lundi 3 août 2015

Phrase du 3 août 2015


In te Domine speravi, non confundar in aeternum ; in justitia tua libera me
J'ai espéré en toi, Seigneur, je ne serai pas confondu éternellement. Dans votre justice délivrez-moi.

dimanche 2 août 2015

Phrase du 2 août 2015


Saint Jean de la Croix
On obtient de Dieu autant que l'on en espère.
(maxime du saint)

samedi 1 août 2015

Phrase du 1er août 2015




Aimez-moi et ne craignez rien… Chaque fois que vous élevez votre cœur vers moi par l'Amour, je le reçois dans mes mains, alors il est en sûreté…

N.S. à Sr Marie de St Pierre

jeudi 30 juillet 2015

Phrase du 30 juillet 2015


Je serai l'épouse de Celui dont la Mère est Vierge!...
Ste Agnès
souvenir du 10 janvier 1889

mercredi 29 juillet 2015

Phrase du 29 juillet 2015



Je suis Fiancée à Celui que les Anges servent.
Sainte Agnès
souvenir du 10 janvier 1889
Sr Thérèse de l'Enf. Jésus nov. carm. ind.

mardi 28 juillet 2015

lundi 27 juillet 2015

Phrase pour le 27 juillet 2015




Recto :
Ecce homo
Bientôt, vous verrez le Fils de l'homme assis à la droite du Dieu Tout-Puissant et venir sur les nuées du Ciel !
Marc 14, 61-62


Verso:
 Ecce Mater tua.Jean 19, 27 
Considérez et voyez s'il est une douleur semblable à ma douleur 

dimanche 26 juillet 2015

Phrase pour le 26 juillet 2015





R° Gloire à Dieu, au plus haut des Cieux et paix sur la terre aux âmes de bonne volonté !... Lc 2,14

Jésus qui vous a fait si Petit? L'Amour! st. Bernard



V° Si quelqu'un est tout petit, qu'il vienne à moi!... Prov 9,4

Quiconque se fera petit comme un enfant sera le plus grand dans le royaume du Ciel.... Mt 18,4

Le Seigneur rassemblera les petits Agneaux et les prendra sur son sein. Comme une mère caresse son enfant, ainsi je vous consolerai, je vous porterai sur mon sein et je vous caresserai sur mes genoux. Isaïe 40,11 et 66,13.12

Comme un père a de la tendresse pour ses enfants, ainsi le Seigneur a compassion de nous, autant que le levant est éloigné du couchant, autant il éloigne de nous les péchés dont nous sommes coupables. Le Seigneur est compatissant et rempli de douceur : il est lent à punir et abondant en miséricorde. Ps. 102, 13.12.8

Celui qui fait la volonté de mon Père est ma sœur, mon frère et ma Mère. Mt 12,50

O mon Père ! ceux que vous m'avez donnés, vous les avez aimés comme vous m'avez aimé moi-même. Jn 17, 24.23

samedi 25 juillet 2015

Phrase du 25 juillet 2015



R° Levez les yeux et voyez comme les campagnes sont déjà assez blanches pour être moissonnées. Jean 4, 35.

Afin que ta moisson soit bientôt recueillie.
Chaque jour ô mon Dieu, je m'immole et je prie...
Mes joies et mes douleurs sont pour tes moissonneurs...
Je voudrais ô mon Dieu, porter au loin ton Feu !... (PN 24 str. 15 et 17 avec variantes).

La moisson est grande, mais le nombre des moissonneurs est petit, priez donc le Maître de la moisson qu'il envoie des moissonneurs. Mt 9, 37-38

L'un sème et l'autre moissonne et celui qui sème se réjouira comme celui qui moissonne. Jn 4,35-37.

Je suis venu apporter le feu sur la terre et qu'est-ce que je désire sinon qu'on l'allume? Lc 12,49.


V° (texte latin de la fin des oraisons de l'Office divin)

vendredi 24 juillet 2015

Phrase pour le 24 juillet 2015


Image faite par Thérèse

Recto
 La Vble Jeanne d'Arc dans sa prison

Si quelqu'un veut marcher sur mes pas, qu'il renonce à soi-même, qu'il porte sa Croix et qu'il me suive, car celui qui voudra sauver sa vie la perdra et qui l'aura perdue pour moi la retrouvera.
Matt. 16, 24.25.

