God and fulfill the duty that God has given him. It is not too late. 

David Drew 

Posted on September 8, 2012

Posted [on cathinfo] Oct 18, 2012, 11:58 pm 

(4) A propos des cardinaux actuels, presque tous nommés par Jean-Paul II, qui était probablement franc-maçon : 
Nous pensons que nous avons été trop laxistes dans les conditions que nous posions jusqu'à présent pour la conversion de Rome. Nous avions dit que pour reconnaître la conversion de Rome, il fallait que les prélats et évêques obéissent aux mesures traditionnelles édictées par le pape converti (ou par le Saint Pape traditionnel qui doit venir). 
En fait, c'est insuffisant, car un franc-maçon joue très bien la comédie de l'hypocrisie, pendant des années si besoin. Les mauvais cardinaux et évêques peuvent donc se terrer et faire semblant d'être convertis. 
Il faut donc à notre avis , pour plus de sûreté, renvoyer tout le monde et renouveler entièrement tout le collège cardinalice et épiscopal mondial. Nous reviendrons prochainement sur ce sujet et nous proposerons un changement aux conditions que nous avions posées, pour pouvoir reconnaître la conversion de Rome : dorénavant, il faudra que tous les cardinaux et évêques aient été renvoyés et remplacés par des personnes intègres de la Tradition. Un prêtre de la Résistance nous avait déjà autrefois suggéré cette modification. Elle nous paraissait trop radicale, mais à présent, plus nous y réfléchissons, plus elle nous paraît nécessaire, en raison de l'habileté dissimulatrice des francs-maçons.

(5) Voici un message de Dawn Marie montrant son peu de vertu, pour une voyante de la Sainte Vierge. Ce message est à notre avis une preuve très forte que Dawn Marie n'a pas vu la Sainte Vierge.
"Dawn M A

Level 1

Charles,

Do you ever stop to consider what you are writing before you write it ?

First this information was put up on my site, that does not constitute that I am this person in question. Forum owners put stuff up on sites all the time which do not necessarily reflect or have anything to do with them personally, yet because this information was posted on the Crusaders, you who do not like me one bit (which I am grateful for) as well as Domitilla, who feels likewise as she has spoken on several occasions have spun yourselves out in your never ending comments to see and try to point out the supposed bad in people as you (Charles) habitually do.

By slamming others constantly and publicly posting ill of them does it not occur to you that every time you do that you hurt yourself? Do you suppose that God will only take into account what you say and do when you areNOT on a forum posting? I guess posts won't count on judgment day.

What you say about me and others with your calumnious tongue may in some ways bring injury to me and those who you do this to but in the end it really will only be something you will have to account for before God.

I know you and I know well how you will respond to this post insofar as you will make every argument and excuse there is to justify your injurious words. This may work to raise your self in the eyes of others and even in your own eyes, but I doubt it fools the Lord God one bit.

Domitilla,

You make an excellent point. I couldn't agree with you more, Our Lady would never come to someone such as me. 

Mater Dominici,

I've been pretty open about myself in the posts I've made for the last 2 and a half years on forums etc. However what has that to do with the price of tea in China? When I read something on this forum should I consider that I know nothing about you in order to deem whether it be credible or not? Your comment left me somewhat baffled.

So you have decided that because the information showed up on my site it is not credible because you know nothing about me? If that is how we should decifer truth then we have a problem because I do not know whether you are married, have kids, work outside the home. Do you have a college degree? How long have you been a trad?

I ask these questions simply because you ask them of me. I wasn't aware that as forum or blog owners we had to submit a resume in order to post information.

Maria Auxiliadora,

I believe the truth will come out someday as you said, but it does not look like it will be anytime soon. 
One quick thing about the site. It is not mandatory that anyone join any prayer group it is only offered. The site is focused mainly on prayer and spiritual reading with a bit of news section as well.
Nothing is mandatory though.
+
Clelia
I do not know Maria Auxiliadora at all, neither does she know me as she said. And no I don't "recruit" people via pm's for anything btw as was falsely accused by Charles. (that one was pretty funny, I gotta say)
_____________

This section moved to the archives by mod
I wasn't going to post over here but what the hay, let the ax fall where it may...
Posted Aug 15, 2012, 5:40 am"