Ayez pitié de moi Seigneur, je suis l'opprobre de mes ennemis et je suis même un sujet de crainte pour mes amis... Je suis oubliée comme si j'étais morte, mais pour moi j'espère en vous Seigneur!... Je dis : Vous êtes mon Dieu!... Ps 30, 12.13.15.

En vérité, en vérité je vous le dis, si le grain de blé étant tombé à terre ne vient à mourir, il demeure seul : mais s'il meurt il rapporte beaucoup de fruit. Jean 12, 24.25.

Ô mon âme! pourquoi êtes-vous triste?... pourquoi me troublez-vous ? Oui, j'irai avec la multitude des justes, j'entrerai avec eux dans la maison de Dieu, parmi les cris de joie et les cantiques de louange, au milieu de la troupe des Vierges transportée d'allégresse !
Ps 41,6,5

Verso
La Vble Jeanne d'Arc consolée dans sa prison par Ste Catherine v.m. (vierge, martyre)
Je vous bénis, mon Père, Seigneur du Ciel et de la terre, de ce que vous avez caché ces choses aux prudents et aux sages et que vous les avez révélées aux petits. Luc 10, 21.

Bienheureux ceux qui souffrent persécution pour la justice parce que le royaume des Cieux leur appartient. Bienheureux les cœurs purs parce qu'ils verront Dieu !... Bienheureux ceux qui pleurent parce qu'ils seront consolés!... Matt. 5

J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé ma course, il ne me reste plus qu'à recevoir la couronne de justice !... St Paul 2 Tm 4,7-8.

Vous serez heureux, quand on vous maudira, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement toute sorte de mal contre vous. Réjouissez-vous alors, et tressaillez d'allégresse, car une grande récompense vous est préparée dans les Cieux !... Matt. 5, 11.12.

jeudi 23 juillet 2015

Phrase du 23 juillet 2015


image faite par Thérèse

Gloire à Dieu, au plus haut des Cieux,
et paix sur la terre, aux âmes de bonne volonté !... Lc 2, 14
Celui qui fait la volonté de Dieu est mon frère, ma sœur et ma Mère. Mt 12, 46-50

O mon Père ! le monde ne vous a point connu, mais moi, j'ai fait connaître votre nom à ceux que vous m'avez donnés, ils ont connu que vous m'avez envoyé... Or la vie éternelle, c'est de vous connaître, vous et Jésus-Christ que vous avez envoyé.... et je suis glorifié en eux... Je suis en eux et vous êtes en moi, car vous les avez aimés comme vous m'avez aimé, moi-même!...
Jean 17, 24-26, 3 et 10, et 23.

mercredi 22 juillet 2015

Phrase du 22 juillet 2015



Lettre 57 à Céline suite et fin :

J'ai lu ce matin un passage de l'évangile où il est dit : «Je ne suis pas venu apporter la paix mais le Glaive», il ne nous reste qu'à combattre ; quand nous n'en avons pas la force c'est alors que Jésus combat pour nous... Mettons ensemble la cognée à la racine de l'arbre... (...)

Jésus te demande tout, TOUT, TOUT, autant comme il peut demander aux plus grands Saints.

Inscriptions sur l'image, faite par Thérèse : 
recto :
R° J'ai soif.... Donne-moi à boire!... Jean 19, 28 – 4, 7
Si tu connaissais le Don de Dieu, et quel est Celui qui te dit : « Donne-moi à boire » peut-être lui en aurais-tu demandé et il t'aurait donné, une eau vive!... Celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura jamais soif et cette eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillit jusqu'à la vie Eternelle...
Seigneur donnez-moi de cette Eau afin que je n'aie plus jamais soif. Jean 4
Seigneur, vous savez bien que je vous aime mais ayez pitié de moi, car je ne suis qu'un pécheur !
Jean 21, 15 - Luc 18, 13

Verso de l'image :

(Les trois strophes au verso sont tirées de la poésie 24, str. 10, 25 et 26, avec des variantes.)
Rappelle-toi, qu'au bord de la fontaine 
Un voyageur fatigué du chemin 
Fit déborder sur la samaritaine 
Les flots d'amour, que renfermait son sein. 
Ah ! je connais Celui, qui demandait à boire, 
Il est le Don de Dieu, la source de la gloire 
C'est toi, l'eau qui jaillit Jésus, tu nous as dit : « Venez à moi »

Rappelle-toi, de l'amoureuse plainte 
Qui sur la Croix, s'échappa de ton cœur, 
Ah ! dans le mien, Jésus, elle est empreinte 
Et de ta Soif, je partage l'ardeur 
Plus je me sens brûlée de tes divines flammes 
Plus je suis altérée de te donner des âmes. 
Que d'une soif d'amour 
Je brûle nuit et jour Rappelle-toi....

Rappelle-toi, Jésus, Verbe de Vie 
Que tu m'aimas jusqu'à mourir pour moi 
Je veux aussi t'aimer à la folie 
Je veux aussi vivre et mourir pour toi... 
Tu le sais, ô mon Dieu ! tout ce que je désire 
C'est de te faire aimer et d'être un jour martyre...
 D'amour, je veux mourir 
Seigneur de mon désir : Rappelle-toi.... PN 24

mardi 21 juillet 2015

Phrase du 21 juillet 2015

Image faite par Thérèse

Lettre 57  à Céline (suite) :
"Élevons-nous au-dessus de ce qui passe, tenons-nous à distance de la terre, plus haut l'air est pur, Jésus se cache mais on le devine, en versant des larmes on essuie les siennes, et la Ste Vierge sourit, pauvre Mère, elle a eu tant de peine à cause de nous, il est juste que nous la consolions un peu en pleurant et souffrant avec elle..."

lundi 20 juillet 2015

Phrase du 20 juillet 2015


Image faite par Thérèse


Thérèse à Céline, dans la nuit des sens, lettre 57 . Les mots soulignés l'ont été par Thérèse :

La vie souvent est pesante, quelle amertume... mais quelle douceur ! Oui la vie coûte, il est pénible de commencer une journée de labeur, le faible bouton l'a vu comme le beau lis ; si encore on sentait Jésus, oh ! on ferait bien tout pour lui, mais non, il paraît à mille lieues, nous sommes seules avec nous-mêmes, oh ! l'ennuyeuse compagnie quand Jésus n'est pas là. Mais que fait-il donc ce doux ami, il ne voit donc pas notre angoisse, le poids qui nous oppresse ? Où est-il, pourquoi ne vient-il pas nous consoler, puisque nous n'avons que lui pour ami ? Hélas ! il n'est pas loin, il est là tout près, qui nous regarde, qui nous mendie cette tristesse, cette agonie, il en a besoin pour les âmes, pour notre âme, il veut nous donner une si belle récompense, ses ambitions pour nous sont si grandes. Mais comment dira-t-il : « mon tour » si le nôtre n'est venu, si nous ne lui avons rien donné ? Hélas ! il lui en coûte de nous abreuver de tristesses mais il sait que c'est l'unique moyen de nous préparer à « le connaître comme il se connaît et à devenir des Dieux nous-mêmes ». Oh ! quelle destinée, que notre âme est grande...

dimanche 19 juillet 2015

Phrase du 19 juillet 2015



Viriliter agite et confortetur cor vestrum, omnes qui speratis in Domino.
Agissez virilement et que votre coeur s'affermisse, vous tous qui espérez dans le Seigneur. (Ps. 30)

samedi 18 juillet 2015

Phrase du 18 juillet 2015



Notre-Seigneur à une âme privilégiée, amie de Sainte Gertrude, chapitre X livre 1 du Héraut de l'amour divin :

"J'ai tardé à te répondre parce que tu n'as pas confiance en ce que ma bonté toute gratuite daigne opérer en toi. Ma bien-aimée est au contraire si fortement enracinée dans la confiance qu'elle s'abandonne toujours à ma bonté. C'est pourquoi je ne lui refuserai jamais ce qu'elle désire."

vendredi 17 juillet 2015

Phrase du 17 juillet 2015


Qui confidit in Deo fortis est ut leo.
Celui qui se confie en Dieu est fort comme le lion. 
(Prov. XXVIII, 1)

jeudi 16 juillet 2015

Phrase du 16 juillet 2015



Extrait de la lettre n° 67 de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus à sa tante. Les mots soulignés l'ont été par Thérèse :

"Je sentais alors que tout ce qu'il pouvait nous donner de meilleur était la souffrance, qu'il ne la donnait qu'à ses amis de choix."

mercredi 15 juillet 2015

Petit commentaire au sujet de l'étude faite par des animateurs du MJCF



Plusieurs personnes m'ont écrit récemment pour me demander de publier l'étude critique faite par des animateurs du MJCF au sujet de la nouvelle politique de Menzingen. Je ne souhaite pas publier et soutenir cette étude qui est pourtant bien faite et bonne sous certains aspects, en raison des nombreuses références qui sont faites à Mgr Lefebvre, présenté comme un modèle au plan doctrinal. Il ressort de cette étude du MJCF que notre combat de la foi doit être basé en grande partie sur Mgr Lefebvre, ce qui est une erreur. 

Le combat de la foi doit être basé uniquement sur la doctrine de l'Eglise. Or, Mgr Lefebvre s'est contredit à plusieurs reprises très gravement, concernant nos rapports avec Rome et Vatican II. Le protocole du 5 mai 1988, préparé et rédigé par Mgr Tissier de Mallerais (cité également comme une référence doctrinale par l'étude du MJCF) et signé par Mgr Lefebvre est une catastrophe au plan doctrinal. Le texte de ce protocole vient contredire et annuler tout ce qui a été dit et fait de bien auparavant. Aussi, citer Mgr Lefebvre avant 1988 en ce qu'il a dit de bien n'a aucune valeur puisqu'il s'est contredit après, dans le texte de ce protocole... 

Mais, dira-t-on peut-être, ce n'était qu'une faiblesse passagère. Mgr Lefebvre a repris sa signature le lendemain matin... La réponse est que si l'on étudie les interviews de Mgr Lefebvre lui-même, ainsi que ses lettres envoyées à Rome à cette époque, on constate qu'il affirme qu'il n'a pas retiré sa signature en raison des problèmes doctrinaux que posait ce protocole mais uniquement parce qu'il voulait un évêque choisi par lui et non un évêque au goût de Rome. (Exemples : la lettre au cardinal Ratzinger du 6 mai 1988 et la lettre au cardinal Ratzinger du 24 mai 1998. Des exemples caractéristiques d'une conduite pragmatique.)

Mgr Lefebvre a dit en décembre 1988 à Flavigny et en juillet 1989 dans l'interview de Fideliter un an après les sacres qu'il considérait que le protocole du 5 mai 1988 était toujours acceptable (voir l'article en onglet pour les citations). Même en 1991, dans l'interview de Fideliter où il dit qu'il pense qu'il est peut-être allé trop loin avec Rome, Mgr Lefebvre ne condamne pas son protocole. Il n'en parle pas. Cette omission est grave. 

On ne peut donc se baser sur Mgr Lefebvre pour le combat de la foi. Toutes ses bonnes paroles n'ont aucune valeur puisqu'elles ont été annulée par ce protocole et par la défense explicite qu'il a faite de ce protocole jusqu'en juillet 1989, défense sur laquelle il n'est jamais revenu.

De plus, le MJCF, tout en constatant des dérives doctrinales graves chez Menzingen ne se sépare pas officiellement de Mgr Fellay, ce qu'il aurait fallu faire. Cette étude est donc un bon début, mais il faut à présent que des actions concrètes suivent la constatation des dérives doctrinales et il faut que le fondement donné au combat soit la doctrine de l'Eglise et non Mgr Lefebvre. 

Donc je suis heureuse que le MJCF réagisse enfin, mais il doit rectifier la ligne doctrinale de son combat en le fondant uniquement sur des personnes doctrinalement sûres et non sur Mgr Tissier de Mallerais ou Mgr Lefebvre. 

Nous devons également réaliser que Mgr Tissier de Mallerais n'a jamais reconnu ses erreurs concernant le texte du protocole du 5 mai 1988. C'est anormal. Tant qu'il n'a pas clairement condamné ce protocole en montrant explicitement et de façon exhaustive les erreurs graves qu'il contient, on ne peut avoir confiance en cet évêque, même s'il fait de temps en temps des sermons ou des conférences qui semblent davantage traditionnelles que celles de Mgr Fellay. Ce ne sont que des paroles. Ce qui compte, ce sont les écrits officiels. Mgr Tissier de Mallerais a écrit un texte officiel, le texte de ce terrible protocole. Qu'il le condamne en disant pourquoi il est nocif. Qu'il combatte aussi clairement Mgr Fellay. Et après nous verrons. Pour l'instant, les actions de Mgr Tissier ont été mauvaises pour la Résistance. En 2012, il a fait tout ce qu'il a pu pour dissuader l'abbé Chazal de réagir et il a tenu plusieurs fois des propos doctrinalement dangereux (exemple : conférence du 16 septembre 2012 à Gastines (1) où il valide les six conditions en les présentant comme bonnes, pèlerinage de Pentecôte 2013). Sa conduite est ambiguë. 

On peut se reporter au mois de février 2014, dans les archives de ce blog (voir dans la colonne de droite) afin de relire tous les textes de Mgr Lefebvre et ses lettres à Rome en 1988. On peut aussi lire l'article en onglet sur Mgr Lefebvre après 1988 pour davantage de renseignements sur la question. 

InDominoSperavi n'oublie pas ses lecteurs et se recommande à leurs prières.

Note :

(1) Voici une citation de Mgr Tissier de Mallerais, faite à la conférence de Gastines du 16 septembre 2012. Cette citation est catastrophique car elle présente le chapitre de 2012 comme bon et comme protégeant momentanément la FSSPX des attaques du démon, alors que c'est tout le contraire :

Alors, il y a eu ce chapitre général que nous avons réuni au mois de juillet, où nous avons pris des décisions très douces, softs comme on dit. A savoir, présenter à Rome de tels obstacles que Rome n’ose plus nous ennuyer, mettre des conditions pratiquement irréalisables pour les empêcher de nous faire de nouvelles propositions. Mais le démon est malin, je pense qu’ils vont revenir à l’attaque, je me prépare gentiment aussi à nous défendre et la Fraternité se défendra.

Phrase du 15 juillet 2015


Jésus disait à propos de Gertrude (livre 1) : « Mon âme se complaît tellement en elle que souvent, lorsque les hommes m'offensent, je viens chercher dans son cœur un doux repos, en permettant qu'elle endure quelque souffrance de corps ou d'esprit. Elle les reçoit avec tant de gratitude et les supporte avec tant de patience et d'humilité en s'unissant aux douleurs de ma passion, qu'aussitôt apaisé par son amour, je pardonne à d'innombrables pécheurs. »

mardi 14 juillet 2015

Phrase du 14 juillet 2015



Un jour elle [Gertrude] s'était recommandée aux prières d'une personne qui, pendant son oraison, reçut du Seigneur cette réponse : « Je suis tout à elle, et je me livre avec délices aux embrassements de son amour. L'amour de ma Divinité l'unit inséparablement à moi, comme l'action du feu unit l'or à l'argent pour en former un métal précieux. » Et l'entretien continuant, cette personne dit encore : « O très aimé Seigneur, que faites-vous avec elle ? » Il répondit: « Son cœur bat continuellement à l'unisson avec les battements de mon amour, ce qui me procure une joie sans égale. Cependant je contiens en moi-même jusqu'à l'heure de sa mort la force des battements de mon cœur : à ce moment elle éprouvera par leurs moyens trois effets puissants : le premier sera la gloire à laquelle Dieu le Père la conviera, le second la joie que j'aurai à la recevoir, et le troisième, l'amour dans lequel l'Esprit-Saint nous unira. »

lundi 13 juillet 2015

Phrase du 13 juillet 2015



Livre 1 Héraut de l'Amour divin

"Pendant qu'une autre personne priait pour [Gertrude] et remarquait avec admiration la très délicate affection du Seigneur pour sa Bien-Aimée, elle dit : « O Dieu qui êtes tout amour, que voyez-vous dans cette âme pour que vous l'exaltiez si fort en vous-même, et que vous incliniez si doucement votre Cœur vers elle ? » 

Le Seigneur répondit : « Un amour tout gratuit m'attire vers elle, et c'est ce même amour qui, par un don spécial, a disposé et conservé maintenant en son âme cinq vertus dans lesquelles je trouve mes délices : 


- une vraie pureté par l'influence continue de ma grâce, 

- une vraie humilité par l'abondance de mes dons, car plus j'opère de grandes choses en elle, plus elle s'abîme dans les profondeurs de sa bassesse par la connaissance de sa propre fragilité, 
- une vraie bonté qui l'excite à désirer le salut de tous les hommes, 
- une vraie fidélité par laquelle tous ses biens me sont offerts pour le salut du monde, 
- enfin une vraie charité qui la porte à m'aimer avec ferveur de tout son cœur, de toute son âme, de toutes ses forces, et le prochain comme elle-même (Luc, x, 27) à cause de moi."

dimanche 12 juillet 2015

Phrase du 12 juillet 2015

Saint Grégoire déplaçant une montagne

"Celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes." (Jean, XIV,12.)

samedi 11 juillet 2015

Phrase du 11 juillet 2015



Conseil n° 5 :

Saint Jean de la Croix dit que ceux qui font des actes anagogiques d'union à Dieu pour résister aux tentations sont invincibles. On peut leur appliquer la parole : Le mal n'approchera point de toi.

vendredi 10 juillet 2015

Phrase du 10 juillet 2015

La mort, mais pas le péché, a écrit Saint Dominique Savio.

Saint Jean de la croix conseil n° 4 : 

"Plutôt mourir que de pécher ! Il assurait que ces mots prononcés sincèrement purifient et transforment l'âme, la font croître dans l'amour de Dieu, dans le regret de l'avoir offensé et dans le ferme propos de ne plus l'offenser à l'avenir."

jeudi 9 juillet 2015

Phrase du 9 juillet 2015


Saint Jean de la Croix conseils spirituels n°5 :
Un jour que la divine Majesté avait résolu de perdre et d'anéantir la ville de Constantinople par le moyen d'une effroyable tempête, on entendit les anges répéter trois fois : 

Dieu saint, saint et puissant, saint et immortel, ayez pitié de nous. 

Devant cette supplication Dieu s'apaisa et l'on vit cesser l'effroyable tempête qui avait déjà produit des ravages et menaçait d'en produire de plus grands encore. Le Père Jean de la Croix regardait ces paroles comme puissantes auprès de Dieu en cas d'incendie, d'inondation, de vent, de tempête et de guerre et dans les autres nécessités de l'âme et du corps, par exemple dans les dangers qui menacent l'honneur et les biens.

mercredi 8 juillet 2015

Phrase du 8 juillet 2015



Saint Jean de la Croix, conseils spirituels n°5 :
"Il [ i.e St Jean de la Croix] disait que ce verset du psaume 118 : Souviens-toi de la parole que tu as adressée à ton serviteur pour animer son espérance est si puissant et si efficace que par lui on obtient de Dieu quelque grâce que ce soit."

mardi 7 juillet 2015

Phrase du 7 juillet 2015


Voici une idée importante de Thérèse exprimée un peu confusément par Céline. Cette idée se trouve aussi dans Sainte Mechtilde et un autre auteur mystique très sérieux dont nous avons oublié le nom. Cet auteur était souvent cité par Sainte Thérèse à ce sujet. L'idée est que si l'on aime telle ou telle vertu chez les saints, nous serons revêtus au ciel de tout ce que nous aurons aimé chez eux (à condition bien sûr que nous fassions tout avec bonne volonté en évitant tiédeur et péché, sinon ce serait du quiétisme). 

Le texte cité ci-dessous n'a pas été repris par les œuvres complètes des éditions de cerf, probablement à cause de la confusion des propos, mais on trouve ce texte sur les archives de Lisieux. Nous le transmettons en changeant un peu l'ordre des phrases et nous mettons l'original en dessous. En clair, Thérèse dit à Céline qu'elle aura la même gloire qu'elle au ciel parce qu'elle aura aimée ses vertus (les vertus de Thérèse)..

Dernières paroles à Céline, mois de septembre 97, varia 2 :

Céline : "un jour pendant sa maladie je lui exprimai la joie que je ressentais que ce soit elle plutôt que moi qui soit la gloire de la famille et que sa propre élévation me rendait plus heureuse que la mienne. Je me réjouissais alors de la voir plus parfaite que moi et même procurant plus de gloire au bon Dieu. [C'est dans ce contexte que je lui répondis, à un moment de la conversation :] - C'est parce que tout-à-l'heure vous êtes dans l'épreuve, mais au Ciel vous jouirez..."  

Elle me regarda et après un instant de silence elle me dit, avec l'accent d'une âme qui souffre des ténèbres intérieures en proie à la plus grande amertume, mais en même temps avec un accent de vérité qui me pénétra : « Vous verrez que ce sera encore la même chose. » 

Il me sembla que c'était une voix Céleste. Je ne lui en demandai pas davantage. J'étais loin de comprendre cette admirable Communion des Saints qui faisait ses délices et son « Tout est à moi, tout est pour moi » qui la ravissait de joie et d'espérance.

Texte original :

(...) un jour pendant sa maladie je lui exprimai la joie que je ressentais que ce soit elle plutôt que moi qui soit la gloire de la famille et que sa propre élévation me rendait plus heureuse que la mienne. Je me réjouissais alors de la voir plus parfaite que moi et même procurant plus de gloire au bon Dieu. Elle me regarda et après un instant de silence elle me dit, avec l'accent d'une âme qui souffre des ténèbres intérieures en proie à la plus grande amertume, mais en même temps avec un accent de vérité qui me pénétra :

- C'est parce que tout-à-l'heure vous êtes dans l'épreuve, lui répondis-je, mais au Ciel vous jouirez 
- Alors elle reprit, mais il me sembla que c'était une voix Céleste : « Vous verrez que ce sera encore la même chose. »
Je ne lui en demandai pas davantage, mais j'étais loin de comprendre cette admirable Communion des Saints qui faisait ses délices et son : « Tout est à moi, tout est pour moi » qui la ravissait de joie et d'espérance.

lundi 6 juillet 2015

Phrase du 6 juillet 2015



Thérèse : « Oh ! comme il faut prier pour les Agonisants, si l'on savait ! »

dimanche 5 juillet 2015

Phrase du 5 juillet 2015



Suscepit Israël puerum suum, recordatus misericordiae suae.


Il a secouru Israël, son enfant, se souvenant de faire miséricorde.

samedi 4 juillet 2015

Phrase du 4 juillet 2015



Esurientes implevit bonis, et divites dimisit inanes.

Il a comblé de biens les affamés, et renvoyé les riches les mains vides.

vendredi 3 juillet 2015

Phrase pour le 3 juillet 2015



Et misericordia eius in progenies et progenies timentibus eum.
Et sa miséricorde s'étend d'âge en âge sur ceux qui le craignent.

jeudi 2 juillet 2015

M.l'abbé Hugo Ruiz a fêté ses 30 ans de sacerdoce










Nous nous unissons à son Magnificat et nous demandons à nos lecteurs de prier pour lui, afin qu'il obtienne toujours toutes les grâces que Jésus et Marie souhaitent lui donner.

Phrase pour le 2 juillet 2015


Magnificat anima mea Dominum et exultavit spiritus meus in Deo salutari meo, quia respexit humilitatem ancillae suae (....) Et sanctum nomen ejus.

Mon âme magnifie le Seigneur et mon esprit exulte de joie en Dieu mon Sauveur, parce qu'il a regardé la bassesse de sa servante (....) Saint est son nom.

mercredi 1 juillet 2015

Phrase pour le 1er juillet 2015


Thérèse à Céline le 5 septembre 1897 : 
« Je vous protégerai !... »

mardi 30 juin 2015

Phrase pour le 30 juin 2015




J'étais devant la cheminée de l'infirmerie allant et venant pour faire le ménage et je me tourmentais d'une chose qui n'allait pas comme je voulais. Elle me dit :
« Bobonne, pas d'inquiétude d'esprit ! »

NB : "Bobonne" est un surnom affectueux que Thérèse donnait à sa soeur Céline avec la permission de sa supérieure, afin de faciliter son élocution. En effet, Thérèse, en raison de la tuberculose, avait des difficultés à prononcer certains mots trop longs ou comportant certaines syllabes, en raison de l'oppression que cela lui provoquait.

lundi 29 juin 2015

Phrase pour le 29 juin 2015



Ce passage des derniers entretiens de Thérèse avec Céline (autour du 15 août 1897, un mois et demi avant la mort de Thérèse) est encore une allusion claire à la présence corporelle de Jésus en Céline, depuis son acte d'offrande à l'amour fait avec Thérèse le 11 juin 1895. (cf. article en onglet Le secret inconnu de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus.)

Elle me raconta ce rêve qu'elle avait eu peu de temps avant sa maladie :
« Vous étiez au bord de la mer avec deux personnes que je ne connaissais pas. Il y en eut une qui proposa de faire une promenade, mais elle et sa compagne étaient très avares, elles dirent qu'il fallait louer un agneau au lieu d'un âne, pour monter toutes les trois dessus, ensemble. Mais quand vous l'avez vu chargé de ces deux personnes, vous avez dit que vous alliez aller à pied.
« Le pauvre agneau s'en allait tout le long des haies n'en pouvant plus et bientôt il tomba épuisé sous son fardeau.
« Alors, au détour d'une route se présenta devant vous un ravissant petit agneau tout blanc qui s'offrait à vous. Vous avez compris alors qu'il vous soutiendrait pendant le voyage de la vie ; puis le petit agneau ajouta : "Tu sais, je veux aussi palpiter en toi..."
- « Après, j'ai compris que c'était la récompense de la charité que vous aviez eue pour ces deux personnes, les ayant supportées sans vous plaindre. C'est pour cela que Jésus lui-même est venu se donner à vous. »

dimanche 28 juin 2015

Phrase pour le 28 juin 2015



Céline écrit : "Elle me rappelait souvent que nous étions comme deux associés. Qu'importe que l'un soit incapable ? Du moment qu'ils ne se séparent pas ils auront part un jour aux mêmes bénéfices.
Dans sa comparaison du petit oiseau sur le bord du cloître attendant l'Aigle Divin et ne cessant de le regarder en l'aimant, ma chère petite Thérèse me disait toujours qu'elle ne se figurait pas être seule, mais qu'il y avait deux petits oiseaux..."

samedi 27 juin 2015

jeudi 25 juin 2015

Phrase pour le 25 juin 2015

Thérèse malade


Céline écrit  : "Je lui disais : « Vous êtes mon idéal, et cet idéal je ne puis pas l'atteindre, oh ! que c'est cruel ! Il me semble que je n'ai pas ce qu'il faut pour cela, je suis comme un petit enfant qui n'a pas conscience des distances : sur le bras de sa mère, il étend sa petite main pour saisir le rideau, un objet... il ne se rend pas compte qu'il en est très loin ! »

Thérèse : - « Oui, mais au dernier jour, le bon Jésus approchera sa petite Céline de tout ce qu'elle aura désiré, et alors elle saisira tout. »

mercredi 24 juin 2015

Phrase pour le 24 juin 2015



Prière n°12 consécration à la sainte Face, composée par Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus : 

"nous voudrions pour vous désaltérer posséder un Amour infini.... Epoux Bien-Aimé de nos âmes, si nous avions l'amour de tous les cœurs, tout cet amour serait à vous.... Eh bien ! donnez-nous cet amour et venez vous désaltérer en vos petites épouses."